background preloader

Scénario 2

Facebook Twitter

Comptabilité générale - La balance des comptes. Présentation de la balance Les opérations effectuées par l'entreprise ont donné lieu à un enregistrement dans les comptes.

Comptabilité générale - La balance des comptes

A la fin d'une période comptable, on totalise les sommes qui ont été portées au débit et au crédit de chaque compte. Comptabilité générale - Le système comptable. Le Plan comptable : une liste de comptes Une liste de comptes rationnellement classés, codifiés et définis par une terminologie et par des règles précises de fonctionnement.

Comptabilité générale - Le système comptable

Les comptes proposés par le Plan comptable général sont répartis en huit classes numérotées de 1 à 8 : Comptabilité générale - Enregistrement des flux au journal. Cahier des charges - ERP - PGI. 1 – Gestion de la production : 50 critères 1.1.

Cahier des charges - ERP - PGI

Fonctions essentielles 1.2. Nomenclatures 1.3. Plan de production 1.4. Planification des capacités 1.5. Ordonnancement 1.6. Les travaux comptables courants. Les travaux comptables font appel à une organisation particulière.

Les travaux comptables courants

Les pièces comptables sont des pièces justificatives qu’il faut conserver. Celles-ci doivent être enregistrée chronologiquement dans le logiciel de comptabilité et serviront à l’établissement des documents de synthèse. Toutes les écritures comptables, quelle que soit leur nature se font sur la base de documents qui peuvent être interne ou externe à l’entreprise. Cession d'immobilisation. Principe La cession d’immobilisation présente un caractère exceptionnel et non habituel.

Cession d'immobilisation

Immobilisations amortissables Les immobilisations amortissables ont une durée de vie limité dû à l’usure et l’obsolescence. C’est pour cela que l’on enregistre les amortissements. Les cessions de VMP. Mise au rebut d'une immobilisation. La mise au rebut d’une immobilisation permet de sortir de l’actif du bilan comptable un bien devenu hors d’usage.

Mise au rebut d'une immobilisation

Mise au rebut Définition La mise au rebut est une sortie d’une immobilisation qui n’a plus aucune valeur. Concrètement, un matériel devenu inutilisable par exemple, un ordinateur trop ancien, un fauteuil de bureau hors d’usage... est emporté à la déchetterie. Cette mise au rebut peut donc intervenir en raison de l’obsolescence d’un matériel, de son état, ou suite à un sinistre : un matériel est tombé, il est cassé, le coût de sa réparation ne justifie pas cette dépense. Les cessions d'immobilisations et les plus ou moins-values - Assistance juridique entreprise gratuite. Il n'est pas rare qu'une entreprise ait à procéder à la revente de certaines de ses immobilisations.

Les cessions d'immobilisations et les plus ou moins-values - Assistance juridique entreprise gratuite

De nombreuses difficultés se posent alors : Faut-il facturer de la TVA à l'acquéreur ? Quels comptes faut-il utiliser pour enregistrer la cession ? Comment est imposée l'éventuelle plus-value ? Comptabiliser la cession. Amortissements des immobilisations. L’amortissement comptable constate la répartition systématique de la dépréciation subie par une immobilisation avec le temps, l’usage ou le progrès technique sur sa durée de vie.

Amortissements des immobilisations

À la clôture de chaque exercice comptable, les entreprises doivent constater une dotation aux amortissements pour chaque bien amortissable qu’elles détiennent. Quelles sont les immobilisations amortissables ? Les Amortissements Comptables : Calcul, Durée Et Méthodes. De manière générale, cet article a pour but d’expliquer ce que sont les amortissements comptables et de détailler les principales caractéristiques de celui-ci (immobilisations amortissables, modalités de calcul des amortissements, date de début d’amortissement).

Les Amortissements Comptables : Calcul, Durée Et Méthodes

Un autre article traite de manière plus détaillée la comptabilisation des amortissements d’immobilisations. 1. Qu’est-ce qu’un amortissement comptable ? Un amortissement correspond à une constatation de perte de valeur d’un bien, du fait de son usage (usure physique), de l’évolution technique (obsolescence de l’actif) ou bien tout simplement du temps. La comptabilisation d’amortissement est obligatoire à la clôture de chaque exercice comptable, même si le résultat comptable d’un exercice se traduit par une perte.

Les différentes méthodes d'amortissement. Les méthodes d’amortissement : l’amortissement linéaire C’est la méthode la plus couramment usitée.

Les différentes méthodes d'amortissement

On va déduire du résultat imposable une annuité identique, calculée à partir du prix de revient de l’élément d’actif amorti. La durée d’amortissement dépend de la durée réelle d’utilisation attendue par l’entreprise. Le montant de l’annuité sera égal à la fraction entre le prix de revient et la durée d’amortissement. Exemple : prenons un bien dont la valeur est de 100 000 euros. Plan d'amortissement. L'évaluation des immobilisations amortissables. Thème 2. Analyser la situation de l’entreprise Question de gestion 6. Comment Synthétiser fidèlement l’image de l’entreprise ? Cours de Gestion et finance (STMG, BTS, DUT tertiaire, Licence de gestion, Ecoles supérieures de Commerce et de Management, Master, chef d’Entreprise, Entrepreneur, gestion des administrations, gestion des associations, Formation professionnelle...) avec www.SuperProfesseur.com et l’application mobile de Super Professeur :aideetreussite.superprofesseur.com Plan du cours.

Les amortissements dérogatoires. Les amortissements dérogatoires résultent de l’application de textes fiscaux. Ils peuvent, dans certains cas, s’appliquer au libre choix des entreprises. Le présent article s’attarde donc sur les modalités d’application et de comptabilisation des amortissements dérogatoires facultatifs. 1.