background preloader

Le Message

Facebook Twitter

Comprenez le, diffusez le, reprenez le pouvoir. 1 – Le Constat d’impuissance du peuple. ETIENNE CHOUARD ET LES INSTITUTIONS 1/2. ETIENNE CHOUARD ET LES INSTITUTIONS 2/2. Étienne Chouard : le problème du vol monétaire et de la Constitution. Étienne Chouard : la dette et la fin de l’État-providence. Étienne Chouard - conférence sur la création monétaire - Marseille.

Plan C. Dit : 30 décembre 2009 à 15:37 @Etienne Chouard: « Je te rappelle que même les billets de banques ont été, pendant des siècles, des reconnaissances de dettes, des titres de dette qui circulent, ne prenant leur valeur que dans la confiance qu’on portait à leur émetteur. Même avec le cours légal. » Pas « même avec le cours légal ». Le cours légal a transformé les billets de banque en argent, ce ne sont plus des reconnaissances de dettes. Dit : 30 décembre 2009 à 18:49 @ Moi, Ne confondez-vous pas le cours légal et le cours forcé ? Il me semble qu’on a vu souvent et partout l’un sans l’autre (même s’ils vont bien ensemble). Autrement dit, le fait d’imposer légalement à tous d’accepter un titre de dette (fiable : billet de banque ou monnaie scripturale de banque) comme monnaie de paiement (le cours légal) ne retire rien, me semble-t-il, à la nature fondamentale de DETTE du titre choisi et imposé à tous comme moyen de paiement.

C’est déjà notre (triste) condition moderne, je le crains. Amicalement. 2 – La France est-elle une démocratie ? Les mots ont un sens : le mot démocratie n’est pas adapté pour décrire le régime actuellement pratiqué en France, ce sont deux choses différentes et même opposées.

2 – La France est-elle une démocratie ?

La démocratie ce sont des institutions précises (utilisées pendant 200 ans à Athènes) qui garantissent au peuple (« demos« ) qu’il conserve le pouvoir, on dit qu’il est souverain. La démocratie est selon la formule d’Abraham Lincoln : « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ». Un tel régime garantit que les représentant du peuple sont ses serviteurs, et qu’ils utilisent le pouvoir qui leur est confié pour le bien de l’intérêt général. Les fondateurs de nos régimes soit disant démocratiques — dont le vrai nom est en fait « gouvernement représentatif »— ne voulaient pas d’une démocratie, bien au contraire. Sieyès en France et Madison aux États-Unis, tenaient à écarter le peuple des décisions politiques, et ne s’en cachaient nullement. Étienne Chouard : les abus de langage et la « novlangue » Etienne Chouard : sommes-nous en démocratie ? 3 – L’élection n’est pas la démocratie.

L’élection permet essentiellement de choisir parmi des candidats déjà présélectionnés par des partis politiquesUne campagne électorale coûte cher, se faire élire coûte très cher, le soutien de puissances d’argent est indispensableObtiennent donc des pouvoirs sans contre-pouvoir les membres d’une caste politique qui forment une oligarchie et sont redevables de leur élection à des puissances d’argentLa véritable démocratie n’utilisait pas l’élection mais le tirage au sort pour choisir ses serviteurs, pas ses maîtresDe plus la véritable démocratie confiait des pouvoir limités à ses serviteurs pour un mandat courtEt enfin la véritable démocratie organisait des contre-pouvoirs efficaces Conséquence de ces institutions en général et du tirage au sort en particulier, la véritable démocratie athénienne a permis pendant 200 ans que les pauvres soient toujours au pouvoir et jamais les riches.

3 – L’élection n’est pas la démocratie

Ce qui n’a pas empêché la société athénienne de prospérer. Débat entre Etienne Chouard et Yvan Blot sur la démocratie réelle. Entretien avec Etienne Chouard - 3 - le système électif. CENTRALITÉ DU TIRAGE AU SORT EN DÉMOCRATIE. (Version PDF.)

CENTRALITÉ DU TIRAGE AU SORT EN DÉMOCRATIE

(Vidéo d'une conférence sur ce sujet) La catastrophe financière et monétaire actuelle PROUVE tous les jours que les pires crapules, pourvu qu'elles soient RICHES, n'ont rien à craindre des élus. Je répète : la preuve est apportée tous les jours, partout dans le monde, que les canailles RICHES n'ont RIEN à craindre des ÉLUS. Ce sont des FAITS. Et il faut avoir beaucoup de poussière sur les lunettes pour ne pas les voir. Centralite_du_tirage_au_sort_en_democratie.pdf (Objet application/pdf) 4 – Au cœur du problème notre constitution. La constitution doit établir les limites du pouvoir protectrices de l’intérêt généralNotre constitution a été écrite par des élus et des hommes exerçant le pouvoirIl y a conflit d’intérêt : celui qui a le pouvoir ne doit jamais déterminer les limites de son propre pouvoirToute personne intéressée au pouvoir ne doit pas participer à la rédaction de la constitutionLa constitution doit donc être écrite par le peuple puis votée par lui.

4 – Au cœur du problème notre constitution

Etienne Chouard répond aux questions de la TVNET. 5 – Ecrire une meilleure constitution. Voici donc une proposition parmi d’autres de processus constituant qui aboutirait sans aucun doute à l’écriture d’une meilleure constitution.

5 – Ecrire une meilleure constitution

On peut sûrement faire encore mieux, si vous voulez en débattre rejoignez le Forum du Plan C Phase 1 : Sélection citoyenne. Chaque citoyen à partir de 18 ans (?) Désigne parmi ses connaissances 3 personnes (?) Aux qualités compatibles avec l’intérêt général. Phase 2 : Tirage au sort. Phase 3 : Rédaction de la constitution. Bonne_Constitution_Guerison_Democratie.pdf (Objet application/pdf) Pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens / 1B Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir. 1.

pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens / 1B Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir

Le lundi 2 janvier 2006 à 19:08, par Thierry Il faut rendre à la democratie sa représentativité. Je crois que c'est LE gros problème de ce début de siècle. Mais il est vrai que créer un organe constituant séparé, au même titre que les pouvoirs, des pouvoirs... redorerait le blason de la république. 2. Seulement 2 commnentaires sur ce sujet?!

3. . « L'assemblée Constituante ne doit donc comporter aucun parlementaire ou ministre, actuel ou prochain, parmi ses membres ayant droit de vote. » Si j’ai tout compris, être membre de l’Assemblée constituante devrait rendre inéligible à vie ! 4. Bonjour Jean-Louis. C'est vrai, et cette interpellante remarque vaut aussi pour la limitation du renouvellement des mandats : ça paraît dommage de renvoyer chez lui définitivement un élu qui a été méritant. C'est la posture démocratique contre la posture aristocratique. Amicalement. 6 – Conclusion. En résumé : Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir Ce message s’il rassemble des millions de personnes derrière lui peut tout changer.

6 – Conclusion

Parce qu’il peut être compris par tous (si vous leur expliquez)Parce qu’il s’attaque à un nombre considérable de nos problèmes En se rassemblant tous derrière cette revendication unique, chacun dit je veux pouvoir faire entendre ma voix, je veux que les décisions prises aillent d’avantage dans le sens de l’intérêt général que dans l’intérêt particulier d’un petit nombre d’individus. En défendant cette proposition politique hors parti, vous vous réappropriez le débat politique qui a été laissé à un petit nombre. Pour que cela advienne, vous l’avez compris, la seule possibilité de changement c’est de sortir d’un cadre institutionnel qui organise l’impuissance du peuple. Vous êtes désormais responsable de la diffusion du message. Pour des idées d’action efficace rendez-vous sur la page « Diffuser Le Message » ! 1. 2. Assemblée constituante citoyenne. Assemblée constituante citoyenne 2.