background preloader

Articles

Facebook Twitter

“Porter un burkini sur les plages de Nice est une provocation dégoûtante" - rts.ch - Monde. Interviewée en vue de l'émission Forum de dimanche, la femme de lettres et philosophe française développe sa vision du voile et de l’islam en France dans un contexte extrêmement tendu où la classe politique se déchire, à gauche en particulier, autour de cette question.

“Porter un burkini sur les plages de Nice est une provocation dégoûtante" - rts.ch - Monde

Elisabeth Badinter se dit "absolument contre une loi contre le burkini", car ce serait une atteinte à la loi de 1905 sur la laïcité qui donne à chacun le droit de s'habiller comme il veut dans l'espace public. Une vie après l'homme. RECIT FRANCETV INFO. "Comment j’ai quitté l’enfer de Daech" Comme toutes les femmes qui vivent sous la domination de l'Etat islamique, Stéphanie porte un sitar, un voile qui complète le niqab en masquant les yeux, et des gants chaque fois qu'elle passe le pas de sa porte.

RECIT FRANCETV INFO. "Comment j’ai quitté l’enfer de Daech"

Où sont les politiques ? Comment un Premier ministre, socialiste, ose-t-il demander : «Où sont les intellectuels ?»

Où sont les politiques ?

Et les inciter à «monter au créneau» ? Il eût été plus inspiré si, au lieu de fustiger une prétendue absence de mobilisation politique des intellectuels, il avait appelé à une plus grande mobilisation intellectuelle des hommes politiques. Manuel Valls voulait sans doute dire : «Où puis-je, où les hommes politiques de gauche peuvent-ils trouver les outils théoriques forgés par les intellectuels, susceptibles d’expliquer l’expansion du Front national et de ses idées ?» La philosophie à fond les baffles. Valls et Montebourg en tournée anti-FN dans le Vaucluse. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Bastien Bonnefous Envoyé spécial dans le Vaucluse A les voir rire comme deux sales gosses, on les imagine aisément plutôt fiers de leur coup de la journée.

Valls et Montebourg en tournée anti-FN dans le Vaucluse

Dans le TGV qui les ramène du Vaucluse vendredi soir, Arnaud Montebourg et Manuel Valls font le show. Entre vacheries contre leurs camarades socialistes, blagues de corps de garde, et séance d'imitations (talentueuses) de Laurent Fabius, Jack Lang ou François Hollande par le ministre du redressement productif, ils font rigoler jusqu'à leurs voisins de première classe.

Manuel Valls et Arnaud Montebourg réunis sur un même terrain pendant quelques heures, l'affiche est alléchante. . « Nous sommes deux ministres de combat et nous venons parler aux Français », explique M. Sur place, chacun joue son rôle dans un numéro bien rôdé. Emploi et conditions de travail en SSII : tour d'horizon des problèmes et désavantages les plus fréquents. Une vue d’ensemble des différents problèmes et désavantages (par rapport à l’emploi en fixe) rencontrés plus ou moins fréquemment en SSII et en SICT (plus généralement dans les sociétés de service et de conseil).

Emploi et conditions de travail en SSII : tour d'horizon des problèmes et désavantages les plus fréquents

Natacha Polony : «L'école ne fabrique plus des hommes libres, mais des incultes !» GRAND ENTRETIEN - Théorie du genre, Vincent Peillon, feuille de route sur l'intégration, Natacha Polony revient sans langue de bois sur les polémiques autour de l'école qui ont émaillé cette semaine.

Natacha Polony : «L'école ne fabrique plus des hommes libres, mais des incultes !»

Polémique autour de la théorie du genre, dérives communautaires, résultat catastrophique au classement Pisa, l'école Française est en crise. The Day We Fight Back: quand Internet proteste contre la surveillance massive. La sécurité en ligne, la vie privée et la surveillance font l'actualité depuis juin 2013 après les révélations d'Edward Snowden.

The Day We Fight Back: quand Internet proteste contre la surveillance massive

C'est pourquoi la journée d'aujourd'hui, mardi 11 février, est la journée internationale de la protection de la vie privée en ligne. Celle-ci est destinée à prendre des mesures contre les institutions qui menacent la sécurité du web et à combattre la surveillance massive. Le futur d'Internet me débecte ! (Partie 1) Voilà, c’est dit.

Le futur d'Internet me débecte ! (Partie 1)

Et je le redis : « Le futur d'Internet me débecte ». Bien sûr, je ne peux pas balancer ça sur un site comme Gizmodo sans argumenter. Et, ça va me prendre du temps pour expliquer pourquoi le futur d’Internet m’inquiète et m’énerve à ce point. Alors, allez-vous chercher un café, installez-vous confortablement et suivez-moi. En lançant l’application Paper pour ses 10 ans d’existence, Facebook a marqué le coup. La génèse Au début, il y avait le Web 1.0 et on ne savait même pas qu’il s’appelait comme ça. Rishi Bandopadhay/CC/Flickr.com L’ogre Facebook Je vais un peu accélérer et vous passer l’histoire de Facebook. Vous avez l’application Facebook sur votre smartphone ? Imaginez un peu, il y a quelques années, l’association Europe against Facebook a demandé l’accès à l’ensemble des données collectées sur plusieurs profils. Toutes les grandes, moyennes, petites entreprises ont désormais leurs pages Facebook, leurs sites référencés sur Google. Le futur d'Internet me débecte ! (Partie 2)

Merci de lire la première partie avant de continuer ici.

Le futur d'Internet me débecte ! (Partie 2)

Pour rappel, dans la première partie, j'ai exposé brièvement la stratégie visible des 2 grands géants du web à leurs débuts. Dans cette partie, je vais essayer d'expliquer les directions que Google ou Facebook souhaitent prendre et pourquoi c'est pour nous, les utilisateurs, un appauvrissement.