UN BLOG SUR LE COMMUNITY MANAGEMENT - Le blog emploi de l'ESTACA
J’ai moins parlé en 2011 de Community Management que les années précédentes. Il faut dire que mes précédents articles avaient amenés de très nombreuses réactions constructives qui globalement allaient dans le sens de dire que la vision d’un Community Manager, mouton à 5 pattes, doit cesser, car les missions de gestion de communauté et plus largement d’animation de la présence d’une marque sur les médias sociaux impliquent de nombreux univers et métiers de l’entreprise : relation client, communication, innovation, produit. Dur dans ces conditions de confier les clés de la boutique sur Internet à une seule personne, qui plus est, lorsque celle-ci est externe à l’entreprise. Etat des lieux du Community Management en 2012

Etat des lieux du Community Management en 2012

Le community manager : un caméléon ? - Les fondamentaux du marketing - RESEAUX SOCIAUX Même s'il est difficile de dresser le portrait-robot du parfait community manager, on retiendra que le métier demande une formation en marketing ou communication de niveau bac + 4 (voire bac + 5), des qualités rédactionnelles indéniables, une très bonne connaissance des nouvelles technologies et d'Internet, une passion pour le partage d'informations et les échanges issus du Web 2.0 (blogs, forums, tchats, réseaux). Sans oublier la maîtrise indispensable de l'anglais. Comparable à un chef de projet junior, il assure les fonctions de veille, d'animation des communautés, de rédaction et de publication des contenus en relation constante avec le marketing, le service client, le département technique, etc. Parfois, il se spécialise. «Dans certaines grosses entreprises, on voit même arriver des «Facebook managers», spécialistes de l'animation sur Facebook», constate Ulrich Rozier, blogueur et responsable marketing de Surikate (société spécialisée en marketing mobile). Jeunes? Le community manager : un caméléon ? - Les fondamentaux du marketing - RESEAUX SOCIAUX
Cet article a été publié il y a , il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Chaque poste de community manager est différent. Selon la taille de son entreprise, les objectifs recherchés, le type de clients ou encore les priorités stratégiques de son employeur, ses tâches quotidiennes peuvent grandement varier. Infographie : le travail du community manager au quotidien

Infographie : le travail du community manager au quotidien

5 qualités que vous devez rechercher chez un community manager -#gt; Un gel traitant exfoliant à utiliser deux fois par semaine, avant le shampooing, pour éliminer les pellicules. Il évite leur réapparition et renforce l'efficacité du shampooing. -#gt; Une lotion antipelliculaire (non grasse, ne nécessitant pas de rinçage) à utiliser quotidiennement pour masser délicatement le cuir chevelu sec ou mouillé. A utiliser pendant 4 à 6 semaines pour calmer les démangeaisons, diminuer les rougeurs et favoriser l'élimination des pellicules. -#gt; Un masque pour absorber le sébum seulement lorsque le cuir chevelu est gras. Il s'utilise deux fois par mois. 5 qualités que vous devez rechercher chez un community manager
Le rôle du Community Manager [Video
Le blog du Modérateur - Voilà LE sujet qui fait parler les community managers sur le web. Mais combien gagne un community manager ? Combien facture-t-il quand il est freelance ? On entend de nombreuses inepties sur le sujet. Pour certains, le CM ne peut être que stagiaire, il gagnez donc aux alentours des 30% du SMIC. D’autres lui accordent tellement d’importance (le Directeur de communication de demain, la plaque centrale de la présence en ligne d’une entreprise) qu’ils ne comprennent pas qu’on puisse toucher moins de 40 ou 50 KE à ce poste. Le blog du Modérateur -