Séisme

Facebook Twitter

Le séisme japonais a-t-il changé l’axe de rotation de la Terre ? - En quête de sciences - Blog LeMonde.fr. "Le séisme a changé l'axe de rotation de la Terre !

Le séisme japonais a-t-il changé l’axe de rotation de la Terre ? - En quête de sciences - Blog LeMonde.fr

". Cette semaine, cette information émanant d'un centre de recherches italien a été reprise un peu partout après que la Terre a tremblé à Sendai, au Japon avec les conséquences que l'on sait. Comme à chaque séisme majeur. Le séisme japonais a-t-il changé la durée du jour ? - En quête de sciences - Blog LeMonde.fr. Nous relations l'an passé les calculs d'un géophysicien de la NASA : selon Richard Gross, le tremblement de Terre qui venait de frapper le Chili a fait augmenter la vitesse de rotation de la Terre, et donc diminuer la durée des jours...

Le séisme japonais a-t-il changé la durée du jour ? - En quête de sciences - Blog LeMonde.fr

D'un point de vue théorique, tout changement de répartition de la masse sur la Terre modifie sa vitesse de rotation. Les masses étant redistribuées plus ou moins loin de l'axe de rotation de la Terre, sa vitesse de rotation varie. Cent microsecondes par jour. Origine du séisme et du tsunami. Seisme-au-japon épicentre Le séisme qui vient de survenir au Japon - lire ici une note avec les premières informations - s'explique par la tectonique des plaques.

Origine du séisme et du tsunami

Le Japon fait face à une menace sismique (et volcanique) importante et quasi permanente à l'échelle des temps géologiques. La cause en est connue, l'archipel japonais se situe à la frontière de trois plaques tectoniques : les plaques Pacifique, eurasienne et des Philippines dont les interactions en font l'une des zones les plus actives de la planète. Surtout «la plaque Pacifique glisse sous le Japon à une vitesse de 8 cm par an», m'explique au téléphone Xavier Le Pichon, Professeur honoraire au Collège de France qui a conduit des études dès les années 1980, avec le sous marin de l'Ifremer le Nautile, sur les zones de failles. Dégâts du séisme et du tsunami.

Carte sertit des dégats du tsunami Dans le cadre de la Charte Internationale "Espace et Catastrophes Majeures", déclenchée par les autorités japonaises, le CNES, l'Agence spatiale française a mobilisé et financé l’équipe de cartographie rapide du SERTIT pour produire des informations de crise, informations utilisées également par la Protection civile française qui a envoyé une équipe de sauveteurs au Japon.

Dégâts du séisme et du tsunami

La géolocalisation de 900 zones dévastées par le Tsunami le long de 400 kilomètres de côte a permis d’orienter les secours et d’engager au mieux les forces disponibles. Le Sertit a produit trois cartes à grande échelle (photo, l'une des trois, cliquer dessus pour agrandir). Et un ensemble de cartes à échelle plus petite. Situation tectonique (bloc diagramme) Les plus gros séismes depuis 1900 (carte - USGS) This webpage is updated in January of each year to incorporate any relevant data from the previous year.

Les plus gros séismes depuis 1900 (carte - USGS)

Google Earth KML References Johnson, J.M., Y. Tanioka, L.J. Séismes en temps réel avec Google Earth. Données et cartes sur le séisme de Honshu (11 mars 2011) - USGS. Earthquake Summary Earthquake Summary Poster Felt Reports At least 15,703 people killed, 4,647 missing, 5,314 injured, 130,927 displaced and at least 332,395 buildings, 2,126 roads, 56 bridges and 26 railways destroyed or damaged by the earthquake and tsunami along the entire east coast of Honshu from Chiba to Aomori.

Données et cartes sur le séisme de Honshu (11 mars 2011) - USGS

The majority of casualties and damage occurred in Iwate, Miyagi and Fukushima from a Pacific-wide tsunami with a maximum runup height of 37.88 m at Miyako. Subduction, expansion (animation) Carte du séisme du 11 mars.