Les lunettes de Google Les lunettes de Google LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Frédéric Joignot La vidéo "Project Glass" a fait le tour du Net en quelques jours, visionnée par 7 millions de personnes. Elle présente une simulation de tout ce que vous pourrez faire en portant des lunettes interactives Google, qui sont, pour l'instant, encore à l'état de projet – mais annoncées pour dans deux ans. Un jeune type les chausse et se promène dans New York.
"Jesus Camp" : quand les enfants deviennent la cible de la violence religieuse "Jesus Camp" : quand les enfants deviennent la cible de la violence religieuse LE MONDE | • Mis à jour le | Par Isabelle Regnier Becky Fisher est une femme pasteur pentecôtiste, cette branche du protestantisme qui se distingue notamment par la manière exubérante et hyper émotionnelle avec laquelle ses croyants expriment leur foi. Elle prêche exclusivement pour les enfants et a fondé pour eux, dans une forêt du Dakota du Nord, un camp de vacances ouvertement voué à les endoctriner. Devant la caméra, elle explique que, de 7 à 9 ans, on peut faire croire n'importe quoi à un être humain, et cela restera gravé dans son cerveau pour la vie. Ces enfants sont pour elle le nerf d'une nouvelle guerre qui vise à faire triompher les valeurs évangélistes, à interdire l'avortement aux Etats-unis, à imposer la doctrine créationniste, à fusionner l'Eglise et l'Etat... Son modèle, Becky Fisher l'a trouvé chez les fondamentalistes musulmans, qui ont compris que cet âge tendre est le plus propice pour convaincre un individu de mourir en martyr.
Le Monde Social Reader on Facebook
L'arrêt de réacteurs nucléaires allemands menacerait la France de pannes d'électricité L'arrêt de réacteurs nucléaires allemands menacerait la France de pannes d'électricité Y aura-t-il une pénurie d'électricité en France cet hiver ? Le ministre de l'énergie, Eric Besson, a assuré, mercredi 26 octobre, que le gouvernement resterait vigilant, tout en reconnaisant que "le premier risque de court terme est celui de l'approvisionnement cet hiver si des facteurs très défavorables étaient réunis", évoquant notamment des températures très froides, des retards de mise en œuvre de centrales à gaz et à charbon en Allemagne en plus de l'arrêt des réacteurs allemands. Dans la matinée, le cabinet de conseil Capgemini a publié son étude annuelle sur l'énergie en Europe dans laquelle il met en garde contre les conséquences de l'arrêt de huit des 17 réacteurs nucléaires allemands, décidé cet été après la catastrophe de Fukushima. "Il existe une menace réelle sur la continuité de la fourniture électrique pendant l'hiver 2011-2012 et les hivers suivants, car les pointes de consommation augmentent d'année en année", peut-on lire dans ce document. M.
Des députés UMP veulent interdire le minimum vieillesse aux étrangers Des députés UMP veulent interdire le minimum vieillesse aux étrangers La Droite populaire a trouvé un nouveau cheval de bataille : le minimum vieillesse. Le député UMP Philippe Meunier, cofondateur du collectif, veut réserver l'Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) aux "Français, européens et ressortissants étrangers ayant combattu pour la France", via un amendement, cosigné par 67 députés, au projet de loi de financement de la sécurité sociale. La discussion du PLFSS pour 2012 doit commencer mardi après-midi à l'Assemblée nationale. "L'objectif de cet amendement est de rétablir l'équité et de mettre fin à cette injustice qui permet, aujourd'hui, à un étranger hors Union européenne de bénéficier du minimum vieillesse sans jamais avoir travaillé et cotisé sur le territoire national", écrit dans un communiqué M. Meunier, dont l'amendement est cosigné par 67 parlementaires.
Le gouvernement envisage d'augmenter la TVA en créant un nouveau taux Le gouvernement envisage d'augmenter la TVA en créant un nouveau taux LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Jaxel-Truer et Patrick Roger Officiellement, une révision à la baisse des hypothèses de croissance (+ 1,75 %) sur lesquelles a été bâti le projet de loi de finances (PLF) pour 2012 n'est pas à l'ordre du jour. "La priorité absolue est de réussir le rendez-vous de mercredi", le sommet européen qui se tient à Bruxelles, a répété François Fillon, mardi 25 octobre, à l'Assemblée nationale. Lors de la réunion du groupe UMP de l'Assemblée, dans la matinée, sachant que ses propos allaient être répercutés, le premier ministre avait assuré que "les prévisions de croissance dépendent largement du sommet de mercredi", demandant à chacun de "garder son sang-froid". Le président du groupe, Christian Jacob, interrogé par la presse sur un projet de loi de finances rectificative (PLFR) intégrant des prévisions de croissance à la baisse, s'est acquitté de sa tâche: "Aujourd'hui, pour nous, le sujet n'est pas d'actualité, a-t-il affirmé.
L'Union européenne renforce sa lutte contre les pédophiles Les pays de l'Union européenne vont harmoniser et rendre plus sévères, d'ici deux ans, leurs législations contre la pédophilie et la pédopornographie sur Internet, en vertu d'une directive adoptée jeudi 27 octobre par le Parlement européen. Le texte prévoit notamment d'harmoniser et d'alourdir les peines minimum encourues par les auteurs d'abus sexuels ou par ceux qui diffusent sur le Web des images pornographiques mettant en scène des enfants. Ainsi, contraindre un enfant à la prostitution ou à des actes sexuels sera passible d'au moins dix ans de prison. L'Union européenne renforce sa lutte contre les pédophiles
La répression des fraudes recadre les opérateurs de téléphonie mobile LE MONDE pour Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Rafaële Rivais Les opérateurs de téléphonie ne devraient plus interdire à leurs clients de résilier leur abonnement, s'ils le souhaitent : c'est du moins l'engagement qu'ils ont pris, jeudi 3 février, auprès de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), après avoir été rappelés à l'ordre par le secrétaire d'Etat à la consommation, Frédéric Lefebvre. Les abonnés au téléphone mobile et à Internet ont le droit de résilier leur contrat sans frais si leur opérateur a décidé de répercuter sur leur forfait la hausse de la TVA, de 5,5% à 19,6%, prévue dans la loi de finances pour 2011. Il s'agit en effet d'une modification unilatérale de leur contrat, qu'ils peuvent refuser. En pratique, ils pouvaient y procéder dès l'annonce de cette hausse, soit à la fin du mois de décembre 2010 – donc un mois avant son entrée en vigueur, le 1er janvier. La répression des fraudes recadre les opérateurs de téléphonie mobile
"Je suis fière de nos présidents Bush et Obama"
Jusqu'ici, tout va bien. Mardi 10 mai, Rome est confrontée à ses habituels embouteillages. Sur le Corso del Rinascimento, les autobus, bondés, voiturent leur habituel chargement d'employés pressés (ou pas) de se rendre à leur travail. Dans le centre historique entre le Panthéon et la place Navonne livrés aux touristes, nulle trace de panique et encore moins d'inquiétude. Au bar Milano, sur le coup de 10 heures, Sandra, la patronne, et ses quatre enfants préparent, comme tous les autres jours, les tramezzini (sandwiches de pain de mie) pour les petits creux des employés du Sénat tout proche. Mais demain ? Rome bruit de la rumeur d'un séisme le 11 mai Rome bruit de la rumeur d'un séisme le 11 mai
Sarkozy qualifie de "premiers crimes contre l'humanité" la traite et l'esclavage Nicolas Sarkozy a plaidé mardi 10 mai pour le devoir de mémoire de la France sur la traite négrière et l'esclavage dans ses territoires d'outre-mer, qu'il a qualifiés de "premiers crimes contre l'humanité". "Pas plus que la mémoire humaine ne doit oublier la Shoah, elle ne doit oublier l'esclavage, parce que l'une et l'autre expriment une leçon universelle", a dit le président de la République, qui s'exprimait à l'occasion de la Journée nationale de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions. "Ce qui rend la traite et l'esclavage comparables à l'entreprise d'extermination totalitaire, c'est qu'ils ont trouvé leur justification intellectuelle et morale dans l'idée de race inférieure", a-t-il ajouté lors d'une cérémonie organisée au jardin du Luxembourg, à Paris. Sarkozy qualifie de "premiers crimes contre l'humanité" la traite et l'esclavage
Les agriculteurs français priés de rembourser des aides reçues il y a plus de dix ans Les agriculteurs français priés de rembourser des aides reçues il y a plus de dix ans Les producteurs français de fruits et légumes commencent à recevoir des demandes de remboursement d'aides publiques reçues jusqu'en 2002 et déclarées illégales par Bruxelles. Les tout premiers dossiers, onze demandes de remboursement, sont effectivement partis, a indiqué le ministère de l'agriculture, confirmant une information de la Coordination rurale (CR). Le ministre de l'agriculture, Bruno Le Maire, "avait promis en 2009 qu'il ferait tout pour réduire la facture", qui est aujourd'hui "considérablement réduite, de moitié", a-t-on indiqué. "On est toujours en discussions avec la Commission pour de nouvelles réductions, c'est pour cela qu'on ne donne pas de chiffre", a ajouté le ministère.
74 milliards de dollars ou 9m² Le Monde.fr | Durée : 01:57 | Images : TF1, France 2, France 3, iTélé, LCI, BFM-TV Consultez la chaîne Vidéos Télézapping
Le cœur d'un réacteur nucléaire est constitué de tubes en alliage de zirconium, ou gaines, contenant des pastilles d'uranium (ou de plutonium), réunis dans ce que les ingénieurs appellent des assemblages combustibles. De l'eau circule entre les barres pour générer de la vapeur, qui est envoyée dans une turbine afin de produire de l'électricité. Le réacteur est le site où s'opère la fission des noyaux d'atomes d'uranium, provoquant une réaction en chaîne qui produit de la chaleur, de nouveaux éléments radioactifs comme le strontium ou le césium, et de nouveaux neutrons "libres" qui prolongent le processus. Vendredi, quelques secondes après le séisme, la réaction en chaîne a été arrêtée automatiquement dans toutes les centrales du pays. Comment un réacteur nucléaire fonctionne-t-il ?
A Tokyo, pas le moindre signe de panique LE MONDE pour Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Jérome Fenoglio - Tokyo, envoyé spécial Tokyo semblait très loin, dimanche 13 mars, de la situation catastrophique de la côte nord-est du pays, pourtant distante de moins de 200 kilomètres. A regarder vivre la capitale japonaise, il était très difficile d'imaginer l'accident nucléaire qui menace à ses portes et le chaos sur le littoral ravagé par le séisme et le tsunami qui lui a succédé. En cette journée de repos, la ville ne donnait pas le moindre signe de panique, comme si elle voulait démentir le ton catastrophiste des media internationaux. Comme pour signifier au monde entier, un peu bravache : "même pas peur".
Durée : 2:00 | Images : TF1, France 2, France 3, iTélé, LCI, BFM-TV Télézapping Revue de presse quotidienne des JT de la mi-journée. Le premier ministre japonais Naoto Kan a porté le nombre de soldats et de sauveteurs à 100 000 dimanche 13 mars. Mais trois jours après le séisme, certaines villes restent encore inaccessibles. Images :TF1France 2France 3LCIBFM-TViTélé Japon : "Certaines villes n'ont pas encore vu un seul sauveteur"
Partir ou rester, le dilemme des Japonais
Télézapping : Les Japonais comptent leurs morts
Eau interdite pour les bébés tokyoïtes
Le scénario de la catastrophe de Fukushima
Nafissatou Diallo "est honnête et n'a participé à aucun trafic de drogue ni blanchiment d'argent", a assuré Amara Tawarally, présenté comme le "fiancé" de la victime présumée de DSK, qui purge une peine de prison dans l'Arizona. C'est pourtant par cet homme que les premiers doutes sur la jeune femme étaient nés. Au lendemain de l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn, la Guinéenne s'était en effet entretenue avec lui au téléphone, et l'avait rassuré en ces termes : "Ne t'inquiète pas, ce mec a beaucoup d'argent", avant d'affirmer : "Je sais ce que je fais." Affaire DSK : le "fiancé" de la femme de chambre décrit une femme "honnête"
Primaire PS : choses vues à Montpellier et alentour
Martine Aubry promet aux Français que "le changement est proche"
Le PS salue le courage et les larmes "touchantes" de Ségolène Royal
"Maîtresse, quand est-ce qu'on tweete ?"