background preloader

Entreprenariat

Facebook Twitter

Entreprenariat au Féminin

Réseaux Sociaux et Mises en Relation. Pratiques d'entrepreneur. Formalités. Aides et Reseaux. Blogs. Entreprenariat de Soi. Personal Branding. Conferencier. Mentoring. Coaching. Consulting. Portage Salarial. Auto Entrepreneur. Formation. IDPRH. Création Entrepreunariale. Visuels et Graphismes. Démarche Commerciale et Marketing. Créer des habitudes pour réussir en freelance. Dans les bureaux de Google, quelqu’un est payé pour planquer les Snickers dans les tiroirs.

Créer des habitudes pour réussir en freelance

Quand on est en freelance, on n’a pas de barrières entre la table de la cuisine sur laquelle on travaille et le pot de Nutella sur l’étagère. Personne ne se soucie de notre bien-être. Personne pour m’empêcher de flirter avec la boulimie les semaines de moins bien. Personne pour me sortir du lit, me dire de m’habiller et de tenir ma compta à jour. Comment démarrer une tâche ou un projet facilement. Cet article traduit du blog Zen habits, a été rédigé par Leo Babauta. « Il n’y a que deux erreurs que l’on puisse commettre sur le chemin de la vérité : ne pas aller jusqu’au bout, et ne pas s’y engager. » ~ Bouddha Comment démarrez-vous quelque chose de nouveau ?

Comment démarrer une tâche ou un projet facilement

Qu’il s’agisse d’un programme d’exercice, d’une tâche que vous souhaitez effectuer, ou de créer une nouvelle entreprise ou un produit à partir de zéro – comment voulez-vous commencer ? C’est une des choses les plus intimidantes. C’est le manque de départ qui tue la plupart des tâches et des projets. La procrastination retarde le démarrage. 3..2..1…Partez ! Astuces pour couper court aux questions énervantes quand on entreprend. Quand on est entrepreneur, l’explication de « ce qu’on fait dans la vie » à des inconnus, des proches, des moins proches, et surtout à ses parents, est devenue un exercice délicat.

Astuces pour couper court aux questions énervantes quand on entreprend

Ne pas trop en dire pour ne pas noyer l’interlocuteur des millions d’informations qu’on a à traiter quotidiennement (ou des milliers des 48 dernières heures, déjà). En dire assez pour répondre à sa question. Ne pas trop en dire pour ne pas avoir l’impression d’être devant un parterre d’investisseurs, un partenaire commercial ou un prospect (et de ne pas y passer deux heures). En dire assez pour se sentir en accord avec ses choix, avec soi-même. Avant, c’était bien plus simple. Dans votre ancienne vie, c’était plutôt simple, quel que soit le métier. « Je suis étudiant ». « Je suis en recherche d’emploi dans tel secteur ». « Je suis enseignant, avocat, agent de machin, chargé de mission chez bidule ».

Maintenant, comment te dire… « J’ai besoin d’un conseil et de votre avis » Qui peut résister à cette phrase ?

« J’ai besoin d’un conseil et de votre avis »

Qui répondrait « non » à cette sollicitation ? Vous-même avez été attiré par la « question » et seriez, j’en suis persuadé, prêt à me donner un conseil ou tout simplement un avis. Et pourtant, trop peu de porteurs de projet utilisent le pouvoir de la phrase « J’ai besoin d’un conseil et de votre avis ». Aussi, je me prête au jeu et vous livre ici trois clés se concentrant sur des paramètres essentiels. 1) Créez votre audience Parlez de votre idée autour de vous, testez les réactions et améliorez-la.

Communiquez, sollicitez, et apportez de la valeur à ceux qui vous écoutent. 2) Travaillez votre sens entrepreneurial. Outils gratuits pour créer un mur de tweets. Parlons Twitter, parlons tweets.

Outils gratuits pour créer un mur de tweets

La grande mode d’événements offline est de les connecter online. Via quel moyen ? Le mur de tweets ! Projets professionnels et prise de risque. Sylvaine Pascual – Publié dans Talents et ressources En plein milieu de mes vacances, je reçois un sms laconique: « Ravio 1, Tatie Françoise 0 » Damned, voilà que le B.B.

Projets professionnels et prise de risque

(Bourrin Basque) à tête chercheuse de facéties en tous genres a cassé sa Tatie Françoise ! Vous vous souvenez sans doute du vieux bourrin basque dont certains comportements sont utiles à la recherche d’emploi ? Pourtant, vous vous rappelez aussi que son âge canonique devrait lui coller suffisamment d’arthrose dans les articulations pour qu’il se promène poliment et à petits pas mesurés, au lieu de se prendre pour un figurant dans un remake de La charge héroïque.

Pourtant, sa Tatie Françoise n’est pas née de la dernière pluie. Mais ce jour-là, le vieux Pottok avait décidé qu’il était particulièrement pressé de se rendre au pré. 10 Rules Successful Startups Should Follow. Editor’s note: Carol Broadbent and Tom Hogan are the founders and principals of Crowded Ocean, a Silicon Valley marketing agency that has launched over 35 startups, with 10 of those companies being either acquired or going public.

10 Rules Successful Startups Should Follow

Having launched over 35 startups in our decade of operation, we’ve been fortunate to be involved with our share of ‘unicorns’ (Palo Alto Networks, Nimble Storage) and really nice white stallions (Sumo Logic, Trifacta and Snowflake Computing). Given the wide range of companies we’ve worked with — and their equally wide range of success/failure — we’re often asked to sum up the characteristics of a successful startup. So here goes. 1. No assholes allowed Following in the footsteps of business giants like Warren Buffet’s Berkshire Hathaway, all startups should adopt a “no assholes” policy to build a stellar team.