background preloader

Huns

Facebook Twitter

Les Huns - Google-Images. Histoire de France avec les Huns et les autres. Savez-vous que non seulement les huns étaient des barbares mais que les autres l’étaient aussi.

Histoire de France avec les Huns et les autres

Certes, il est vrai que les huns sont venus sans y avoir été invité…. Mais les autres ? Que valent-ils ? Et bien guère mieux, soyez en certains. Tout d’abord, replaçons chronologiquement la barbarie des huns et celle des autres en faisant un léger retour en arrière, de l’Australopithèque à l’Homo sapiens. La civilisation des hominiens va se répandre sur la croute terrestre sur des périodes plus ou moins longues (période du Paléolithique -3500000 au Mésolithique -10000 à l’age de fer -4500). Il faut savoir qu’il y a aussi des périodes dans les périodes. Pour respecter la chronologie depuis le Mésolithique, je vais d’abord vous faire traverser l’une de ces période, le mégalithique reconnaissable par ses menhirs ; principalement observé en Espagne, en France, en Angleterre, en Suisse, en Allemagne et en Italie………………………….. !!! Voilà ! Reste donc à leur donner des noms et un ordre d’arrivée. Gasty. Les Huns.

Les Grandes Invasions. Les Barbares sont venus envahir la Gaule en 476 pour mettre fin à l’Empire Romain.

Les Grandes Invasions

"Barbares" est le nom donné par les Romains aux Germains. Chassés par les Huns, les Wisigoths, les Burgondes et les Francs vont s’installer en Gaule. Les Huns sont originaires des steppes d’Asie Centrale. Les Huns tuaient tout ce qu‘ils trouvaient sur leur chemin. Les Francs dont le nom signifie "hardis" ou "libres" sont une réunion de peuplades germaniques. Les armes des Francs étaient la francisque, l’ épée, la framée, l’angon. Grégoire de Tours est mort en 576 . Grégoire de Tours a rédacté ses ouvrages. Clovis à la bataille de Tolbiac : Le baptême de Clovis : Clovis voulant encore agrandir son royaume se convertit à la religion des chrétiens et pour cela il se fait baptiser à Reims peut-être en 496 .

Et après son baptême toute son armée va se faire baptiser et ainsi la Gaule devient le royaume des Francs . Le vase de Soissons : Huns - Histoire du Monde. Les Huns sont un peuple de cavaliers des steppes.

Huns - Histoire du Monde

Les Huns sont un peuple asiatique turco-mongol, de langue turque. C’est le premier peuple mentionné comme tel par les historiens. Des références à un peuple appelé Xiongnu (Hsiung-nu) existent dans les sources chinoises depuis -1200, faisant allusion aux ancêtres des Huns. Cette ancienne peuplade d’ Asie centrale, s’épanouissait déjà à partir de l’ Âge du bronze au deuxième millénaire à la suite du déclin des Scythes et établissent leur premier empire dans les régions du nord de la Mongolie (près du Lac Baïkal et dans la vallée de la Selenga qui correspond aujourd’hui à l’actuelle Bouriatie, entre 209 avant J.C. et 93 après J.C. pour migrer par la suite vers l’ Europe Centrale, ou ils se mêlent aux populations franco-germaniques.

Huns. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Huns

Les Huns au combat contre les Alains : illustration de Geiger (1873). Les Huns sont un ancien peuple nomade originaire de l’Asie centrale, dont la présence en Europe est attestée à partir du IVe siècle et qui y établirent le vaste empire hunnique. L'origine des Huns est disputée : bien que dès le XVIIIe siècle, de Guignes les ait reliés aux Xiongnu, voisins septentrionaux des Chinois jusqu'au Ier siècle et que de nombreuses études ultérieures se soient attachées à démontrer ou infirmer cette parenté, aucun consensus n'a encore été établi sur le sujet.

Les Huns ont joué un rôle important dans le cadre des grandes invasions qui contribuèrent à l'écroulement de l'Empire romain d'Occident. Sous le règne d'Attila, l'empire est unifié mais ne lui survit pas plus d'un an. Attila le huns. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

attila le huns

Attila, né aux alentours de 395 dans les plaines danubiennes et mort en 453 dans la région de la Tisza dans l'Est de la Hongrie actuelle, est le roi des Huns de 434 jusqu'à sa mort en 453, selon l'historiographie romaine. Durant les cinquante années précédant son avènement, l'Empire hunnique s'étend de l'Asie centrale à l'Europe centrale et soumet de nombreux peuples germains. Son règne marque le début d'une grande confrontation avec l'Empire romain. Cette guerre tourne court avec la mort précoce d'Attila au retour d'une campagne victorieuse dans la péninsule italienne.

Son empire n'a pas survécu à sa mort, mais il est parfois considéré comme l'évènement déclencheur des « invasions barbares » et indirectement de la chute de Rome et de la fin de l'Empire d'Occident. Invasions barbares. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Invasions barbares

La recherche historique regroupe sous l’expression invasions barbares mouvements migratoires des populations essentiellement germaniques, à partir de l’arrivée des Huns dans l’Est de l’Europe centrale aux environs de 375 jusqu’à celles des Lombards en Italie en 568 et des Slaves dans l'Empire romain d'Orient en 577, invasions qui entraînèrent le départ des populations autochtones, leur assimilation ou leur assujettissement aux nouveaux arrivants[1]. Bien qu’ayant eu lieu au cours de l’Antiquité tardive, ces mouvements migratoires relient cette époque et le Moyen Âge. Selon les approches trans-disciplinaires reliant l'histoire et l'étude des paléoenvironnements, une des causes de ces mouvements pourrait être la série de dégradations climatiques commençant au IVe siècle de notre ère et s'achevant au Xe siècle avec l'« embellie de l'an mil »[2].

Survol général[modifier | modifier le code] Terminologie[modifier | modifier le code] Les barbares: La fin du monde 1/3. Les barbares: La fin du monde 2/3. Les barbares: La fin du monde 3/3. Attila. Les Huns 1/3. Les Huns 2/3. Les Huns 3/3.