Bisphénol A

Facebook Twitter

11_perturbateurs_systeme_endocrinien.pdf (Objet application/pdf) Vers une interdiction du bisphénol A. Publicité Formica 1958. Pe_lettre_anses.pdf (Objet application/pdf) EFSA Dossier: Bisphénol A. L’EFSA adopte des avis scientifiques et dispense des conseils scientifiques à l’attention des gestionnaires des risques concernant la sécurité du BPA lorsqu’il est utilisé dans des matériaux entrant en contact avec des aliments.

EFSA Dossier: Bisphénol A

Ce travail est réalisé par le groupe scientifique de l’EFSA sur les matériaux en contact avec les aliments, les enzymes, les arômes et les auxiliaires technologiques (groupe CEF). Dossier : matériaux en contact avec les aliments Dans le cadre de ses évaluations de la sécurité des matériaux en contact avec les aliments, l’EFSA établit, chaque fois que possible (c’est-à-dire lorsque les informations disponibles sont suffisantes), une dose journalière tolérable (DJT) pour chaque substance évaluée. La DJT est la quantité d’une substance qui peut être ingérée quotidiennement pendant toute la durée d’une vie sans risque appréciable pour la santé.

L’EFSA a réalisé sa première évaluation complète des risques associés au BPA en 2006. Étapes antérieures. Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) Consultations, Services, Urgences, Hôpitaux. Laboratoire d'Etude des Résidus et Contaminants dans les Aliments. Allize-Plasturgie Lorraine. Avec un taux de 3,9% des effectifs industriels (hors énergie), la Lorraine occupe le 12ème rang des régions plasturgistes françaises. La plasturgie représente en Lorraine un effectif d'environ 6 000 salariés, répartis dans un peu plus de 170 établissements - dont 140 de plus de 10 personnes. La fabrication de pièces techniques, de demi-produits et d'éléments pour la construction occupe des positions dominantes, alors que le secteur des emballages est moins développé qu'au niveau national. Malgré la présence de grandes unités de production filiales de groupes internationaux, elle est composée d'une majorité de petites et moyennes entreprises qui forment un tissu industriel fortement atomisé. Les plasturgistes lorrains sont durement mis en concurrence avec les fabricants des pays à faible coût de main d'oeuvre d'Europe de l'Est et d'Asie, principalement sur le marché des pièces techniques à faible valeur ajoutée et des produits de consommation divers.

Bisphénol A : expertise et expérience. Deux millions cent cinquante mille occurrences de langue française dans le répertoire de Google, le remaniement ministériel est clairement à ranger dans les exceptions culturelles françaises. Nos voisins -l’allemand en particulier, régulièrement cité en modèle- en font un usage à la fois parcimonieux et ponctuel, quand un Ministre a fauté et que quelques perturbations dans ses moeurs personnelles ou financières viennent l’imposer ou encore que lui-même juge sa mission achevée. Le modèle ordinaire veut cependant qu’il soit confié au Ministre une fonction et une mission, tout cela dans un package, tacitement assuré de durer le temps du Gouvernement. Quatre ans en l’occurrence. L’Allemagne, de ma connaissance, ne s’en porte pas mal.

Bisphénol : faut-il arrêter les aliments en conserve? Des chercheurs américains ont découvert des niveaux importants de bisphénol A dans l’urine de personnes juste après qu’elles ont consommé de la soupe en conserve, selon une étude publiée cette semaine dans le Journal of the American Medical Association.

Bisphénol : faut-il arrêter les aliments en conserve?

Jenny Carwile, étudiante au doctorat à la Harvard School of Public Health, à Boston, a demandé à 75 étudiants de consommer des quantités contrôlées de soupe pendant cinq jours. La moitié d’entre eux ont avalé de la soupe faite à partir de légumes frais, l’autre de la soupe en conserve de marque Progresso dans la même quantité (12 onces par jour). Puis la chercheure et ses collègues ont mesuré la quantité de bisphénol se retrouvant dans leurs urines.

Chez les mangeurs de soupe fraîche, la concentration de BPA dans l’urine était en moyenne de 1,1 microgramme par litre, contre 20,8 microgrammes par litre chez les mangeurs de conserve. Les taux relevés n’ont pas semblé jusqu’alors très alarmants. Les dangers du bisphénol et autres polluants........