background preloader

Contrats IT

Facebook Twitter

Qu'est-ce qu'un CMS et lequel choisir? Les CMS permettent de créer les pages d’un site de façon automatique, à partir de données, et fonctionnent sur le serveur.

Qu'est-ce qu'un CMS et lequel choisir?

Tous les logiciels de CMS mentionnés dans cette page sont gratuits et open source. Définition Le nom CMS, Content Management System, en français Système de Gestion de Contenu est un terme vague, puisqu’en fait tout logiciel gère un contenu. Plus précisément on donne ce nom à un logiciel qui gère la création et la publication de documents, éventuellement de façon collaborative. Sur ce site, on parlera plutôt des CMS en tant qu’applications web, donc de logiciels d’aide à la mise en ligne de documents sur Internet. Pourquoi un CMS? Le gestionnaire de contenu se charge de la partie commune aux pages de votre site et génère les pages à partir du texte ou des données que vous lui fournissez. Quel CMS choisir? Le nombre de CMS disponibles, même si l’on se limite aux logiciels gratuits, semble illimité. Les blogs Wordpress C’est le plus utilisé. Les wikis Forum. Définition Taggage - Le glossaire Emarketing.fr.

List of 80 best practices SEO. Sites Opquast Connexion Vous avez oublié votre mot de passe ?

List of 80 best practices SEO

Ou Créer un compte 80 règles pour pousser plus loin votre référencement Testez et faites reconnaître vos compétences. Intégrateur. Intégrateur : en quoi ça consiste ?

Intégrateur

L’intégrateur est un spécialiste de l’outil informatique, dont le métier est voisin de celui du développeur, dont il représente une évolution récente. La mission tourne essentiellement autour de la production, de la traduction et de la transposition des éléments constitutifs de nouveaux applicatifs qu’il assemble au système d’information en fonction de l’architecture préalablement retenue. Quelles compétences pour quelles missions ? Travaillant en SSSI (société de services et d’ingénierie informatique), chez des éditeurs de logiciels et directement dans les entreprises utilisatrices, l’intégrateur est en quelque sorte une interface entre l’infrastructure informatique et les applications fonctionnelles.

Rattaché au chef de projet technique, il exerce son activité au sein de plusieurs équipes de techniciens. C’est un métier relativement récent, qui traduit une évolution de l’informatique. Qualités : rigueur, méthode, logique et rapidité. Rôles au sein d'un projet/Intégrateur. Une page de Wikiversité.

Rôles au sein d'un projet/Intégrateur

Début de la boite de navigation du chapitre fin de la boite de navigation du chapitre En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Rôles au sein d'un projet : IntégrateurRôles au sein d'un projet/Intégrateur », n'a pu être restituée correctement ci-dessus. L'intégrateur est la personne qui a la charge d'assurer le bon fonctionnement du logiciel dans son environnement final d'intégration (là où il sera utilisé).

Devoirs et exigences[modifier | modifier le wikitexte] Connaître l'environnement final d'intégration[modifier | modifier le wikitexte] L'intégrateur doit connaître tous les aspects de l'environnement final du logiciel, que ce soit sur le plan technique, ou administratif. Conseiller en vue d'intégrer[modifier | modifier le wikitexte]

Contrats

Licence de logiciel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Licence de logiciel

Une licence de logiciel est un contrat par lequel le titulaire des droits d'auteur sur un programme informatique définit avec son cocontractant (exploitant ou utilisateur) les conditions dans lesquelles ce programme peut être utilisé, diffusé ou modifié. Principe[modifier | modifier le code] Une licence de logiciel est un contrat « par lequel le titulaire des droits du logiciel autorise un tiers à poser des gestes qui autrement les enfreindraient.»[1]. Pour avoir le droit d'utiliser un logiciel, il faut que le titulaire des droits l'autorise. La licence est le document dans lequel il énumère les droits qu'il accorde au licencié (installer le logiciel, l'utiliser, faire une copie de sauvegarde). Souvent, le titulaire des droits ne se contente pas de concéder la licence, il ajoute également des exigences comme l'interdiction d'utiliser le logiciel à plusieurs, d'étudier le logiciel, de publier des mesures de ses performances, etc.

Les garanties spécifiques des contrats informatiques. Evaluez cet article Les contrats informatiques renferment des garanties spécifiques telles que : - la garantie de conformité ; - la garantie de performance ; - la garantie d’exécution ; - la garantie de vérification d’aptitude ; - la garantie de service régulier ; - la garantie des matériels et des logiciels.

Les garanties spécifiques des contrats informatiques

D’autre part, deux [...] Administrateur NetPME , mise à jour le. Contrats informatiques: le charivari des licences de logiciels. A PROPOS DE L'AUTEUR : Benjamin MAY Benjamin May est associé du cabinet ARAMIS.

Contrats informatiques: le charivari des licences de logiciels

Il est diplômé de l’Université de Paris XI et de l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris. Il a travaillé pendant plusieurs années pour le cabinet Gide, à Budapest et à Paris, puis pour le cabinet de Pardieu Brocas Maffei à Paris. Il enseigne le droit des nouvelles technologies à l’ESCP. Ses activités concernent la propriété intellectuelle, les technologies de l’information et les services de paiement, aussi bien en conseil qu'au contentieux. Contact: may@aramis-law.com Par Benjamin May (29/07/05)