background preloader

Comprendre le régime paléo

Facebook Twitter

La forme et la santé c'est simple : voici comment. Salut ! Si vous êtes nouveau ici, vous avez certainement envie de découvrir le paléo et comprendre comment il pourra changer votre vie. Recevez ma série explicative qui vous expliquera tout de A à Z : Ça m'intéresse. Quand on parle de fitness, de forme, de santé, trop de gens cherchent des choses compliquées. On s’imagine que la forme et la santé, c’est sorcier. Au contraire, c’est la chose la plus simple au monde. Cependant, des industries entières ont intérêt à rendre ça compliqué ou tordu : ceux-là ont plus en tête leurs profits que votre bien-être… et ont les moyens de faire passer leur message en prime time (Lire : La télé, votre meilleure amie pour manger paléo). Bref, si vous lisez cet article, c’est que vous voulez être plus en forme, avoir la santé et une apparence dont vous êtes fier(e).

La marche à suivre est simple. La forme et la santé, tout simplement Tout ça, ça n’a rien de compliqué. Par contre, il est probable que vous ayez besoin de réaliser des ajustements dans votre vie : Le meilleur du régime paléolithique en 2015. Salut ! Si vous êtes nouveau ici, vous avez certainement envie de découvrir le paléo et comprendre comment il pourra changer votre vie. Recevez ma série explicative qui vous expliquera tout de A à Z : Ça m'intéresse. La fin d’année approche, du coup cet article un peu spécial sera un bilan de l’année 2015. Au cas où vous auriez raté quelque chose 2015 fut une année très riche ; Une année où le mode de vie paléo a encore gagné du terrain.

Et pour 2016, je prédis que ça va continuer ! Le paléo a un bel avenir : Car plus les industriels manipuleront les aliments, et plus les gens auront des allergies, seront malades ou en surpoids ; plus le doute s’installera, et plus le public cherchera des pistes, des alternatives, des réponses. Car nos vies sont de plus en plus compliquées. Enfin, parce que la santé restera la première richesse. Sans plus attendre, voici ce qu’il s’est passé sur Expérience Paléo en 2015. Votre Best Of 2015 Voici les 5 articles les plus partagés sur les réseaux sociaux. Hygiène de vie : l'ennemi #1 n'est pas celui que vous pensez. Salut ! Si vous êtes nouveau ici, vous avez certainement envie de découvrir le paléo et comprendre comment il pourra changer votre vie.

Recevez ma série explicative qui vous expliquera tout de A à Z : Ça m'intéresse. Pendant longtemps, mon hygiène de vie m’importait peu. Le sport ? Il faut se rendre à l’évidence : avec cette approche, je vivais sur mon capital santé. Je me doutais bien que ce mode de vie n’était pas idéal. Vous devinez la suite : après quelques années à ce rythme, ça n’allait plus. J’avais des allergies permanentes. Pas le choix, il a fallu réagir ; Et petit à petit remettre l’hygiène de vie au cœur de mes préoccupations.

Ce fut l’une des meilleures décisions de ma vie. Car vous l’avez compris : le coupable n’était pas la télé ou l’industrie agro-alimentaire. J’étais mon propre ennemi. Une fois ce constat fait, j’ai pris mes responsabilités : j’ai remis mon hygiène de vie à sa place, c’est-à-dire au cœur du débat ! C’est quoi le reste ? Le pire ? Tout le monde sait ça. Peut-on manger du sarrasin (blé noir) quand on suit le paléo ? | Expérience Paléo - Adoptez le régime paléolithique. Salut ! Si vous êtes nouveau ici, vous avez certainement envie de découvrir le paléo et comprendre comment il pourra changer votre vie. Recevez ma série explicative qui vous expliquera tout de A à Z : Ça m'intéresse.

Vous connaissez certainement la farine de sarrasin : elle sert à confectionner les fameuses galettes de blé noir bretonnes, ou encore certaines recettes de pâtisserie sans gluten. Les magasins bio proposent aussi du pain des fleurs, qui sont à des cracottes à base de farine de sarrasin. Suite à la publication de la vidéo sur le quinoa, plusieurs personnes m’ont posé la question du sarrasin. Comme le quinoa, le sarrasin est une pseudo-céréale. Pour déterminer où ranger le sarrasin, dans cette vidéo j’examine l’avis de deux experts du paléo : Mark Sisson et le Dr. Si vous avez 30 petites secondes : Merci de votre écoute. Manger paléo, ce n'est pas ce que vous croyez | Expérience Paléo - Adoptez le régime paléolithique.

Merci de votre fidélité sur Expérience Paléo :) Manger paléo, qu’est-ce que c’est ? Entre les aliments paléo, les aliments déconseillés (souvenez-vous : il n’y a pas d’interdit), ou encore ceux à limiter, ce n’est pas toujours très clair. Alors aujourd’hui voyons ensemble ce que c’est (et ce que ce n’est pas) que suivre le régime paléolithique. Ne vous trompez pas ! Quand vous mangez paléo, vous ne dites pas non : Au laitAux yaourtsÀ la crème fraîcheOu encore au fromage. Suivre un régime paléolithique, ce n’est pas refuser de manger : Du painDu NutellaDes croissantsDes pâtesDes biscuitsDes frites. Vous ne dites pas adieu : À la bièreAux chipsAux gâteaux apéroAu jus de fruitsÀ la pizza. Ce n’est pas à tout ça que vous dites non. Quand vous mangez paléo, vous dites oui : Oui à des légumes pleins de vieOui à de la bonne viandeOui à de délicieux poissons et fruits de merOui à d’apétissants fruits de saisonOui à des aliments sains et nourrissants La liste est longue ! En fait vous dites non :

La télé : votre MEILLEURE AMIE pour mieux manger paléo. Salut ! Si vous êtes nouveau ici, vous avez certainement envie de découvrir le paléo et comprendre comment il pourra changer votre vie. Recevez ma série explicative qui vous expliquera tout de A à Z : Ça m'intéresse. Ce n’est pas toujours évident de manger sainement. Mais les pubs à la télé vont vous aider ! Une amie expliquait à ses enfants un moyen simple pour mieux manger : Si vous avez vu un produit à la télévision, ou si en bas d’une pub vous lisez un message « pour votre santé, bougez plus » alors c’est qu’il n’est pas bon pour vous.

Il faut faire attention, le consommer en petite quantité. J’aime bien cette idée. C’est une manière astucieuse de faire comprendre aux enfants qu’il existe différente catégories d’aliments, et que tous n’ont pas les mêmes effets sur la santé. Mais finalement, elle s’applique aussi aux adultes quand on parle de paléo : Si vous avez vu une pub à la TV, alors ce n’est pas paléo. Les pizzas, Les biscuits, Les glaces, Les yaourts, Les céréales du petit-déjeuner… Du MacDo au paléo : philosophie de la recharge après le sport.

J’ai une confession à vous faire : quand j’étais étudiant, j’allais au MacDo après la piscine. Ça partait bien pourtant : nous étions un petit groupe d’étudiants, et voulions bouger un peu plus. Nous avions donc décidé d’aller nager les mercredis. Tous ensemble, histoire de se motiver. Le seul hic : nous allions régulièrement « recharger les batteries » au MacDo après ces séances de natation. Nous n’étions pas stupides : nous savions bien qu’aller au MacDo, effort ou non, était un mauvais choix… Mais nous y allions quand même. Probablement, l’effet conjoint d’une inéducation sur l’alimentation, d’un effet de groupe, mais surtout, nous avions ce sentiment que ce MacDo allait être « compensé ». C’est sur ce dernier point que porte cet article.

Notre raisonnement était : J’ai fait du sport, c’était dur et inconfortable. Derrière cela, il y a l’idée qu’il existe une ligne médiane, une sorte de niveau zéro qui définit un niveau « normal ». L’erreur de raisonnement se situe dans l’idée que : 1. 2. Passez l'été en mode paléo. Avec ses longues journées qui favorisent les activités de plein air, avec un large choix de fruits et légumes colorés, l’été est certainement la plus « paléo » des saisons.

Que vous restiez chez vous ou que vous ayez la chance de partir en vacances, profitez de cet été pour vivre paléo à 100 % : retrouvez dans cet article quelques idées pour rendre votre été encore plus paléo… Dans votre assiette Les salades sont un grand classique de la cuisine d’été, et avec les BBQ et autres plancha, les occasions de manger paléo sont nombreuses. De plus, les légumes d’été comme les herbes aromatiques fraîches se bousculent sur les étals des marchés, vous en avez l’embarras du choix ! Profitez-en pleinement, tant sur place que chez vous, pour préparer des plats colorés et variés… Des activités de plein air Les belles et longues journées d’été ne vous donnent aucune excuse pour ne pas passer du temps dehors (c’est d’ailleurs l’occasion de faire des pique-niques paléo). Et au lit ! A bientôt ! Mauvaise nouvelle : les cookies paléo ne sont pas magiques. Dans son témoignage publié récemment sur le blog, Olivier nous explique que manger salé au petit déjeuner salé reste difficile pour lui, et que manger des cookies paléo lui permet d’apporter un côté sucré à son quotidien (ce qui a été un élément clé de sa transition).

Du coup, la recette de cookies au chocolat reçoit une attention toute particulière depuis la publication du témoignage d’Olivier : des personnes m’ont même contacté pour me montrer leur menu type, et pour le petit déjeuner on pouvait lire “cookies paléo”. Aujourd’hui je ne viens pas avec une bonne nouvelle : ces cookies paléo ne sont pas le secret de la transformation d’Olivier, et je ne tiens pas à ce que l’on s’imagine cela. En d’autres termes, les cookies paléo ne sont pas magiques. Il n’existe pas de pilule magique Bien sûr, ça serait génial de pouvoir trouver LE raccourci ultime : gober une pilule avant d’aller dormir, et se réveiller avec 10 kg de graisse en moins, des abdos saillants, une forme du tonnerre.

Simple, non ? Les sources de glucides dans le régime paléolithique. Les glucides : combien, et pour qui ? Salut ! Si vous êtes nouveau ici, vous avez certainement envie de découvrir le paléo et comprendre comment il pourra changer votre vie. Recevez ma série explicative qui vous expliquera tout de A à Z : Ça m'intéresse. Cet article fait suite à celui publié mardi : Glucides et Paléo : l’art de trouver l’équilibre. En substance, l’un des enjeux du style de vie paléo est de trouver la bonne quantité de glucides à consommer. Suite à la lecture de cet article, vous vous êtes positionné dans ce tableau : Aujourd’hui, nous passons en revue les différents Profils. Note : Ne manquez pas les principales sources de glucides du régime paléolithique ! Ce Profil est l’un des plus délicats ; car consommer trop de glucides va freiner voire bloquer votre perte de poids, tandis qu’en consommer trop peu va vous laisser sans énergie lors de vos activités sportives.

Vous devez surveiller votre niveau d’insuline de très près ! Avant l’effort Après l’effort Après l’effort, c’est différent ! Quels glucides ? Quelle quantité de glucides faut-il consommer ? Plusieurs lectrices et lecteurs du blog m’ont récemment contacté pour me faire part de difficultés lors de leurs débuts avec le paléo : perte de masse grasse (poids) trop rapide, manque de « jus » lors d’activités sportives, sensation d’être fébrile, ou sans énergie. Après quelques échanges, nous sommes venus à la conclusion que leurs difficultés proviennent d’une inadéquation entre la quantité de glucides consommée et le niveau d’activité. Dans cet article nous abordons donc la question de la bonne quantité de glucides.

Le paléo, faible en glucides ? Quand on fait un essai avec l’alimentation paléo, on retire soudainement ou progressivement de son assiette les céréales, les légumineuses et les produits transformés. On supprime ainsi par la même occasion les principales sources de glucides d’une alimentation « normale ». Chez la plupart des gens, cette suppression a pour effet immédiat d’enclencher un mécanisme de perte de masse grasse (et donc de poids). Pas forcément ! A jeudi ! Le paléo, une démarche long-terme. Le printemps est là, et bientôt les magazines vont fleurir de régimes miracle : « Régime express, deux kilos en une semaine ! »« Opération été : je rentre dans mon maillot ! »« Objectif : moins 3 kilos avant la plage ! » Vous voyez de quoi je parle ! Au-delà de leur vision très court-terme, une chose me dérange avec ces approches : elles se concentrent sur les effets, les symptômes.

Elles reposent sur l’idée selon laquelle, le cycle « normal » est : Vous mangez mal pendant l’année → vous prenez du poids → l’été arrive → vous perdez du poids avec un régime express → l’été est fini → vous mangez mal → vous prenez du poids → … Vous voyez le problème ? Le problème n’est pas que l’été arrive, et la solution n’est pas de faire un régime express. Le problème, c’est ce qui se passe le reste de l’année (mauvaise alimentation). Il s’agit là d’un concept universel, qui s’applique également à l’alimentation et la santé : 1. Imaginez une personne avec le teint terne, les dents jaunies, l’haleine défraichie. Rendre ses habitudes plus proches du régime paléolithique. Personne ne s’est jamais réveillé un matin avec 15kg de plus que la veille : ça ne fonctionne pas comme ça. Le corps a une certaine inertie. Par contre, beaucoup de gens prennent du poids petit à petit, de manière imperceptible.

Prendre 120gr par mois, ça ne se remarque pas… sauf 10 ans plus tard, quand un matin vous faites presque 15kg de plus ! Ces changements imperceptibles, graduels, sont causés par nos habitudes, ce que ce que nous faisons de manière répétée (et parfois sans plus y réfléchir). Nos habitudes ont des conséquences importantes (positives ou négatives) lorsque l’on considère le long terme.

Partant de ce constat, il est primordial de : Repérer les situations (ou repas) où les habitudes ont pris le dessusAgir pour les corriger, c’est-à-dire choisir des habitudes qui engendrent des conséquences positives sur le long terme Ces repas très habituels Deux repas sont fortement marqués par les habitudes : le petit déjeuner, et la collation. Le petit déjeuner La collation 1. Attention ! Les produits sans gluten, paléo ou non ? Magali vit selon les principes du régime paléolithique depuis un an, et m’a contacté récemment pour me poser cette question : J’ai trouvé des pâtes sans gluten… Qu’est ce que vous en pensez ?? Paléo ou non paléo ?? Le problème avec les pâtes sans gluten Les pâtes sans gluten ne contiennent certes pas de blé, c’est certainement un « bon » premier pas. Toutefois ces pâtes sans gluten restent fabriquées à base de céréales, et sont des produits transformés. Ce qui est loin d’être idéal ! Des produits céréaliers Ces pâtes (spaghetti ou autre) sont faites à partir de farines de céréales (suivant les marques : maïs, millet, riz) : Comme vous le savez, à cause des phytates et autres lectines, les céréales (même sans gluten) ne vous veulent pas forcément du bien.Les céréales sont au mieux une source d’énergie (glucides), mais n’apportent que peu de nutriments.

Des produits transformés Les pâtes sans gluten ne sont pas « que » des céréales sèches, et c’est là un autre problème. Verdict Pour conclure. Refusez tous ces petits désagréments, pour une vie heureuse. Quand je parle d’alimentation sans gluten et sans laitages autour de moi, j’entends souvent cela : « Tu n’as pas de chance de réagir au gluten, moi heureusement, je n’ai pas de problème !

» Pourtant, en creusant un peu la discussion, la personne confesse parfois qu’elle : ne dort pas bien et se réveille plusieurs fois chaque nuitse sent constamment fatiguéeressent des douleurs aux articulations ou aux muscles Ou encore, elle a : des crampesdes ballonnementsdes douleurs inexpliquées aux intestinsdes maux de têtede l’acnédes remontées acidesdes allergies… Et je ne parle pas de personnes du quatrième âge !

Il semble que de très nombreuses personnes ressentent au quotidien ce genre de « petits » désagréments. Avec le temps (« ça fait 15 ans que je dors mal », « tous les matins au réveil j’ai mal aux articulations »), beaucoup de gens ont tendance à les accepter, à se dire que c’est normal. Ces petits désagréments ne sont pas normaux ! De l’acceptation… Je vivais avec ça, je n’avais pas le choix. Et si la nature des calories importait plus que leur nombre ? Avis sur le livre « FAT – Pourquoi on grossit ? » de Gary Taubes. Fréquence des repas dans le régime paléo.

Trois bonnes raisons d'éviter les céréales et les légumineuses. Mangeriez-vous un bol de pépins de raisin au petit-déjeuner ? Introduction au régime paléo. Le guide des aliments paléo. Pourquoi grossit-on ? Comprendre le mécanisme de la prise de poids. Il n'existe pas de moment parfait pour faire un essai avec le régime paléo. Aux critiques du régime paléo: l'important, c'est le résultat.

Briser le tabou du gras: manger gras est bon pour la santé. Explications du régime paléolithique en vidéo.