background preloader

ORGANISER LA CLASSE EN ATELIERS

Facebook Twitter

51i0lt+YTrL._SX384_BO1,204,203,200_ Pour les professionnels. La petite enfance est une période critique pour le développement du cerveau et l'apprentissage. Les meilleurs programmes destinés à la petite enfance sont de toute évidence axés sur la croissance intellectuelle, sociale, émotionnelle et physique de chaque enfant. Les enfants ont du succès lorsque leur apprentissage est intéressant et stimulant sur le plan personnel. Les avantages pour les enfants sont évidents lorsque ces derniers ont la possibilité à la fois de jouer en présence de l’enseignant et de s’adonner à des activités d'apprentissage plus intentionnées et plus continues. Les enfants qui sont stimulés sur les plans social, émotionnel et intellectuel apprennent mieux. Lorsqu’ils maitrisent une tâche difficile ou résolvent un problème complexe, cet exploit a une incidence positive sur leur état émotionnel.

(en anglais seulement, durée : 3:21) De plus en plus, les nouvelles recherches montrent que de nombreux enfants entrent à l'école sans être prêts à apprendre. Téléchargements : 1. Mathador : un jeu pour comprendre la valeur des nombres. Les serious games ne sont pas seulement numériques : ils existent aussi sous la forme de jeux de plateau ou de dés à lancer, comme Mathador. Ce jeu permet aux élèves, de l'école primaire au lycée, de s'exercer de façon active au calcul mental. Mathador / E. Trouillot / Canopé Apprendre le calcul mental en jouant ? Nous vous avions présenté, en décembre dernier, la plateforme nationale Calcul@TICE, qui regroupe des exercices ludiques, classés par niveau. En 1999, Eric Trouillot, professeur de mathématiques au collège Victor-Hugo, à Besançon, conçoit un jeu de plateau destiné au collège et au lycée, qu’il baptise Mathador.

Le principe de Mathador ressemble au “compte est bon” de l’émission “Des chiffres et des lettres” : à partir de quelques chiffres, le joueur doit trouver un nombre déterminé. Avec le concours de Canopé (académie de Besançon), le jeu a été décliné en plusieurs versions – “Junior” pour l’école élémentaire (cycle 3), “Kid” pour les maternelles. Mathador Junior / Photo DR. La baladodiffusion au service de la différenciation en CE2. Anne-Claire Renault, enseignante de CE2 à l’école Jean-Monnet d’Elancourt, accueille dans sa classe des élèves scolarisés dans la CLIS (Classe d’Intégration Scolaire) pour enfants atteints de Troubles Spécifiques du Langage. Elle a emprunté une mallette de baladodiffusion auprès du CRDP pour expérimenter l’utilisation des baladeurs au service de la différenciation.

Les baladeurs servent de banque de lecture pour les élèves qui les remportent chez eux : elle a enregistré les textes de lecture pour les élèves de CLIS qui peuvent ainsi relire beaucoup plus facilement le soir. L’ensemble de la classe utilisent les baladeurs en autonomie pour faire leur dictée, qu’elle a enregistrée préalablement. Les baladeurs représentent un lien important entre la classe et la maison, et un faire-valoir pour les élèves de CLIS, qui peuvent ainsi montrer plus facilement ce qu’ils font en classe. Baladodiffusion en cycle3. La mallette d’Ipods a été utilisée dans différentes disciplines En anglais : lecteur de fichiers sons produits par le site « Audiolingua » 1°) Choix des fichiers en fonction du vocabulaire déjà maitrisé par l’élève : la maison, le temps, Londres...2°) Production par l’enseignant d’un questionnaire, guide d’écoute permettant de vérifier la compréhension de l’élève qui est seul avec l’ipod.3°) L’élève écoute, réécoute le fichier et doit compléter le questionnaire au fur et à mesure : il est libre de revenir sur le texte autant de fois qu’il en a besoin. 4°) Pour gérer l’hétérogénéité du groupe, des fichiers vidéo, déjà travaillés en classe (siteTV.fr), sont mis à la disposition des élèves pour travailler la compréhension orale et l’intonation de la langue En anglais : comme lecteur de fichiers sons proposés par le matériel pédagogique Hachette « Reading Time » , lecture suivie d’Oliver Twist Production collective d’un carnet de voyage dans le cadre d’un concours d’écriture.

Utilisation de la baladodiffusion en français dans une classe unique du CP au CM2. Lecture, compréhension, orthographe, conjugaison à partir d’images et de bandes-sons. Compte rendu d’expérimentation par l’enseignante : Mme Caroline Chenut période du 6 novembre 2013 au 7 avril 2014. Déroulement de la séance de lecture compréhension à partir du conte de fées des frères Grimm : Princesse Méline pour les CP et CE1 conjointement à la séance de conjugaison à partir de l’extrait "d’Alice au pays des merveilles" de Lewis Caroll pour les CE2, CM1 et CM2.

Préparation : Princesse Méline pour les CP- CE1 Enregistrement de la bande son de l’histoire de la princesse Méline ainsi que du dessin animé pour l’autocorrection. Préparation pour la conjugaison CE2 – CM1 – CM2 Enregistrement du texte extrait d’Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll. Déroulement de la séance princesse Méline pour les CP- CE1. Je leur distribue la feuille A3 ainsi que les deux A4 avec les images, puis un Ipod à chacun avec leur casque. Déroulement de la séance conjugaison. L'Agence nationale des Usages des TICE - Outils matériels. Des liens vers des documents sur le mode d'emploi des outils matériels, en liaison avec les témoignages et les articles de recherche publiés sur le site. Référentiels Référentiel matériel et organisation des TICE : collège Guide destiné aux collectivités territoriales et aux responsables des locaux et de l’équipement des établissements scolaires et qui doit permettre d’évaluer les besoins matériels d’un collège.

Matériel et organisation des TICE : écoles Guide destiné aux communes et aux responsables des locaux et de l’équipement numérique des écoles et qui doit permettre d’en évaluer les besoins matériels. De référence des services intranet/internet d’établissements scolaires et d’écoles (S2i2e) Vocabulaire et imagiers. Mathématiques. Matériels sur MotaMot.com. Ceintures de compétences à l'école. Plan de travail, de compétences et fiches de progrès. Cela fait maintenant 2 ans que je vous parle de plans de travail C’est ma façon de fonctionner pour évaluer les élèves dans leur degré d’acquisition de compétences. Ce dispositif est passionnant car il évolue en fonction du groupe classe et de l’enseignant. Son gros point fort donc est qu’il n’est pas figé. Je suis en train de travailler sur un « mode d’emploi » que je compte donner aux élèves et à leurs familles pour la rentrée prochaine (il a donc encore le temps d’évoluer).

En élaborant ce document, je me suis rendu compte qu’il était important de donner les bons noms aux bons éléments. Je m’explique. Le plan de compétences (périodique) : Ce que j’appelais « plan de travail » au départ est en fait le récapitulatif des compétences acquises sur la période. Et le plan de travail alors ? Les fiches de progrès Ca fait un moment que le terme « fiche d’évaluation » ne me convient plus pour plusieurs raisons.

Le fonctionnement reste quand même identique. Alors, alors ? J'aime : [Vidéo] Présentation du dispositif des ceintures de compétences 2.0 à #Eidos64. Les Dossiers Pédagogiques de l'Educateur n° 5 : L'organisation de la classe. Sous la table, une ou deux étagères pour matériel et papiers. - La table d’expériences. On y trouve la balance et les poids; l’aquarium et le vivarium. Il reste de la place pour exposer ce qui vient du dehors et le colis des correspondants. - Le castelet est dans un coin. - Des fils de nylon sont tendus autour de la classe, contre les murs: * sous le tableau, pour le texte de lecture. * sur un mur, à la portée des enfants qui y épinglent leurs travaux journaliers, achevés ou à terminer. * sur un autre mur, pour l’exposition des travaux à la fin de la semaine. - Le mur du fond de la classe reste très beau, avec quelques chefs-d’oeuvre des années précédentes. - A l’entrée, le calendrier éphéméride et le panneau qui recevra les numéros. - Les tables rondes des bébés servent pour le modelage, le découpage et le dessin libre.

Les autres ateliers. - Pour le travail aux ateliers supplémentaires de l’après-midi, on a groupé, avant 14 heures, les tables individuelles. * Encre de chine au pinceau.