background preloader

Partis Pirates et internet libre

Facebook Twitter

Diaspora : Le guide du parfait débutant. Un livre de Wikilivres.

Diaspora : Le guide du parfait débutant

Livre à fractionner Inscription et compagnie[modifier | modifier le wikicode] Le choix du serveur[modifier | modifier le wikicode] Diaspora* est un réseau social décentralisé. Pour faire simple, et contrairement à Facebook, les informations liées aux utilisateurs ne sont pas stockées dans un seul et même endroit. L’avantage de ce système est indéniable : personne n’a la capacité de s’approprier les informations de tous les utilisateurs puisque celles-ci sont éparpillées à travers le monde. Il est également possible d’installer une instance de Diaspora* sur votre propre serveur. Bien évidement, il ne sera pas question d’installer Diaspora* sur un serveur dans ce guide. Pour vous aider dans votre choix, le site Diaspora Pod uptime [archive] regroupe l’ensemble des instances disponibles et, cerise sur le gâteau, celui-ci vous donne également quelques informations comme les dernières mises à jour des serveurs et la qualité de service proposée par chacun d'eux.

Astuce. Microsoft recrute un responsable de la concurrence Linux et OpenOffice. Internet en fusion. En lançant une réflexion sur le "rapprochement" de l'Arcep et du CSA, le gouvernement ressuscite un serpent de mer qui risque de faire des dégâts.

Internet en fusion

Retour sur un projet dont les motivations politiques, culturelles et fiscales sont susceptibles d'engendrer un monstre de la régulation sur Internet. What Are We Capable Of - THIS IS ANONYMOUS!‬‏ Anonymous – Pirates ou altermondialistes numériques ? Peuvent-ils changer le monde ? Disponible chez votre libraire ou sur Anonymous.

Anonymous – Pirates ou altermondialistes numériques ? Peuvent-ils changer le monde ?

Pirates ou altermondialistes du numérique ? De Frédéric Bardeau et Nicolas Danet illustration de couverture : Martin Wolf Prix public TTC : 19,50 Broché : 208 pages Éditeur : FYP Éditions Collection : Présence / Monographie critique Mots clés : Questions de société / Actualité / Politique / Internet EAN 13 : 978-2916571607 Les Anonymous… Ce nom intrigue, dérange ou fascine. Apprendre le hacking - Les bases du hack et la sécurité informatique, le site du vrai hacking. Vers le vrai hacking De mon point de vue, le hacking est simplement une faculté de compréhension des systèmes informatisés et de leur administration, compréhension basée sur une connaissance poussée de leur fonctionnement.

Apprendre le hacking - Les bases du hack et la sécurité informatique, le site du vrai hacking

Ainsi, il n'y a pas d'autre alternative que la lecture, les essais. Voici quelques modestes ressources qui fourniront au moins un point de départ : S'entraîner. Région bruxelloise : le Parti Pirate présente trois listes. Le Parti pirate se jette à l'eau avec Marouan El Moussaoui à Schaerbeeck.

Région bruxelloise : le Parti Pirate présente trois listes

Marouan El Moussaoui n’a pas vraiment le profil d’un pirate. Sans jambe de bois, ni cache-œil, il est pourtant le coprésident de la section bruxelloise du Parti Pirate Belge, qui présentera des candidats à Schaerbeek, Bruxelles-Ville et Ixelles en octobre prochain. Créé en juin 2009, le parti tire son nom de la plateforme de téléchargement The Pirate Bay. « C’est vrai que le mot “pirate” est connoté négativement. On l’a gardé parce qu’il joue sur l’effet Aïkido de l’insulte en politique. On reprend une insulte qui nous a été faite, on la vide de son sens, on en construit un autre et on la réutilise à notre avantage. . « Ni de gauche, ni de droite » Mad Mimi Email Marketing : Create, Send, And Track HTML Email Newsletters.

The Internet Defense League - Protecting the Free Internet since 2012. Codes Wifi Gratuits » Fight for the Future, defending our basic rights and freedoms. Le souci des geeks (avec la politique) Journaliste à France Culture, Xavier de la Porte s'est fendu de la traduction d'un billet récent de Cory Doctorow, activiste, auteur de science-fiction et co-éditeur du site Boing Boing.

Le souci des geeks (avec la politique)

Publié initialement sur The Guardian puis sur Internet Actu pour la version française, nous rééditons cette réflexion politique et philosophique sur la place des "geeks" dans la marche du monde. Richard Stallman (aka RMS) - Photo CC Andrew Becraft Depuis le début des guerres de l’information, les gens soucieux de liberté et de technologie ont dû naviguer entre deux écueils idéologiques : le déterminisme geek et le fatalisme geek. Deux écueils aussi dangereux l’un que l’autre. Déterminisme “Le déterminisme geek consiste à mépriser toute mesure politique dangereuse et bête, toute tentative de régulation abrupte, sous prétexte qu’elle est technologiquement irréalisable.

“Au-delà de ça, les choses illégales n’attirent pas l’investissement. C’est pas fini! On a besoin de vous! Déjà un peu plus d’un an que nous avons plongé dans l’univers des hacktivistes, un an d’enquête, de rencontres et surtout de découvertes ou de redécouvertes d’un Internet devenu en quelques années un outil de démocratie imparable.

C’est pas fini! On a besoin de vous!

Nous sommes passés par le Chaos Communication Camp 2011, quelques hackerspaces entre Paris et Berlin, Londres et Bruxelles. On a rencontré quelques membres de Telecomix, du Parti Pirate, de la Quadrature du Net. On a parlé économie avec Bernard Stiegler, historique avec Dominique Cardon, fuite avec Daniel Domscheit-Berg, et ce n’est qu’un aperçu! Le Parti Pirate a sa première commune dirigée par un Pirate ! Ca y est, le Parti Pirate est aux responsabilités.

Le Parti Pirate a sa première commune dirigée par un Pirate !

A une échelle très locale. Le Welt raconte que le maire de la petite commune de Eixen, dans l'extrême nord de l'Allemagne, a décidé de s'afficher sous la bannière du Parti Pirate. André Bonitz, 41 ans, avait été élu sans étiquette dans sa commune de 764 habitants. "Pour les citoyens eux-mêmes rien ne change", prévient le Parti Pirate.

"Mais le maire nouvellement converti a annoncé le lancement de rencontres pirates régulières ouvertes à chacun, où les gens pourront discuter avec lui et les autres pirates directement". André Bonitz explique qu'il a a apprécié l'ouverture et l'organisation du Parti Pirate, même s'il reconnaît que la jeune formation politique manque encore d'expérience. Législatives : Parti pirate, entretien avec Maxime Rouquet, coprésident. Le Pays Pirate: Spot électoral du Parti Pirate Suisse pour les élections nationales 2011. TEDxObserver - Rick Falkvinge - The Pirate Party - the politics of protest.