background preloader

Enregistrement des sons

Facebook Twitter

La prise de son. [Court-circuit] Le truc : Le son, les micros. 19. La prise de son. Le micro Les radios équipent leurs reporters de micros omnidirectionnels, des micros qui prennent tout.

19. La prise de son

Ce sont les plus faciles à manier. Il suffit de les approcher ou de les éloigner d’une source pour changer le son. Exemples : En interview : on a besoin que l’interlocuteur soit « présent » pour bien l’entendre. Vous pouvez avoir un son sous-modulé si vous ne donnez pas assez de gain lorsque vous enregistrez des ambiances (très utiles en reportage). Vous-même, en interview, vous devez enregistrer vos questions, certaines vont rester au montage… Tournez le micro vers vous en respectant les 20 centimètres. Un son saturé ne se rattrape pas Vous avez déjà vu une time-line de montage. Avec un son sous-modulé, quand on monte le son, on monte en même temps le souffle, les ambiances, on ne gagne pas en présence. Comment avoir un bon son ? En respectant tout ce que nous avons dit plus haut, et en suivant aussi cette « check-list »: Pendant l’enregistrement : regardez régulièrement vos niveaux.

L'évolution de la prise de son en tournage audiovisuel / E-dossier de l'audiovisuel : le son dans tous ses états. En hommage à Stefan Kudelski décédé ce mois de Janvier 2013.

L'évolution de la prise de son en tournage audiovisuel / E-dossier de l'audiovisuel : le son dans tous ses états

Il fut l'inventeur du premier magnétophone portable et autonome qu'il appella si joliment "Nagra", du Polonais "Il enregistrera". Diplômé de l’École Louis Lumière, Vincent Magnier est chef opérateur du son. Membre de l’Afsi (Association française du son à l’image), il a participé à nombre de tournages au cinéma et à la télévision. Apprendre : Prise de son - Audiofanzine. Les Microphones, 1ère partie : Les technologies et les caractéristiques.TECHNICIEN DU SON. Aujourd’hui nous rentrons dans le vif du sujet !

Les Microphones, 1ère partie : Les technologies et les caractéristiques.TECHNICIEN DU SON

Pour un technicien du son, le microphone est un élément extrêmement important de la chaîne du son. En effet, c’est le premier élément incontournable qu’il nous faut pour enregistrer la musique ou le son en général, et pour pouvoir le rediffuser plus tard. Il est donc d’autant plus important d’avoir un bon micro et bien adapté à l’utilisation qu’on veut en faire. Car si notre micro est mauvais, ou s’il est mal utilisé, il sera très compliqué de rattraper le résultat, même avec la meilleure des consoles de mixage et les meilleurs traitements de son… Il existe plusieurs types de micro, plusieurs technologies, plusieurs techniques utilisées afin de créer une gamme de produits pouvant répondre aux besoins spécifiques du technicien son. Réaliser une prise de son qualité.

Mise à jour décembre 2011 Dans l’article "Enregistrements sonores et formats audios", a été évoqué l’enregistrement simple de la voix avec un dictaphone.

Réaliser une prise de son qualité

Dans l’article présent, il est question de l’enregistrement audio en général auquel les enseignants et les élèves peuvent avoir recours lors de présentations de cours, d’exposés, de compte rendus de voyages scolaires, de travaux personnels encadrés, etc. La captation du son brut est la première étape, la qualité et les conditions de sa réalisation sont donc déterminantes pour l’intégration du document sonore dans un objet multimédia, une vidéo ou encore une page web. Microphones : Contenu Éducatif. L'enregistrement sonore : un objet pour l'histoire. Encore peu investie par la recherche universitaire, l’histoire de l’enregistrement sonore est un domaine extrêmement riche, dont on verra quelques aperçus dans les articles qui constituent ce dossier, à défaut d’une synthèse encore largement prématurée étant donné le caractère protéiforme de ce champ de recherches.

L'enregistrement sonore : un objet pour l'histoire

Bien malin, en effet, qui pourra dire si cette histoire appartient prioritairement à l’un des domaines consacrés de l’histoire universitaire (l’économique, le social, le politique, le culturel, le religieux), dont les frontières sont trop réductrices pour embrasser un objet qui requiert une multiplicité d’approches ; c’est d’ailleurs l’une des raisons qui expliquent son absence de visibilité dans le paysage historiographique, un lot qu’il partage avec tous les objets de recherche hybrides. Son histoire peut se décliner sur des tons très variés, qui constituent autant de pistes ouvertes aux chercheurs. Les Microphones, 2ème partie : Type de capteur et directivitésTECHNICIEN DU SON. Voici la suite de notre voyage au pays merveilleux des microphones.

Les Microphones, 2ème partie : Type de capteur et directivitésTECHNICIEN DU SON

Nous allons développer aujourd’hui une des caractéristiques des micros parmi les plus importantes : la directivité. Selon nos conditions d’enregistrement, la directivité jouera un grand rôle dans le résultat sonore final. Il faudra donc, lors du choix de notre micro, y porter une attention particulière. Tous d’abord, voyons les 2 types de capteurs utilisés dans la conception des micros (aussi bien électrodynamiques qu’électrostatiques) Le capteur à pression Le capteur à pression est constitué d’une membrane et d’une cavité fermée : Une seule des faces de la membrane reçoit les vibrations sonores.

Capteur à pression La cavité est percée d’une évent afin d’équilibrer la pression atmosphérique des deux côtés de la membrane. En théorie, un capteur de ce type reçoit les ondes sonores de la même manière, peu importe leur angle d’incidence par rapport à l’axe de la membrane. Directivité omnidirectionelle Directivité bidirectionnelle.