background preloader

Plantes mellifères

Facebook Twitter

Jardin : 15 fleurs pour sauver les abeilles. Les abeilles nous sont indispensables.

Jardin : 15 fleurs pour sauver les abeilles

Pourtant, elles sont menacées et sont officiellement reconnues comme espèce en voie de disparition. Guide-bourrache.pdf. Bonne pratique du jardinier : Jachères apicoles, biodiversité jardin et jardinage écologique. Apiculture-populaire. Beaucoup d'apiculteurs installent leurs ruchers sur des terrains ne leur appartenant pas.

apiculture-populaire

Bien qu'ils aient choisi ces emplacements en fonction de l'environnement, ils ne contrôlent pas vraiment les cultures environnantes. Mais quand le terrain vous appartient il est possible de gérer les environs proches du rucher, sur quelques dizaines à centaines de mètres autour des ruches. Dans ce cas il est possible de semer des plantes dites mellifères. Ce ne sont pas les fleurs qui produisent le miel. On devrait donc parler de fleurs nectarifères ou pollinifères. Rappels ... Plante annuelle Tout le cycle de la plante, de la germination à la mort, a lieu en un an.

Plante biannuelle Le cycle s'étend sur deux ans. Liste de plantes mellifères par type. Arbres mellifères. Liste de plantes mellifères. Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.

Liste de plantes mellifères

Liste de plantes mellifères par saison de 'floraison" et de production du pollen. Au début du printemps Tussilage en fleur Les végétaux qui produisent du pollen à cette époque jouent un rôle très important pour donner l'impulsion nécessaire au développement des couvains. Il s'agit essentiellement de plantes qui ont déjà préparé leurs boutons de fleurs en automne, comme : Au printemps La grande quantité de pollen à disposition pendant cette période assure le plein développement des populations d'abeilles En été Belles fleurs bleues de la Phacelia tanacetifolia. Abeilles, melliféres.

OchnaOcimumOlea Oenothera biennis Onobrychis sativa Onopordon Origanum Oxalis regnelli Oxydendron arboreum Paliurus spina-christi Papaver Parrotia Paulownia tomentosa Perovskia Persea Parkia parkinsonia Pastinaca sativa Persicaria amplexicaulisPersicaria bistorta Persicaria lapathifolia Phacelia tanacetifolia (nectar/pollen) Phaseolus vulgarisPhilotheca myoporoides Phoenix dactylifera Phygelius capensis Phyladelphus Phillyrea Picea Pinus Pirus Pittosporum Pisum sativum Petroselinum sativum Polygonum fagopyrum Populus Potentilla fruticosa Pulmonaria officinalis Prosopis juliflora (nectar/pollen) Prunus Pyracantha Punica Quercus robur Raphanus raphistrum Raphia Rauwolfia caffra Reseda Rhamnus Rhus Robinia Rhododendron ferrugineum Rosmarinum Rubus Ruscus.

Abeilles, melliféres

Plantes mellifères. Les plantes préférées des abeilles dans votre jardin. Faites fleurir la biodiversité dans votre jardin ! Le Réseau Biodiversité pour les Abeilles invite les jardiniers à mettre à disposition des butineurs, et de la biodiversité animale en général, des sources de pollen et de nectar.

Faites fleurir la biodiversité dans votre jardin !

Il s’agit donc de reproduire à l’échelle du jardin ce que font les agriculteurs sur les jachèresLa jachère est l'état d'une terre arable au repos dans l'intervalle entre deux cultures. Le terme désigne aussi, par métonymie, cette terre elle-même (source : Wikipédia) apicoles ou en semant des cultures intéressantes pour les abeilles (colza, tournesol, luzerne…) Cette diversification des sources de pollen dans les jardins répond à un vrai besoin des insectes butineurs. Quelques mètres carrés au minimum, semés avec 4 à 5 espèces parmi les listes présentées plus bas, constitueront déjà, pendant toute la durée de floraison, des sources de pollen et de nectar que les butineurs ne manqueront pas de visiter.

Il n’y a bien sûr pas de limite, en surface ou en nombre d’espèces, pour les plus motivés des jardiniers ! Plantez des fleurs et sauvez les abeilles! - LePost.fr (09:46) Animaux 20/10/2007 à 09h46 | vues | réactions Une abeille en train de butiner. | © C3748 Juergen Effner/dpa/Corbis/C3748 Juergen Effner Les abeilles, à l'échelle mondiale, sont menacées de disparition.

Plantez des fleurs et sauvez les abeilles! - LePost.fr (09:46)

Différentes études ont récemment démontré que leur population était régulièrement décimée à la sortie de l'hiver. Les plantes mellifères. Pourquoi semer des plantes mellifères a dégradation de la biodiversité et de l'environnement quelque soit le lieu, la monoculture dans tous les domaines, forestiers comme agricoles, les remembrements qui ont détruit tant de haies protectrices, obligent de plus en plus les apiculteurs à semer des plantes mellifères sur des terres qui ne sont pas ou qui ne sont plus assez riches pour des cultures intensives qui les ont lessivées.

D'autres part, les monocultures, de colza par exemple, la transhumance sur des végétations monoflorales (bruyère, accacias), n'apportent que peu d'éléments réparateurs aux colonies d'abeilles qui ont besoin d'une flore variée pour se construire un système immunitaire protecteur.

Pollinisation par les thrips : les abeilles n’ont qu’à bien se tenir ! Thrips et pollinisation... d’après Thrips and pollination, de Dawn FRAME.

Pollinisation par les thrips : les abeilles n’ont qu’à bien se tenir !

Une synthèse réalisée par Ph. Chatelet. Bien que certains soient des consommateurs avides de pollen, les thrips (Thysanoptères) sont également des agents pollinisateurs, souvent ignorés à cause de leur petite taille (rarement plus de 1 mm de longueur). De nombreuses fécondations non désirées par les hybrideurs - et quelquefois attribuées au vent - sont cependant dues à ces insectes minuscules et déjà Charles Darwin se plaignait que ses travaux sur la pollinisation étaient perturbés par ces créatures « qu’aucun filet ne peut bloquer... ».

Pourtant, ces insectes pourraient remplir ce rôle pollinisateur de longue date puisque des thrips portant des grains de pollen (de Cycadales ou Ginkgoales) ont été observés dans de l’ambre provenant d’Espagne et datée du début du Crétacée. La pollinisation en crise ? Les abeilles domestiques n'ont pas le monopole de la pollinisation, comme l'illustrent ces syrphes (des mouches butineuses).

La pollinisation en crise ?

Elles sont même globalement moins efficaces, dans cette tâche, que les pollinisateurs sauvages. Ian Grainger/Shutterstock Pour en savoir plus L. A. L. J. L'auteur Maurice Mashaal est rédacteur en chef du mensuel Pour la Science. Les plantes utilisent la caféine pour améliorer la mémoire des abeilles. Les abeilles ne font pas de pause lorsqu’elles prennent le café, mais la caféine aurait pour elles presque le même effet que sur des employés de bureau fatigués, suggère une nouvelle étude concluant que les abeilles sont plus susceptibles de se souvenir des plantes contenant de la caféine.

Les plantes utilisent la caféine pour améliorer la mémoire des abeilles

La caféine est naturellement présente dans le nectar des fleurs de café et dans les agrumes. Les abeilles qui se nourrissent de nectar contenant de la caféine étaient trois fois plus susceptibles de se souvenir du parfum d’une fleur que les abeilles nourries seulement au sucre. Nouvellement découverte, cette fleur du Gabon fait vibrer les abeilles. SURPRISE.

Nouvellement découverte, cette fleur du Gabon fait vibrer les abeilles

Un peu de tendresse dans un monde de brutes… Des chercheurs ont découvert, en pleine forêt gabonaise, une nouvelle espèce de plante à fleurs, Sirdavidia solannona. Et c’est une surprise ! D’une part, parce que la région où elle a pointé ses pétales, au cœur du parc national des Monts de Cristal, étant l’une des mieux connues du pays scientifiquement parlant, les botanistes gabonais et français ne s’attendaient pas à tomber sur elle dans un endroit aussi bien défriché.

D’autre part, parce que la cousine la plus proche de cette fleur se trouve à… 3000 km de là, dans la forêt tanzanienne ! Plus grosses et plus fermes, les fraises profitent de la pollinisation par les abeilles. Noisetier commun. Le noisetier est un arbrisseau commun dans les haies, les taillis et les lisières de bois. La plante est dite monoïque : chaque individu possède des fleurs mâles (chatons, jaunes) et des fleurs femelles (ressemblant à des bourgeons, avec des stigmates rouges) distinctes, mais celles-ci ne s'épanouissent pas en même temps, afin d'éviter l'autofécondation. Les fleurs mâles arrivent à maturité avant les fleurs femelles (on parle de protandrie) et, puisque tous les individus ne fleurissent pas de manière synchrone, le mécanisme permet une pollinisation croisée. Le noisetier et les abeilles Puisqu'ils fleurissent l'hiver, dès la fin décembre parfois (avant même l'apparition des feuilles), on comprend vite que les noisetiers doivent se passer des insectes pollinisateurs comme intermédiaires à leurs amours ; la plante est donc anémophile, c'est-à-dire que le pollen, très abondant, est transporté par le vent.

Les Saules. Les saules sont des arbres, arbustes et arbrisseaux de la famille des salicacées, que l'on retrouve généralement dans les zones fraiches et humides. On en connait environ 360 espèces, dont une dizaine à l'état spontané dans nos régions. Le nom latin, Salix, proviendrait de deux racines celtiques sal, "près de", et lis, "eau", illustrant ainsi l'amour de ces plantes pour les zones humides. Le nom français, saule, proviendrait plutôt de l'ancien francique, dérivant lui-même du germanique salχaz. En librairie : guide des plantes mellifères. Un nouveau livre très intéressant va trouver sa place dans les bibliothèques des apiculteurs. Edité par Delachaux et Niestlé, ce guide présente 200 plantes facilement repérables dans notre environnement.

Guide des plantes mellifères Les auteurs Thomas Silberfeld et Catherine Reeb sont bien connus des fidèles lecteurs de la revue Abeilles et Fleurs. Chaque plante est décrite et joliment illustrée par Yves Doux. Période de floraison et intérêt apicole sont mentionnés (nectar, pollen, propolis). J'aime : Le calendrier des fleurs - Cari.