Sélection Blogs d'EconomieMagazine.fr

Facebook Twitter

Ecopublix

La grande question qui structure le débat public sur les retraites concerne la nature de la réforme et oppose les partisans d’une réforme dite « systémique » (qui consiste à remettre à plat le système sur le long terme) aux partisans de réformes dites « paramétriques » (qui consistent à modifier périodiquement les paramètres du système). Au sein des partisans de chacune de ces grandes « voies de réforme », on peut distinguer deux approches qui donnent plus ou moins de poids aux garanties à donner aux salariés. On a donc au final quatre visions, assez différentes, de la direction vers laquelle notre système de retraite doit aller. I/ L’option « remise à plat du système » La motivation première d’une remise à plat du système français est la nécessité d’unifier les régimes de retraite : nous disposons de 36 régimes de retraite publics, obligatoires et financés en répartition, mais dont les règles sont différentes, la coordination malaisée et la gestion coûteuse. Ecopublix
Rationalité Limitée Nouveau working paper : "Epistemic Basis for Collective Intentions in Games" C’est un doux euphémisme que de dire que le blog n’est pas très actif depuis un mois ! En attendant de retrouver un peu de temps pour écrire ici, voici un nouveau working paper que je dois présenter le mois prochain au colloque de l’European Society for the History of Economic Thought qui se tiendra à Lausanne du 29 au 21 mai. Le papier est sobrement intitulé "Epistemic Basis for Collective Intentions in Games". Comme d’habitude, tous les commentaires sont les bienvenus. L’équilibre de Nash dans la pensée économique : un retour à von Neumann ?

Rationalité Limitée

comprendre l'actualité économique
Que disent les économistes ? Que disent les économistes ? Une expérience menée au Malawi montre comment le "fichage" des emprunteurs via les empreintes digitales peut améliorer la confiance entre débiteurs et créanciers. Mon banquier est méfiant. C'est vrai. Chaque fois que je veux lui emprunter de l'argent, il prend une grande inspiration et relève ses petites lunettes rondes d'un air soupçonneux.
La pompe à phynance
La richesse cachée des nations - Enquête sur les paradis fiscaux de Gabriel Zucman, Editions Seuil, Collection La République des idées Terminons avec le livre de Gabriel Zucman sur les paradis fiscaux, paru en novembre. Le livre est basé sur un article de l'auteur récemment paru dans le très prestigieux Quarterly Journal of Economics, dont il présente le contenu de manière tout à fait accessible avant d'enrichir la discussion d'une perspective historique sur les paradis fiscaux et sur des propositions politiques concrètes. L'article d'origine repose sur une idée assez géniale, donc toute simple : il n'y a par définition pas de statistiques officielles sur la richesse détenue "offshore", ce qui rend les Etats à la merci de ce que les paradis fiscaux veulent bien eux-mêmes dévoiler, et paralyse toute action politique. Blog Blog

econoclaste - Le blog d'econoclaste

Le 9 janvier dernier, James Buchanan est décédé à l'âge de 93 ans. Il était le leader de l'école du Public choice. Récemment, Dani Rodrik a publié un article (version anglaise ici ) sur le site Project Syndicate, qui s'interroge sur ce que les économistes ont finalement fait des années de recherche en économie politique. Le 23 juin prochain, un concert de David Guetta, subventionné par la Mairie, est programmé à Marseille, dans le cadre des festivités de Marseille, capitale de la culture européenne 2013 . econoclaste - Le blog d'econoclaste
LES COULOIRS DE BERCY LES COULOIRS DE BERCY Le gouvernement va démissionner demain et Bercy va se retrouver orphelin. Voici quelques questions auxquelles François Hollande devra répondre avant de nommer le ou les successeurs de François Baroin et Valérie Pécresse. Mes réponses ou hypothèses ne sont que pure conjecture. Combien de Bercy? Quand il est arrivé au pouvoir, en 2007, Nicolas Sarkozy a voulu « casser la forteresse » en créant deux ministères à Bercy: l’un pour l’Economie, l’autre pour les Comptes publics.