background preloader

Coaching

Facebook Twitter

Approche narrative

Blogs.mediapart.fr. Changer. Techniques et concepts. Trucs et astuces. Reconversion professionnelle: guide téléchargeable. Sylvaine Pascual – Publié dans Vie professionnelle / Reconversion Je suis ravie de pouvoir vous présenter aujourd’hui le premier des dossiers téléchargeables d”Ithaque, consacré à la reconversion professionnelle. C’est un petit guide d’auto-coaching pour aider tous ceux qui veulent changer de métier dans leur réflexion. Changer de métier est l’un des principaux sujets de ce blog avec le plaisir au travail – les deux étant intimement liés. Fort d’une expérience et d’une expertise reconnues, Ithaque propose un accompagnement à la reconversion professionnelle unique, axé sur la triplette Relation à soiRelation aux autresRelation au travail qui permet de faire émerger des pistes pour élaborer un changement de métier pertinent, motivant et générateur de plaisir au travail Voir: Job idéal et évolution professionnelle Construire un projet de reconversion professionnelle cohérent avec ses aspirations déclenche nombre de questionnements, d’inquiétudes, d’incertitudes.

Bonne lecture! Lecture en ligne: Manager un hyper stressé : réponses au stress de l'autre. Vous en avez forcément connu un, une fois dans votre carrière. Une pile électrique, un réacteur sur pieds, un agité permanent, bref, une personne qui semble programmée pour stresser et qui diffuse son stress autour d’elle. Il peut s’agir d’un collaborateur, d’un collègue ou d’un chef, dans tous les cas la question est la même : comment manager un hyper stressé ? Comment gérer la relation avec lui/elle ainsi que ses propres réactions à ce stress étranger ? Préambule : le stress est une réalité douloureuse pour beaucoup de salariés. Il fait partie des risques psycho-sociaux qui font l’objet d’une surveillance accrue depuis quelques années.

Ce billet traite du sujet sur un ton qui se veut léger, il est ici question des personnalités à tendance stressée, des inconvénients de ce stress pour eux-même, leur manager et collègues, et des pistes de réponse à cela. 1er cas : Stéphane, chef de projet junior « Oh la la la la » Portrait : Décryptage : Stéphane n’a pas une grande résistance au stress. The Sad Story of Justin Case.

Once upon a time, there was a man named Justin Case. He was 36 and lived in a 3500 sq ft. home with his wife and 2 children. He had a first and a second, and a 2 car garage. He fit 1 car and it’s $450 payment inside the garage and the other sat in the driveway with it’s $450 payment, to make room for more stuff in the garage. He had more stuff than time.

He had to work 60 hours a week to keep up with all of his payments. He wanted to live more simply, but Justin Case, he couldn’t. Justin Case, he rarely gave to charities, even if really cared about their cause, because he might need the money some day. On some level he knew better, but Justin Case did nothing about it. And then his friend came along, Justin Time. While Justin Case is a fictional character with a fictional story, he could be any of us. Just in case has become a popular answer to “why do you need that?”. Here are a few of my just in case examples… Sound familiar? We can’t change our habits until we recognize our behavior. Les 3 Principales raisons d'échec d'un coaching. Le coaching est devenu l’un des réflexes de l’entreprise pour résoudre un problème de personne.

Cependant, limiter le coaching à la personne que l’on désigne comme « en difficulté », « problématique », risque d’induire certaines difficultés qui sont souvent la raison même de l’échec du coaching avant même la qualité d’intervention du coach. Les raisons évoquées ci-dessous sont pourtant connues de tout coach mais il n’est pas toujours facile de les éviter. Le coaché n’est pas celui qui à besoin de coaching C’est certainement la raison la plus fréquente. L’entreprise analyse le blocage d’un système par l’élément qui est révélateur du blocage ; ce que nous appelons le porteur du symptôme. Cette erreur de niveau d’intervention est due à une lecture linéaire de ce qui se passe, on ne voit que des individus et leurs comportements. Le coach accepte la lecture proposée. L’intégration du changement n’est pas prévue. Conclusion. Café Journal spécial "valeurs du rugby et vie professionnelle"

Quelles postures dans les pratiques d'accompagnement ? Les postures que nous adoptons en tant qu'accompagnants, dépendent bien évidemment de différents facteurs : des personnes accompagnées, individuellement ou en groupe, de l'alchimie relationnelle des deux partenaires, du champ dans lequel s'exerce l'activité, des objectifs fixés, et du style personnel des accompagnants qui renvoie à leur structure profonde.

Sans oublier à l'horizon, les visées, puisque ce terme hyper-modernisé a remplacé les buts, les visions, les fins et qui chez Jacques Derrida deviennent même des visées de sens. Le croisement de ces différentes typologies déboucherait sur une infinité de combinaisons peu exploitables dans ce cadre. Ce qui apparaît, c'est que l'accompagnement renvoie dans la pratique à une palette de rôles évoluant sur des structures communes, quelles que soient les typologies des accompagnants, des accompagnés et des situations. Une communauté de sens La souffrance est un problème d'existence qui se traite par l'existence. Une posture éthique Le coaching.

Guide de survie aux abrutis: le bocal à con - Ithaque coaching#fromTwitter. Sylvaine Pascual – Publié dans: Compétences relationnelles La plupart du temps, les solutions élaborées par les clients sont trop personnelles pour pouvoir être utiles à d’autres. Cependant, parfois, leurs caractéristiques métaphoriques peuvent les rendre transformables en véritables outils exploitables par bon nombre de personnes. Ainsi l’autre jour, voilà ma cliente A., avec qui je travaille sur le relationnel professionnel, qui me lance une de ses œillades malicieuses dont elle a le secret et m’explique qu’elle et son mari sont les heureux inventeurs d’un concept qu’ils auraient du breveter il y a plus de 20 ans : le bocal à con.

J’en reste sans voix. Le concept est ultra simple. Le bocal peut ensuite être placé sur une étagère décorative, au fond d’un placard ou encore planqué à la cave. Relation à soi / aux autres: le cocktail indispensable Ebook gratuit: le triangle de Karpman: sortir des rôles relationnels Protège tes fesses! 4 trucs infaillibles pour se pourrir les relations.

Job idéal

19 Surprising Questions to Energize Employee Conversations.