background preloader

Conception au-delà au Moyen-âge

Facebook Twitter

La mort au Moyen Age: les hommes et la mort à la fin du Moyen Age - Jean-Pierre Deregnaucourt. Tympan du Jugement dernier de Conques - Tourisme Conques Marcillac (12) Au portail occidental de l'abbatiale de Conques, une profonde voussure en plein cintre abrite le Tympan du jugement dernier, l'une des œuvres majeures de la sculpture romane de la première moitié du XIIe siècle par ses qualités artistiques et son originalité, par ses dimensions aussi.

Tympan du Jugement dernier de Conques - Tourisme Conques Marcillac (12)

Il a vraisemblablement été réalisé sous l'abbatiat de Boniface, à la tête du monastère de 1107 à 1125, par un sculpteur qui avait sans doute déjà travaillé à la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. Large de 6,70 mètres pour une hauteur de 3,60 mètres, il n'abrite pas moins de cent vingt-quatre personnages dans un état de conservation tout à fait remarquable. Pour le visiteur qui débouche sur le parvis, le tympan, à 3,50 mètres du sol reste étonnamment lisible malgré le foisonnement des personnages et la diversité des scènes. Tout, en effet s'ordonne autour de la figure centrale du christ, démesurée par rapport aux autres personnages et vers lequel le regard se trouve irrésistiblement attiré. Structure du tympan. Le tympan de Conques met en scène un drame eschatologique* : le Jugement n'est pas encore prononcé mais tous les acteurs du procès sont en place.

Structure du tympan

Véritable opéra, il fait jouer plusieurs protagonistes : autour du juge, (le Christ Roi-Juge "ivdex REX”), se tiennent l'Accusateur (Satan), les défenseurs (sainte Foy et Marie), les anges assesseurs comme le greffier (l'archange saint Michel). Les acteurs sont répartis sur un triptyque dont le Christ occupe le panneau central. Le tympan peut se lire comme une véritable mise en scène théâtrale. Le jeu des protagonistes était animé par le commentaire oral des moines que l'on imagine donner la parole aux personnages. Dante Alighieri. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dante Alighieri

Dante Alighieri (Durante degli Alighieri dit « Dante ») est un poète, écrivain et homme politique florentin né entre la mi-mai et la mi-juin 1265 à Florence et mort le à Ravenne. « Père de la langue italienne »[1],[2], il est, avec Pétrarque et Boccace, l'une des « trois couronnes » qui imposèrent le toscan comme langue littéraire[3],[4]. Poète majeur (« Il sommo poeta » ou simplement « Il poeta ») du Moyen Âge, il est l'auteur de la Divine Comédie, souvent considérée comme la plus grande œuvre écrite dans cet idiome et l'un des chefs-d'œuvre de la littérature mondiale. Le diable au Moyen Âge - Mentions et représentation du diable dans le littérature française épique et romanesque du ΧIIIe et du début du XIIIe siècle : quelques jalons pour une étude évolutive - Presses universitaires de Provence. P. 37-69 Texte intégral 1A partir de l'examen des emplois de quelques termes désignant le diable en ancien français, nous nous proposons d'étudier les variations et l'évolution du motif qu'ils recouvrent.

Le diable au Moyen Âge - Mentions et représentation du diable dans le littérature française épique et romanesque du ΧIIIe et du début du XIIIe siècle : quelques jalons pour une étude évolutive - Presses universitaires de Provence

Les Images du Diable (1000 - 1500) Les Images du Diable 1ère partie - 1000/1500.

Les Images du Diable (1000 - 1500)

Le Diable occupe une grande place dans l'art religieux occidental. On ne recherchera pas ici ses origines avant l'An Mil. Mais de qui parle-t-on ? Dante's Inferno [Game Movie] The Prophecy - Wikipedia. Le diable au Moyen Âge - Le diable et l'enfer : représentation dans la sculpture romane - Presses universitaires de Provence. 1 Il s'agit de la période comprise entre le ive et le ixe siècle. 2 Nous renvoyons pour les illustrations à Sainte Foy de Conques, Zodiaque, les. points cardinaux, pl (...) 3 On trouverait de nombreux exemples illustrés dans Tympans romans, Zodiaque, les points cardinaux ; (...) 4 C'est un motif qu'on retrouve tant dans la peinture que dans la sculpture.

Le diable au Moyen Âge - Le diable et l'enfer : représentation dans la sculpture romane - Presses universitaires de Provence

C'est la représentation (...) 5 Citons (mais ce ne sont que des exemples parmi d'autres) : Meuilly-en Dijon, Baulieu (où les démon (...) 1Il y a au moins dans l'art, sinon dans la pensée religieuse de cette période un peu confuse qu'on appelle trop volontiers le haut Moyen-Age un dualisme latent ;1 il demeure visible dans la sculpture des premiers édifices romans. Nous considérerons ici le tympan de Conques, certains chapiteaux de Saint Benoît-sur-Loire et le tympan d'Autun2.

Le tympan de Conques ooo.