background preloader

Rasmee

Facebook Twitter

Le Monde Intemporel. L’Histoire Secrète de l’espèce humaine. Vedicsanga, 26 octobre 2009 Michael Cremo est chercheur en histoire et en philosophie des sciences, membre de l’History of Science Society et de l’American Anthropological Association.

L’Histoire Secrète de l’espèce humaine

Richard Thomson est mathématicien, auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles dans ce domaine. Publié en 1993 aux États-Unis, leur livre Forbidden Archéology a fait sensation, provoquant des remous dans le milieu de la paléontologie. L’Histoire secrète de l’espèce humaine, qui en est la version condensée, est déjà traduite en dix langues. Au cours des deux siècles passés, des chercheurs ont trouvé des os et des artefacts indiquant qu’il existait sur terre, voici plusieurs millions d’années, des populations qui nous ressemblaient étonnamment. Préface de Graham Hancock. Eden-Saga, une autre histoire de l'Homme. Mythologie grecque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mythologie grecque

Mythologie hindoue: Naga. Naga est le demi dieu serpent à la fois mâle et femelle, vivant sur terre et dans l'eau, dont les mues cycliques lui confèrent un caractère d'immortalité.

Mythologie hindoue: Naga

En tant que créature des eaux il habite le fond des rivières ou des lacs dans un magnifique palais orné de joyaux et toujours très animé par des danses et des chansons. Par ses charmes subtils mais puissants Naga était capable de tenir à distance les mauvais dragons; En particulier il les empêchait de submerger la campagne par de violentes pluies torrentielles. En remerciement les villageois lui offraient fréquemment du grain mais petit à petit ces offrandes devinrent annuelles. Le Naga se fâcha et dit qu'il pourrait lui aussi devenir un mauvais dragon qui dévasterait la campagne par le vent et la pluie. Il est souvent représenté sous forme d'une statue ou en gardien de la porte des temples par un être humain terminé par un corps de serpent.

Thérianthropie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thérianthropie

Étymologie et terminologie[modifier | modifier le code] Le mot « Thérianthropie » est issu du grec ancien θηρίον, therion, qui signifie « animal sauvage » ou « bête », et de άνθρωπος, anthrōpos, qui signifie « homme », il désigne donc une créature mi-homme et mi-animale. Le terme de « thérianthropie » est usité de longue date en anglais[3] mais d'apparition récente dans la langue française, qui n'utilisait jusque-là que le terme lycanthropie (dans un sens étendu) pour désigner toutes les transformations d'un être humain en animal, le sens strict désignant seulement la transformation en loup[4].

La langue anglaise possède elle aussi ce sens étendu de lycanthropie[5]. Le nom de zooanthrope ou zoanthrope est parfois utilisé également[6],[7]. Le terme de therianthropie est utilisé pour désigner les transformations animales dans le folklore asiatique et européen dès 1901[8]. Lycanthrope. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lycanthrope

Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Homosexualité dans l'Antiquité. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Homosexualité dans l'Antiquité

Éraste et Éromène échangeant un baiser, médaillon d'une coupe du Peintre de Briséis, musée du Louvre. Le terme « homosexualité » datant de la deuxième moitié du XIXe siècle[1], on s'est demandé dans quelle mesure l'opposition homosexualité/hétérosexualité peut validement être utilisée pour étudier les époques antérieures, en particulier pré-modernes. Le courant essentialiste considère que ces deux catégories existent de manière implicite dans toutes les sociétés, alors que pour le courant constructionniste, il s'agit d'une construction culturelle occidentale qui ne peut s'appliquer qu'après le XIXe siècle[2]. Pratiques homosexuelles dans les civilisations antiques[modifier | modifier le code] Hijra (Inde) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hijra (Inde)

Pour les articles homonymes, voir Hijra. Hijra (हिजड़ा en devanagari ; ہجڑا en ourdou) désigne dans la culture indienne un individu considéré comme n'étant ni un homme ni une femme. Le terme hijra désigne également la caste ou communauté regroupant les hijras. Mahu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mahu

Nanisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nanisme

Pour les articles homonymes, voir nain. Le nanisme est un ralentissement de la croissance biologique d'un être vivant (plante, animal, humain), en raison d'une condition héréditaire ou accidentelle (maladie, carence, environnement). Les sujets du nanisme sont généralement désignés comme « nains », à l'exemple des personnes naines, des plantes naines, des animaux nains — ou bien d'après l'ancienne désignation, impropre [1], comme « pygmées ». Étymologie et sens[modifier | modifier le code] Le terme « nanisme » apparait vers la fin du XIXe siècle et il est un dérivé de « nain » avec le suffixe « -isme »[2].

Vampire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vampire

Vampire Tableau Le Vampire par Philip Burne-Jones, 1897. Créature Origines. Les Vampires =p. Montana. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Transylvanie (région) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Transylvanie (du latin « trans-silvam » au-delà des forêts) est une région du centre-ouest de la Roumanie, délimitée par les montagnes des Carpates.

On l'appelle Ardeal en roumain, Erdély (« au-delà des forêts ») en hongrois, Siebenbürgen (« sept citadelles ») en allemand, Urdul en turc et Siedmiogród (« sept citadelles ») en polonais. La Transylvanie aujourd'hui Les régions externes du nord et de l'ouest de la Transylvanie (pays de Satu Mare, Crișana, Banat) forment les contreforts de la vaste plaine hongroise (puszta). Principauté de Transylvanie (XIe siècle-1711) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Principauté de Transylvanie XIe siècle – 1711 La Principauté de Transylvanie au XVIIe siècle. Comme la toponymie, ses diverses appellations (et leurs origines supposées) témoignent de la présence millénaire sur ce territoire de populations de langues latine (Roumains), finno-ougrienne (Hongrois, Sicules), ou germanique (Saxons): Le chateau de « Dracula  « Yvette GABA-MANO. Photo : Le château de Dracula. Ordre du Temple. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article traite des Templiers d'un point de vue strictement historique. Pour plus de détails sur les légendes et les théories aujourd'hui non validées sur l'ordre du Temple voir l'article Légendes au sujet des Templiers L'ordre du Temple était un ordre religieux et militaire issu de la chevalerie chrétienne du Moyen Âge, dont les membres étaient appelés les Templiers. New York.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. New York[1] (prononciation en anglais américain /nuːˈjɔɹk/ Entre 1785 et 1790, la ville de New York fut la capitale des États-Unis[2]. Elle est la plus grande ville du pays depuis 1790[3], avant d'alimenter pendant quelques décennies la rivalité financière et politique entre New York et Philadelphie.