background preloader

Langue des signes française

Facebook Twitter

Langue des signes française. Pour les articles homonymes, voir LSF. La langue des signes française (LSF) est la langue des signes utilisée par les sourds de France et par une partie des sourds de Suisse. La LSF est une langue à part entière et est un des piliers de l’identité Sourde de la culture Sourde. La LSF est pratiquée par environ 169 000 personnes dans le monde dont environ 100 000 en France en 2014[1].

Histoire[modifier | modifier le code] Pendant longtemps, les sourds (personnes atteintes de surdité), isolés, n’ont pu enrichir leurs langues signées et ont dû se contenter d’une gestuelle simpliste ; de ce fait, ne disposant pas d’une langue élaborée, ils passaient parfois pour simples d'esprit. C’est dans les familles de sourds qu’ont pu s’élaborer les premiers fondements de la LSF, et c’est en se regroupant que les sourds ont pu enrichir leur langue. L'histoire des sourds et de la communauté Sourde prend ses racines dès l'existence de personnes sourdes, soit certainement depuis le début de l'humanité.

Culture sourde. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Selon Yves Delaporte, alors que les entendants définissent les sourds en fonction de leur déficit auditif, les sourds eux-mêmes partagent le monde en deux catégories en fonction du mode de communication : ceux qui communiquent à l'aide de la parole, et ceux qui communiquent à l'aide des signes[1]. Selon ce point de vue, il s'agit donc d'une différence culturelle et non d'une « déficience physiologique » ; en effet, certains malentendants équipés de prothèses auditives et ayant eu une rééducation oraliste participent davantage à la culture entendante, et peuvent même ne pas avoir intégré la culture sourde, s'ils n'ont pas ou peu appris la langue des signes et vécu presque exclusivement avec des entendants ; au contraire, un entendant ayant des parents sourds peut avoir appris la langue des signes en tant que langue maternelle et avoir vécu principalement dans un environnement social de culture sourde.

Références[modifier | modifier le code] Elix - Le dictionnaire vivant en langue des signes. Dictionnaire vidéo de la LSF : 3605 mots. Dictionnaire complet en langue des signes française (LSF) Cliquez sur une lettre pour voir les mots. 1866 vidéos dans ce lexique. Wikisign. Alphabet en LSF. Q - Sourds.net. Oct 04 2017 - Oct 05 2017 Les stages auto pour les sourds et malentendants Poitiers Oct 04 2017 - Oct 06 2017 FLOE / THÉÂTRE ONYX – Spectacle visuel Saint-Herblain. Accueil | VISUEL Langue des Signes Française. Apprendre la Langue des signes. Licence professionnelle "enseignement de la langue des signes française en milieu scolaire " Formation de septembre 2005 à juin 2006 Cette licence a pour objectif de former des formateurs dotés d’une très bonne maîtrise de la langue des signes française à l’enseignement de cette langue dans les premier et second degrés de la scolarité.

Cette formation répond à deux nécessités : • garantir la qualité de l’enseignement de la LSF aux enfants et adolescents (sourds et entendants) des premier et second degrés ; • conférer un statut et une qualification universitaires cohérents et reconnus aux formateurs enseignant cette langue, ceux-ci n’en disposant pas à l’heure actuelle. Voir la plaquette d'information concernant ce diplôme Tous renseignements sur le site Université Paris 8 • Service Formation Permanente 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex Tél. : 01 49 40 65 59 • Fax : 01 49 40 65 57 Mél. : info-sfp@univ-paris8.fr (Remplacer -chez- par @) Mes comptines en langue des signes française. MaKomptine. La langue des signes au cinéma (Sens critique) Langue des signes sud-africaine. L'histoire est du producteur Andy James et la scénariste Lynda James, s'inspirant de la parabole biblique The Prodigal Son, avant que cette dernière n'écrive en compagnie du réalisateur Jarrod Saunders.

Toutes personnages indiqués sont exclusivement interprétés par des acteurs sourds, bien que ce projet est destiné aux sourds. A l'origine, le titre était provisoirement The Lost Boy ("Le Fils perdu", en anglais) désormais devenu Home ("Retour à la maison") Filmé au Cap dans le Cap-Occidental, le but de ce film est de voir comment accueillent les sourds et les entendants afin de connaître le Christ en tant que leur Sauveur personnel à travers le message biblique du film. Dans ce pays, on compte 600 000 sourds qui utilisent la langue des signes sud-africaine, dont 65-70% de personnes sourdes se trouvent au chômage et ont besoin de l'église, surtout de l'amour de Dieu. Surdité - 214 livres - Babelio.