background preloader

Reforme Formation

Facebook Twitter

Formation : les 7 tournants à prendre en 2016. Pour ou contre la réforme de la formation ?

Formation : les 7 tournants à prendre en 2016

Que n’a-t-on pas dit depuis un an et demi sur le sujet ! Sans tourner autour du pot, quelles sont les (bonnes) décisions à prendre aujourd’hui par les fonctions RH et formation pour une stratégie 2016 aux petits oignons. Opportunités à saisir, risques à anticiper et virages à ne pas rater… présentés par Jean-Pierre Willems, expert ès formation, lors d’un événement organisé le 29 septembre 2015 par Demos spécialiste de la formation et Qapa, 1er site de recrutement par matching, dans le cadre cocoon de l’incubateur de startups The Family. Pour élaborer sa stratégie formation 2016, impossible de ne pas s’atteler à une lecture opérationnelle du cadre légal de la formation instauré par la loi du 5 mars 2014.

Les décisions à prendre, c’est maintenant ! 1 – Entretien professionnel : dead-line au 6 mars 2016 Pour respecter le texte de la loi, le chantier est donc urgentissime. Offre de services.

CPF

Entretien Professionnel. Réforme de la formation, le bon sens peut-il encore l’emporter ? 1ère partie : quel bilan après un an ? En février 2014 le législateur décrétra que tous les actifs français disposeraient début 2015 d’un compte de formation.

Réforme de la formation, le bon sens peut-il encore l’emporter ? 1ère partie : quel bilan après un an ?

Il fallait faire vite, détruire le droit à la formation sans précaution, abandonner aussi une grande partie des cotisations obligatoires tout en misant sur l'inconnu : une obligation nouvelle de former tous les salariés à l'horizon bien éloigné de 2020. Un an après le vote de la loi et alors que la technocratie administrative alliée à la bureaucratie sociale ont abouti à bâtir une monstrueuse réglementation il est déjà possible de dresser un bilan du CPF (car son informatisation fait qu'on connaît ses résultats presqu'en direct). Réforme de la formation professionnelle : la révolution est en marche. EURÊKA.

Réforme de la formation professionnelle : la révolution est en marche

Et si la réforme de la formation professionnelle était un levier de transformation de la relation entreprise-collaborateur et opérait une transformation profonde des métiers, notamment RH ? Analyses de 3 experts. Le Compte Personnel de Formation (CPF) est entré en vigueur le 1er janvier. L’objectif : pousser encore plus loin les logiques d’individualisation de la formation basées sur les compétences et améliorer l’employabilité des collaborateurs. Mais jusqu’au 15 février, une grande inconnue demeurait en matière d’éligibilité des formations. Au-delà de ce point précis, quels sont les bouleversements et les opportunités dessinés par cette réforme ? Contribution à la formation professionnelle : quelle répartition.

Contribution à la formation professionnelle : nouveau taux Vous devez participer au développement de la formation professionnelle en finançant des actions de formations (par le biais essentiellement du plan de formation) et en vous acquittant de contributions spécifiques.

Contribution à la formation professionnelle : quelle répartition

Pour les contributions qui seront collectées sur les rémunérations versées en 2015, les choses vont changer puisque vous devrez verser une contribution unique à votre OPCA fixée à : 0,55 % de la masse salariale si votre effectif est de moins de 10 salariés ;1 % de la masse salariale si votre effectif est de 10 salariés et plus. Ce taux de 1 % peut toutefois être réduit à 0,8 % dans les entreprises qui ont conclu un accord d’entreprise pour financer elles-mêmes le compte personnel de formation (CFP) – à hauteur de 0,2 % - qui remplacera le DIF à partir du 1er janvier 2015.

Pour toutes vos questions liées aux charges sociales, les Editions Tissot vous proposent leur « Formation calculer les charges sociales ». Réforme formation professionnelle. La fin du 0,9%% va révéler la vraie valeur ajoutée des services formation. La réforme de la formation inquiète les services de formation.

La fin du 0,9%% va révéler la vraie valeur ajoutée des services formation

Le projet de loi n’est pas encore débattu à l’Assemblée Nationale que déjà un grand nombre de nos clients s’interrogent : “finalement, est-ce une bonne chose cette fin de l’obligation fiscale ? “, “Serons-nous encore là dans deux ans ? “, “interviendrons-nous encore dans l’élaboration du plan de formation si nous n’avons plus de budget ? “ Toutes ces questions sont légitimes et les inquiétudes fondées. « La loi sur la formation professionnelle n’est pas une réformette ! » Chevalier de l’ordre national du Mérite, au titre de la formation professionnelle, Jacques Bahry est une figure incontournable de notre secteur.

« La loi sur la formation professionnelle n’est pas une réformette ! »

Ancien directeur général du groupe CESI, il partage son temps aujourd’hui entre sa fonction de délégué général de ce groupe et celle de président du Forum français pour la formation ouverte et à distance (FFFOD). Nous l’avons interrogé sur la loi du 5 mars 2014 et l’évolution du métier du responsable formation. Management de la formation : Quel est votre sentiment sur la loi du 5 mars 2014 ? C’est la réforme la plus importante depuis celle de 1971. Ce n’est pas une réformette ! D’une part, la suppression du 0,9% est un pari pour les entreprises. D’autre part, le CPF laisse son détenteur libre de choisir ses formations. Cette réforme entraine également une transformation du rôle des OPCA, qui vont devenir des structures centrales de collecte. Formation. Par RH info La réforme de la formation 2014 n’est pas encore entrée en application… que déjà elle fait couler beaucoup d’encre.

Formation

Soyons raisonnables. Nous manquons évidemment de recul pour faire le moindre bilan des conséquences RH encourues, ou de nous risquer à un exercice de prospective crédible. Néanmoins certains éléments se dessinent, et il nous semble intéressant : D’une part de revenir sur une réflexion de fond sur la formation, car si les process changent, certains fondamentaux restent et certaines évolutions pédagogiques sont incontournables. Nous tiendrons ce dossier à jour, au fil du temps, afin de vous faire bénéficier : tant des réflexions de fond qui viendraient enrichir les articles que nous vous proposons… que des bonnes pratiques et des anticipations nécessaires qui se dégageront suite à notre enquête et à la lumière de l’expérience d’ADP en terme de gestion de la formation. Quelques éléments fondamentaux : Retour sur des conditions opérationnelles : Quelques perspectives :

Formation professionnelle : un accord trouvé pour la rendre plus accessible. FORMATION PROFESSIONNELLE - Au terme d'une négociation laborieuse, syndicats et patronat sont parvenus dans la nuit de vendredi à samedi à un projet d'accord sur la formation professionnelle, destiné notamment à la rendre plus accessible aux chômeurs et dont la pierre angulaire sera un compte personnel de formation.

Formation professionnelle : un accord trouvé pour la rendre plus accessible

Côté syndicats, les signatures de la CFDT, de la CFTC et de la CFE-CGC semblaient acquises, assez pour entériner le texte proposé par le Medef. La principale organisation patronale s'est toutefois heurtée à l'opposition de la CGT et, dans son propre camp, à celle de la CGPME. FO s'est pour sa part montré prudent, mettant en avant "des bons et des mauvais points". LIRE AUSSI : » Tribune - Formation professionnelle: rendez-vous manqué ?» Formation professionnelle : les principaux points de l’accord. Au terme d'âpres négociations, syndicats et patronat se sont entendus dans la nuit de vendredi à samedi sur un projet d'accord sur la réforme de la formation professionnelle.

Formation professionnelle : les principaux points de l’accord

Les discussions ont été marquées depuis des semaines par une intense guerre patronale entre le Medef et la CGPME sur la refonte du financement du système.(...) Cet article est exclusivement réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Réforme de la formation professionnelle : sans cesse remettre l’ouvrage sur le métier ! Crédits photo : Shutterstock.com / Pressmaster La réforme de la formation professionnelle devra unir le monde de l'éducation et de l'entreprise.

Réforme de la formation professionnelle : sans cesse remettre l’ouvrage sur le métier !

Emploi ou formation La situation de l’emploi a profondément évolué dans le sens négatif que nous connaissons. Au plein emploi de 1970 a abouti une situation très critique en 2013. On compte en réalité cinq millions de personnes éloignées d’un statut sécurisé de salarié. Qui décide de quoi ? Stéphane Diebold, président du Garf Les acteurs ont changé. " Le monde de l'éducation et celui de l'entreprise n'ont pas appris à se parler, malgré des tentatives à la marge" Stéphane Diebold, président du Garf.