background preloader

Internet pour tous

Facebook Twitter

Google prévoit de rendre accessible internet partout dans le monde. Cela a un enjeu économique énorme, sachant que les deux-tiers de la population actuelle de la Terre ne possède pas internet.

Les utilisateurs potentiels sont donc une source de revenue considérable et le futur marché à conquérir. Project Loon: Scaling Up.

Dans cette vidéo on parle du système de production des ballons, avant il fallait 3 ou 4 jours pour faire un ballon maintenant avec une chaîne de production il suffit de quelques heures. Pour le positionnement des ballons il suffit d'utiliser les vents de la stratosphère en montant ou descendant le ballon. – florianmalinge

Google relance son intérêt pour l'Internet par satellites. Google bascule son projet Loon en phase industrielle. Le 15 mars 2013, Google lançait son premier ballon équipé d’un système de communications sans fil.

Google bascule son projet Loon en phase industrielle

Le projet Loon visant à apporter Internet dans les zones les plus reculées du globe était né. Depuis, ce programme expérimental issu du de Google X, le laboratoire de Mountain View, a fait du chemin. Google et le Cnes s'allient pour offrir Internet sur toute la planète. INFO LE FIGARO - L'Agence spatiale française apporte son expertise unique en matière de ballons stratosphériques.

Google et le Cnes s'allient pour offrir Internet sur toute la planète

Une centaine de ballons de Google vont dériver tout autour de la planète. Des ballons gonflés à l'hélium, flottant par milliers dans la stratosphère - entre 15 et 50 km de la surface de la Terre, selon la latitude - pour apporter l'Internet rapide dans ces «zones blanches» de la planète, trop difficiles ou trop coûteuses à raccorder par voie terrestre: tel est l'objectif de «Loon». Ce pari un peu fou de Google est très ambitieux mais aussi astucieux, il offre l'accès au Web à un coût mille fois moins élevé qu'avec les satellites placés à 36.000 km de la Terre! Le projet avance bel et bien, comme en témoigne l'accord de partenariat unique en son genre, dévoilé officiellement ce jeudi 11 décembre, entre la star de la Silicon Valley et le Cnes, l'agence spatiale française. «Google a des compétences technologiques. Cinquante ans d'expertise française. Google s'offre Skybox Imaging pour enrichir sa géolocalisation. Il y a moins d’un mois, Google était pressenti pour acquérir Skybox Imaging.

Article : 11 juin 2014 Le rachat de skybox-imaging permet d'acquérir de l'expérience dans les mini-satellites, permettant une complémentarité avec les drones solaires du projet Loon. – florianmalinge

La rumeur est devenue annonce officielle puisque la firme de Mountain View indique l’avoir acquise pour 500 millions de dollars.

Google s'offre Skybox Imaging pour enrichir sa géolocalisation

L’opération doit désormais être validée par les autorités américaines compétentes. « Bien plus en commun qu’un code postal » Skybox Imaging construit des satellites d’observation et propose des services d’imagerie et de vidéo (jusqu’à 90 secondes à 30 images par seconde) en haute définition et très grande précision (moins d’un mètre). Pour ce faire, la société propose SkyNode, un système compact qui permet d’accéder à la constellation Skybox depuis une parabole. La société, également basée à Mountain View, a été fondée en 2009 par Dan Berkenstock, Julian Mann, John Fenwick et Ching-Yu Hu. Google veut tisser un réseau de satellites pour l'Internet pour tous. Pourquoi Google achète les drones solaires de Titan Aerospace. Alors qu’il y a un mois, Titan Aerospace se faisait connaître du grand public grâce à l’intérêt que lui portait Facebook, la société a finalement été acquise par Google comme l’indique son site Internet.

Article: 15 avril 2014 Le rachat de Titan Aerospace va permettre à Google de renforcer son projet Loon. Avec l'utilisation des drones solaires volant qui ont une autonomie de 5 ans, ils pourront remplacer les ballons du projet loon. – florianmalinge

Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Pourquoi Google achète les drones solaires de Titan Aerospace

De son côté, Facebook reste attaché à l’idée d’apporter Internet dans des zones qui ne sont pas desservies. A cet effet, le réseau social s’était finalement tournée vers la société britannique Ascenta spécialisée dans la conception d’avions solaires. Des aéronefs autonomes. Ask Away: How do the balloons last for so long?

Dans cette vidéo on apprend que la durée de vie des ballons est d'une centaine de jours. Si il ne s'abîme pas trop dans les airs. Google travaille pour rendre le matériau utilisé encore plus solide – florianmalinge

Projet Loon : Google envoie Internet dans la stratosphère. Utiliser des ballons suspendus dans l’atmosphère comme antennes mobile pour étendre l’accès au réseau Internet dans les zones les plus reculées.

Article :18 juin 2013 L'objectif de Google à travers le projet loon est de proposer internet, avec une connexion raisonnable partout dans le monde (même dans les zones isolées). Pour y parvenir, ils envoient des ballons dans la stratosphère qu'ils utilisent comme antenne mobile, en les contrôlant par des supers calculateurs. – florianmalinge

Tel est l’objet du nouveau projet un peu fou de Google : Loon (raccourci de Balloon).

Projet Loon : Google envoie Internet dans la stratosphère

Un projet initié par l’équipe du Google X Lab de Mountain View sous la direction de Sergey Brin, le laboratoire à l’origine des Google Glass. Sur le blog de l’entreprise, le directeur du projet Mike Cassidy explique vouloir « créer un anneau de ballons volants autour du globe grâce aux vents stratosphériques et qui procurerait un accès à Internet aux régions situées sous cet anneau », rapporte ITespresso.fr.

Des ballons bien moins coûteux à fabriquer et à lancer que des satellites. Energie solaire et supercalculateurs Les prototypes fonctionnent actuellement grâce à l’énergie solaire et sont lancés à près de 20 kilomètres du sol ou aucun élément terrestre, ni avion ne peut gêner leur course. Introducing Project Loon.