background preloader

Baume à lèvres

Facebook Twitter

DIY // Un baume à lèvres fruité. J’ai toujours été attirée par l’idée de faire ses cosmétiques soi-même, mais pas du tout par le côté « petit chimiste » que supposent souvent les préparations « maison ».

DIY // Un baume à lèvres fruité

Les listes d’ingrédients à rallonge et ultra difficiles à trouver me découragent complètement, je l’avoue. Pourtant, depuis que j’utilise de l’huile de coco en cuisine, consciente de ses grandes qualités nutritives et réparatrices pour la peau, j’avais envie de me lancer. À force de recherches, j’ai eu l’idée de fabriquer un baume à lèvres, qui semble être l’un des produits les plus simples à réaliser. Avec l’huile de coco (ou du beurre de karité mélangé à un peu d’huile végétale par exemple), il suffit de passer une petite commande sur AromaZone pour obtenir les 2-3 autres ingrédients qui manquent; la préparation, quant à elle, dure moins de 5 minutes top chrono. Une recette rapide et accessible pour toutes! ♡ Ingrédients ♡ Préparation Dans une petite casserole, versez la cire, l’huile de coco, et le miel. Baume à lèvres bio maison ! Je suis assez admirative de toutes celles qui confectionnent elles-mêmes leurs produits de soin bio.

Baume à lèvres bio maison !

Ces fabrications maison souvent délicates, demandent des connaissances pointues (mais heureusement, les livres se multiplient ainsi que les ateliers), un équipement et, un peu de son temps. Mais au final, on est satisfait d’avoir oeuvré à la réalisation de ses propres cosmétiques. La recette du baume à lèvres bio que je vous propose d’essayer, vient tout droit d’une des chroniques d’Isabelle Delannoy (qui a aussi son blog echo-echos) dans l’émission Comment ça va bien sur France 2. Economique, pratique, très facile à réaliser et efficace, ce baume vous sera utile pour lutter contre le dessèchement et le craquellement des lèvres particulièrement sensibles aux températures glaciales. Les novices pourront la réaliser les yeux fermés. Il faut également vous munir de petits pots.

Mon avis. Source: Orserie.fr. Bio. Se fabriquer un baume à lèvres. Recette: fabriquer un baume d'hiver pour les lèvres. 11 octobre, 2009 par Marie-Laure Avec les intempéries (soleil, vent, froid, humidité), la pollution, mais aussi la fatigue et le stress, nos lèvres se gercent et se craquellent.

Recette: fabriquer un baume d'hiver pour les lèvres

A la fois disgracieuses et douloureuses, les gerçures peuvent se soigner avec des produits hyper hydratants comme les beurres végétaux et certaines huiles végétales. Réaliser un baume à lèvres nourissant. D'abord il faut préparer un bain-marie à 63°/65° qui est le point de fusion de la cire d'abeille sans aller au-delà pour ne pas détériorer les principes actifs contenus dans les autres substances à incorporer.

Réaliser un baume à lèvres nourissant

Ajouter la cire d'abeille et le beurre de karité dans un bécher suffisamment grand. Laisser fondre doucement au bain-marie en remuant avec un agitateur en verre. Lorsque la cire et le beurre sont presque fondus, mettez l'huile d'argan dans un autre bécher au bain-marie. Les deux liquides doivent être à même température pour un bon mélange. Puis verser l'huile d'argan dans le mélange cire-beurre tout en mélangeant le tout. Enfin rajouter le miel qui va rapidement fondre. Vous obtenez une solution liquide parfaitement homogène. Ce n'est qu'à ce moment que vous rajouterez la propolis (très fragile) préalablement légèrement réchauffée à la solution liquide en remuant avec l'agitateur en verre.

Laisser refroidir complètement et conditionner dans plusieurs petits pots de 10 ou 15 cc. FAIRE SON BAUME A LÈVRES MAISON, C’EST FACILE ! Aujourd’hui, pour changer un peu, j’avais envie de mettre la main à la pâte, non pour la porter à la bouche cette fois-ci, mais aux lèvres !

FAIRE SON BAUME A LÈVRES MAISON, C’EST FACILE !

Et hop, c’est parti pour un petit DIY ! (‘DiAïeWouaille’, ou Do It Yourself pour les non-initiés). La baumàlévrisation (Littré, du latin vulgaire balmalabritionis) était un incontournable de mes années collège : on se passait le baume de lèvres en lèvres (I♥Microbes!) , on rivalisait à qui aurait le plus fluo des gloss, et on finissait même par manger ces tubes au goût de fleur, malabar, chocolat ou barbapapa. Malheureusement, à l’époque où l’on changeait de baumes comme de vêtements, on ne savait pas vraiment ce qu’il y avait dedans, et si l’on avait su, on n’aurait peut-être pas aussi goulûment lapé nos sticks multicolores…