background preloader

f2c_tpe

Facebook Twitter

LE CANNABIS - Comité national d'information sur la drogue - CNID. Les feuilles en contiennent 2 à 7% suivant l'origine géographique de la plante (de 25 à 30% avec les nouvelles cultures hollandaises 'Nederwiet').

LE CANNABIS - Comité national d'information sur la drogue - CNID

La résine en contient de 10 à 15%. L'huile extraite à partir de la plante en comporte 60%. Dossier Cannabis. Une campagne de prévention contre l'usage du cannabis et du haschich En 2003, L'URML de Haute Normandie sensibilisée par l'importance quantitative et délétère que prenait la consommation de cannabis sur certaine patientèle a mis en place un groupe de travail (*) pour développer des outils de sensibilisation et communication sur les dangers de la consommation de cette drogue et ses dérivés.

Dossier Cannabis

Depuis de nombreuses actions ont été entreprises : 2003 : Animation sur un bateau lors de « l'Armada », à Rouen, 2004 : Organisation d'un colloque à Caen ; 2005 : Enquête sur la consommation de drogue par les étudiants de l'université de Rouen, le Havre et Evreux (télécharger) 2003-2008 : Intervention réitérée d'une troupe théâtrale restituant des images fortes de cette addiction. 2003-2010 : Nombreuses interventions dans les établissements publics d'enseignement par les membres du groupe de travail Les outils suivants sont disponibles à la demande : Dossier suivi par la Commission Santé Publique.

Trip report: 48 heures sous cannabis. Conférence de rédaction de StreetPress – Quelque part au mois de septembre « Suite à notre appel sur Facebook, nous avons réuni autour de cette table la fine fleur des spécialistes du cannabis de la Presse Française.

Trip report: 48 heures sous cannabis

Vous avez donc carte blanche pour balancer vos idées. » Tandis qu’un vaporisateur chargé d’herbe circulait autour de la table tel un calumet de la paix, le directeur de la publication Johan Weisz nous briefait et recueillait les propositions de sujet pour le dossier cannabis en cours de préparation. Voulant faire mon malin (et aussi parce que j’étais un peu défoncé), je proposai en rigolant un reportage gonzo de deux jours durant lequel le journaliste devait être défoncé. Le problème à StreetPress c’est que l’on ne peut pas dire de conneries aux réunions sans avoir à les assumer ensuite.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Images Site Web pour cette image Pour chaque lot, huit souris subissent l'implantation d'un nombre variable ... svt-coubertin.info Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à

Le système nerveux et ses perturbations - SVT 4ème Cours. Chapitre 2 : Le système nerveux et ses perturbations I – Le cerveau : un centre nerveux.

Le système nerveux et ses perturbations - SVT 4ème Cours

CANNABIS - MARIJUANA - HASCHICH  / L'ÉTAPE inc. LE CANNABIS (cannabis sativa indica) est mieux connu sous les 200 mots d'argot différents attribués à la marijuana et au haschich : pot, joint, herbe, marie-jeanne, beu, shit, bunt, kif, tosh, hakik, ganja, jaja, … Importé au Canada principalement de la Colombie, du Mexique, de la Jamaïque et de la Thaïlande, le cannabis est également cultivé en serre hydroponique tant en Europe qu'en Amérique du Nord.

CANNABIS - MARIJUANA - HASCHICH  / L'ÉTAPE inc.

Toutes les formes de cannabis sont des substances qui perturbent l'état d'esprit dû particulièrement au D9THC (delta-9-tetrahydrocannabinol), l'un des 460 éléments chimiques - stérols, terpènes, alcaloïdes, benzopyrène, etc., et une soixantaine de cannabinoïdes... - que compte le cannabis. Les cannabinoïdes peuvent être synthétisés chimiquement et trouvent des applications cliniques et thérapeutiques. Glossaire sur le chanvre. Les effets physiques - Stop-Cannabis.ch. Le cannabis a des répercussions sur le corps et les sensations physiques.

Les effets physiques - Stop-Cannabis.ch

Celles-ci sont par ailleurs fortement associées aux effets psychologiques et il est donc difficile de les différencier. Voici tout de même une brève descriptions de quelques effets physiques fréquemment décrits. Dans un premier temps, des sensations physiques comme l'augmentation du rythme cardiaque (tachycardie), l'assèchement de la bouche et les conjonctives injectées (yeux rouges) peuvent apparaître. Après un délai variable, l'appétit peut être stimulé (DSMIV, 1994 ; Ben Amar, 2006). Les effets du cannabis - Stop-Cannabis.ch. Les effets psychiques - Stop-Cannabis.ch. Le cannabis a de nombreux effets sur la perception, les pensées et l'humeur.

Les effets psychiques - Stop-Cannabis.ch

De façon générale, fumer du cannabis provoque une légère euphorie souvent accompagnée d’un sentiment de détente. Certaines personnes se sentent plus à l’aise socialement, plus désinhibées et parviennent à communiquer plus facilement. Mais l’inverse est également décrit. Qu'est-ce qui pourrait expliquer ces différences? Effets perçus par le consommateur Voici une liste non exhaustives d'effets psychologiques issue d'une étude. ]) a analysé la perception des effets du cannabis chez des adolescents (moyenne d’âge de 16 ans) consommateurs et non consommateurs.

De nombreuses variations. Les effets sur le système immunitaire - Stop-Cannabis.ch. Les préjugés et les croyances à faveur ou contre le cannabis rendent la compréhension des effets de la marijuana sur le système immunitaire un des domaines scientifiques le plus controversé (1).

Les effets sur le système immunitaire - Stop-Cannabis.ch

Il arrive aussi que l’usage médical soit, à tort, mis sur le même plan que la consommation « récréationnelle » du cannabis en créant débats et confusions quant à ses aspects négatifs et ceux potentiellement thérapeutiques (2). Double aspect des phytocannabinoïdes sur les cellules du système immunitaire : toxiques ou bénéfiques ? Le système immunitaire est en charge du maintien de la santé et de la défense de l’organisme lors d’intrusions de corps étrangers et pathogènes comme virus, bactéries ou parasites.

Son rôle si fondamental ainsi que sa nature composé de cellules (par exemple : lymphocytes, leucocytes, macrophages) qui circulent dans le corps entier à la recherche des envahisseurs, le rendent très finement régulé et par conséquent particulièrement difficile à étudier dans son ensemble. 1. La durée des effets - Stop-Cannabis.ch. Pour le cannabis fumé, les composants actifs contenus dans la fumée de cannabis passent des poumons dans le sang en quelques minutes, le pic apparaît après 15 minutes.

La durée des effets - Stop-Cannabis.ch

Durée: environ 1 à 4 heures Les effets produits par le cannabis ingéré apparaissent après un délai d’environ 60 minutes. Avec ce mode de consommation, il y a trois à quatre fois moins d’absorption de THC dans le sang que quand il est fumé, mais la dose est plus difficile à ajuster (puisque l’effet est retardé). Durée: en moyenne de 6 à 8 heures Ministry of Public Health of Belgium, 2002. Les effets sur la fonction sexuelle - Stop-Cannabis.ch. Réduction du désir sexuel et de la libido, baisse de la fréquence des rapports sexuels ou rapports douloureux, dysfonction érectile, diminution de l’excitation, éjaculation précoce, impossibilité à atteindre un orgasme : ce n’est pas parce qu’on en parle peu que ces problèmes n’existent pas. Les dysfonctions sexuelles, souvent négligées et sous-diagnostiquées, sont cause de sérieuses préoccupations (1). Les effets recherchés. Le cannabis procure, en général, une sensation de "bien-être".

Les personnes qui fument se sentent calmes, euphoriques ou légèrement désinhibées. Le consommateur, occasionnel ou régulier, recherche en général un état d'ivresse transitoire, un effet de relaxation. Il existe autant de motivations poussant à rechercher cet effet que de consommateurs. Certains consomment de manière festive, d'autres pour "oublier" des préoccupations difficiles, d'autres encore parce que leur entourage consomme et parce qu'ils ont peur de se faire rejeter. Parfois, le consommateur recherche un effet plus prononcé, correspondant à une modification de l'état de conscience, qu'on peut appeler une expérience psychédélique.

Ce type d'expérience peut ressembler à un rêve éveillé, avec une altération des perceptions et une perturbation de la relation "cause-effet" donnant un caractère "incroyable" à ce que perçoit le consommateur. L'effet sur l'appétit - Stop-Cannabis.ch. Fins gourmets ou adeptes du take away, grands ou petits mangeurs, à chacun ses habitudes, mais au-delà des variations considérées dans la norme, les troubles nutritionnelles peuvent constituer des véritables problèmes de santé: obésité, anorexie, inappétence liée à des pathologies tels que SIDA, côlon irritable ou encore à des traitements médicaux de chimiothérapie ne sont que quelques exemples.

Bien que la régulation du métabolisme, de la prise alimentaire, et du contrôle du poids corporel soit très complexe et mette en jeu une multitude de messagers cellulaires tels que les hormones et les neurotransmetteurs, on sait aujourd’hui que le système endocannabinoïde (constitué d’un réseau de molécules internes à l’organisme et qui peut être aussi activé ou inhibé par le cannabis) a son rôle à jouer (1). Le THC, le majeur composé psychoactif du cannabis, est un puissant stimulateur de l’appétit Le système endocannabinoïde module la sensation de « avoir envie » et d’ « aimer » la nourriture.

Le "bad trip" - Stop-Cannabis.ch. "Bad trip" signifie "mauvais voyage". Ce terme était surtout utilisé au sujet des substances hallucinogènes dont le LSD, parce qu’elles peuvent provoquer des hallucinations désagréables, voir menaçantes, ou des délires. Or le cannabis, surtout lorsqu’il est très concentré en THC ou que le contexte est défavorable (par exemple, lorsque le consommateur est en état de mal-être psychique), peut contribuer à provoquer ce qu’on appelle une psychose toxique. Est-ce que cela agit sur l'intelligence? - Stop-Cannabis.ch.

Le cannabis agit sur la chimie du cerveau Parmi les nombreux produits naturels contenues dans la plante, c’est le tétrahydrocannabinol, encore appelée THC, qui est la molécule à caractère psychotrope. Se substituant à des substances régulatrices – les endocannabinoïdes- produites naturellement par l’organisme, elle interfère avec un type particulier de récepteurs situés dans plusieurs parties du cerveau.De la sorte, la prise de cannabis [1] procure l’euphorie et la relaxation, une intensification des expériences sensorielles telles que l’absorption de nourriture, le visionnage d’images ou bien l’écoute de la musique.

Elle entraine encore une diminution de la sensation de douleur ou des nausées. Mais aussi une perturbation de l’appétit et du comportement psychomoteur. Attention, concentration, mémoire, compréhension et raisonnement : ces facultés cognitives comptent parmi les composantes de l’intelligence. Il existe de nombreux récepteurs à endocannabinoïdes dans le néocortex. Références. Cannabis et fertilité - Stop-Cannabis.ch. Alcool et cannabis, liaisons dangereuses? - Stop-Cannabis.ch. Cannabis et adolescence. « L’adolescence est le temps où il faut choisir entre vivre et mourir » écrit Hafid Aggoune dans son livre « Quelle nuit sommes-nous ? La dépendance. Oui, selon Reynaud (2004), 10% des consommateurs réguliers de cannabis seraient dépendants et la gravité de celle-ci dépend de l’importance de la consommation.

Par ailleurs, il est courant de distinguer dépendance physique et psychique. En général, on considère la dépendance physique au THC comme plutôt mineure mais la dépendance psychologique comme plus difficile à surmonter. En résumé, on parle de dépendance au moment où, de façon durable et quotidienne, une personne n’arrive plus à se passer de consommer une substance alors que l’usage du produit a des conséquences néfastes sur sa vie ou crée une réelle souffrance. L’usage thérapeutique du cannabis : quelles sont les applications médicales du cannabis. Découverte - santé et médecine - maladies et traitements - cannabis. Les conséquences du cannabis aprés arret ? - Cannabis. Le cannabis, ou la renaissance d'un médicament "interdit" Douze gouttes par jour, d’habitude en soirée, ne sont pas suffisantes et Monika Koella voudrait augmenter la dose. Non pour renforcer l’effet, mais pour répartir les gouttes sur toute la journée et avoir ainsi toujours une certaine quantité de THC dans le sang.

Partie II : Début de consommation. Quel est le nombre de consommateurs ? Est-ce que cela agit sur l'intelligence? - Stop-Cannabis.ch. Effets du cannabis à court terme pour la santé. L'action du cannabis sur le cerveau.