Megaupload, Hadopi, ACTA & shit

Facebook Twitter
A défaut de sauver les artistes, Hadopi fait des études. La dernière en date, publiée hier sur leur site officiel , veut analyser «l’impact de la fermeture de MegaUpload» sur la consommation légale de vidéos en ligne. La disparition des principaux repaires illégaux de la Toile -- d'un côté MegaUpload pour le téléchargement direct, de l'autre MegaVideo pour le streaming -- a-t-elle découragé les pirates au point qu'ils commencent à payer pour voir films et séries ? Hadopi : de bien grosses ficelles pour prouver « l'effet MegaUpload » Hadopi : de bien grosses ficelles pour prouver « l'effet MegaUpload »
Facebook : l’important ce n’est pas le bug - L'actu Médias / Net
Après le rejet du traité ACTA par le parlement européen, une période s'ouvre dans laquelle il sera possible, si nous nous en donnons les moyens, d'installer un nouveau cadre réglementaire et politique pour l'ère numérique. Un grand nombre de citoyens et de députés européens adhèrent au projet de réformer le droit d'auteur et le copyright. Le but de cette réforme est que chacun d'entre nous puisse tirer tous les bénéfices de l'ère numérique qu'il s'agisse de s'engager dans des activités créatives ou d'expression publique, ou d'en partager les produits. Dans les mois et années qui viennent, les questions clés seront : quels sont les vrais défis de cette réforme ? Comment y faire face ? Ce texte, disponible en français, en anglais, et en espagnol fournit une réponse à la première question et un ensemble cohérent de propositions pour aborder la seconde. Eléments pour la réforme du droit d'auteur et des politiques culturelles liées Eléments pour la réforme du droit d'auteur et des politiques culturelles liées
ddlDig : cherchez et trouvez n’importe quel fichier ddlDig : cherchez et trouvez n’importe quel fichier ddlDig est une extension pour Chromium (préféré) et Chrome visant à faciliter vos recherches de fichiers sur les sites de direct download. Il s’agit d’un petit outil très simple de recherche, réalisé par Reflets.info et il est avec l’extension PastedLeaks l’un des petits utilitaires composant le monkey toolkit de notre équipe. Si un fichier existe et est en ligne, à priori, avec ce petit plugin, vous devriez le trouver. ddlDig est distribué sous licence BSD
Reflets | Rebuild media
HADOPI vs ARJEL : attention ça va clasher chérie A force de créer des « Hautes Autorités » pour tout et n’importe quoi, et souvent pour n’importe quoi d’ailleurs, on arrive forcement un moment à des paradoxes assez intéressants. L’interruption de l’accès au site Megaupload de ce soir qui a agité la Twitosphère, m’a amené à tenter une petite manipulation me conduisant à suspendre momentanément le bloqueur de scripts publicitaires de mon navigateur web. Ceci m’a permis de constater avec une joie non dissimulée qu’une Haute Autorité française permettait à des entreprises de financer une petite mafia contre laquelle une autre Autorité française essaye tant bien que mal de lutter. HADOPI vs ARJEL : attention ça va clasher chérie
The Pirate Bay – Contourner la censure The Pirate Bay – Contourner la censure <A HREF="http://ws.amazon.fr/widgets/q?rt=ss_ssw&#038;ServiceVersion=20070822&#038;MarketPlace=FR&#038;ID=V20070822%2FFR%2Fkorben-21%2F8003%2F61b4e56f-8ed2-4ffc-a982-d61196b59ff3&#038;Operation=NoScript">Widgets Amazon.fr</A> La Haute Cour de Justice du Royaume Uni a ordonné le blocage de The Pirate Bay chez les 6 principaux fournisseurs d'accès du pays. The Pirate Bay – Contourner la censure
"Hadopi est inapplicable et sera remplacée par une grande loi signant l'acte II de l'exception culturelle française", a promis François Hollande dimanche. Le Parti socialiste a fait de l'abrogation de la loi anti-téléchargement illégal Hadopi son fer de lance pour la campagne numérique. Une promesse aujourd'hui reprise par le candidat socialiste, qui évoque toutefois le remplacement par "une autre législation". Cette nouvelle législation ne sera pas détaillée ce jeudi 26 janvier, lors de l'officialisation du programme de François Hollande pour l'élection présidentielle de 2012. Toutefois, le pôle Culture et média de l'équipe de campagne de François Hollande a déjà fait part au "Nouvel Observateur" des grandes lignes de cet "après-Hadopi". L'après-Hadopi selon François Hollande - Le Nouvel Observateur L'après-Hadopi selon François Hollande - Le Nouvel Observateur
MegaUpload : la casse aux trésors MegaUpload : la casse aux trésors Comment va-t-on se souvenir de ce moment dans quelques années? La grande catastrophe? La grande glaciation? Depuis la fermeture de MegaUpload, jeudi dernier, suivi depuis quelques jours par la débandade de nombreux services similaires (FileServe, FileSonic...), les liens morts gisent par dizaines de milliers dans les blogs du monde entier. On ne va pas pleurer ici la discographie complète de Lady Gaga, qui refera de toute façon surface et appartient à un autre débat.
Une étude Ifop pour Clubic révèle que 48% de ceux qui admettaient s'adonner aux joies du téléchargement illégal déclarent avoir cessé cette pratique suite à la fermeture de Megaupload. Si beaucoup envisagent de se tourner vers l'offre légale pour compenser, rares sont ceux qui se disent prêts à payer. Y'a-t-il vraiment un effet Megaupload, comme l'ont déjà laissé entendre certains ayant-droits et patrons de chaîne ? Pour en avoir le coeur net, Clubic a choisi de faire appel aux services de l'Ifop, afin d'obtenir un panorama des nouvelles habitudes des Français en matière de téléchargement illégal. L'étude exclusive qui en résulte confirme un impact bien réel, qui ne se traduit toutefois pas en des termes particulièrement positifs pour l'offre légale payante. Conduite par Internet auprès d'un panel de 1249 personnes représentatif de la population des internautes français, l'enquête révèle dans un premier temps que le téléchargement illégal concerne plus d'un internaute sur trois (37%). Fin de Megaupload : 48% des "pirates" cessent de télécharger... pour l'instant Fin de Megaupload : 48% des "pirates" cessent de télécharger... pour l'instant
MegaUpload : entretien exclusif avec le responsable technique du site fermé par le FBI Tout savoir sur l’affaire MegaUpload :MegaUpload : décryptage de l’affaire et des accusationsL’annonce de la fermeture par le FBIUne fermeture critiquée et un débat qui se politiseNicolas Sarkozy, la Hadopi et les ayants droit se réjouissentInfographie : l'univers MegaUpload en une image ZDNet.fr - Tout d’abord, qu’en est-il aujourd’hui de la situation du groupe Megaupload et de ses employés ?Emmanuel Gadaix - Tous les employés sont au chômage technique, tous les comptes en banque ont été bloqués et toutes les sociétés ont été fermées. MegaUpload : entretien exclusif avec le responsable technique du site fermé par le FBI
Anonymous: obligé de tomber le masque pour manifester - Une manifestation d'Anonymous à Bruxelles le 28 janvier 2012, REUTERS/Yves Herman - Anonymous, par nature, ne donne pas de nom. Sauf que les sympathisants de ce mouvement informel né sur Internet manifestent aussi dans la rue. Plus de 1.000 personnes sont attendues samedi 10 mars à Paris, devant le Centre Pompidou (Beaubourg) à l’appel d’un collectif qui se fait appeler Anonymact et qui se revendique proche du mouvement Anonymous. «L’ampleur du rassemblement et les retours que nous avons eu nous poussent à nous porter responsables devant les autorités» assument les organisateurs dans une interview menée par mail. Comme à leur habitude, ils défileront masqués mais, paradoxe pour des activistes dont l’une des principales valeurs est de cacher leur identité, l’un d’eux s’est déclaré à la préfecture de police. Anonymous: obligé de tomber le masque pour manifester
Pour échapper aux éventuels raids que pourrait décider la justice à l'encontre de ses infrastructures, l'équipe qui gère le site The Pirate Bay envisage de placer certains de ses serveurs frontaux... dans l'atmosphère, installés sur des drones aériens ! Régulièrement menacé par la justice, le site de partage de liens torrent The Pirate Bay cherche à protéger ses infrastructures informatiques. Leur dernière idée en date consisterait à placer une partie de leurs serveurs sur des drones aériens, gravitant à plusieurs kilomètres du sol. Un « cloud computing » au sens littéral, comme l'avait déjà envisagé le Parti Pirate International. Le réseau qui sous-tend le site The Pirate Bay se compose de deux niveaux. The Pirate Bay veut placer ses serveurs sur des drones aériens
La fermeture de Megaupload changera-t-elle le téléchargement illégal ?
Lulzsec, Anonymous, 4chan, guerre mondiale 20 juin 2011 Si tous les hackers du monde s’unissaient pour lutter contre la corruption des gouvernements, il se passerait quoi ? N’est-ce pas une excellente question qui mériterait une réponse d’expert ? Ou bien alors, ne serait-ce pas une excellente question qui mérite une réponse approximative de blogueuse qui a mal au ventre ? Nota Bene : vous entrez dans un post pas du tout lol, ni perso, ni correctement rédigé. Tout ça, ça sera pour la prochaine fois bb.
Nous les enfants du Web Né en 1981 Piotr Czerski est un poète, auteur, musicien, informaticien et blogueur polonais. Il a publié il y a deux semaines, dans le journal local de Poméranie Dziennik Baltycki (cf image ci-dessous), un article qui a des allures de manifeste pour la nouvelle génération. Un article déjà traduit en anglais, en allemand et donc désormais aussi en français (nous avions commencé la traduction de notre côté quand nous sommes tombés sur celle de Paul Neitse dont nous nous sommes permis de reprendre de larges extraits). Entre modèles économiques obsolètes et gouvernements menacés d’archaïsme, le plus important demeure comme souvent la liberté… Il y a fort à parier que nombreux seront les manifestants actuels contre ACTA à se reconnaître dans ces quelques lignes. Nous sommes les enfants du Web
L’industrie du Copyright - Un siècle de mensonge Depuis plus d’un siècle les chiens du copyright aboient, la caravane qui transporte la création passe… Piano mécanique, gramophone, radio, film parlant, télévision, photocopieuse, cassette audio, mp3, internet… à chaque fois qu’est apparu une nouvelle technologie, elle a drainé inévitablement avec elle sa cohorte de réactionnaires hostiles[1] C’est alors toujours la même rengaine : on brandit la menace de la mort du message alors qu’il ne s’agit que de la mort des messagers qui profitaient du système précédent et qu’il y aura toujours des auteurs de messages. Une nouvelle traduction de notre ami Rick Falkvinge qui rend optimiste quant à l’issue du combat actuel. L’industrie du Copyright - Un siècle de mensonge
Après le rejet d'ACTA par le Parlement européen, il est temps d'entamer une réforme positive du droit d'auteur pour l'adapter à l'ère numérique. Plutôt que de réprimer les pratiques culturelles des citoyens, les pouvoirs publics doivent les encourager, et permettre à tous de s'engager dans des activités créatives et de partager la connaissance et la culture en ligne. À cet égard, la plateforme de propositions de La Quadrature du Net fournit une analyse des principaux enjeux et un ensemble cohérent de propositions, portant sur la réforme du droit d'auteur et du copyright, mais aussi sur les politiques liées en matière de culture et de médias. La Quadrature du Net | Internet & Libertés
Le retour du peer-to-peer
LES MIREILLE ENQUETENT SUR LES ANONYMOUS