background preloader

Surveillance

Facebook Twitter

Vidéo sur le TAFTA et la coopération réglementaire. SHODAN - Computer Search Engine. Tensions en Corée : terre, air, mer, cyber ! Esthete : La consommation électrique... Pétition - Les dessous de la HighTech. Les Amis de la Terre ont besoin de vous ! Après l’adoption du projet de loi consommation en première lecture, aucune sanction ne peut être prise à l’encontre d’un producteur qui limite la durée de vie de ses produits, ou encore aucune disposition légale n’oblige les producteurs à fabriquer des pièces détachées.

Pourtant, l’allongement de la durée de vie des produits et la promotion de la réparation présentent à la fois un intérêt économique et écologique : moins de déchets à collecter et à traiter, et plus d’emplois dans le secteur de la réparation et de l’économie sociale et solidaire. Pour y parvenir, des mesures s’imposent, et notamment : Faciliter le recours à la réparation en informant mieux le consommateur des possibilités de réparations et en soutenant le secteur de la réparation. Étendre la durée légale de garantie de 2 à 10 ans. Créer un délit d’obsolescence programmée. Ce projet de loi sera débattu à nouveau au Sénat les 27 et 28 janvier. Obsolescence programmée : comment les marques limitent la durée de vie de nos biens. Par Frédéric Bordage - 02/04/2013 Les Amis de la Terre ont publié à la fin de l’année dernière le rapport « Obsolescence des produits high-tech : comment les marques limitent la durée de vie de nos biens » et lancé de concert un site dédié à cette campagne de sensibilisation.

Les lecteurs et lectrices assidus de GreenIT.fr n’y découvrirons pas d’information nouvelle, mais ce rapport est un bon résumé de la situation. Les Amis de la Terre oublient cependant de citer le rôle clé des logiciels dans l’obsolescence des produits électroniques munis d’un système d’exploitation : téléphone, smartphone, tablette, ordinateur, etc. Les citoyens sont aussi appelés à interpeller leurs élus (députés, sénateurs) pour que cette loi ait le plus de chance d’aboutir. Unicode Converter / Encoder - Protect your Email Address from Spam Bots. Spam: A serious and growing problem.In 2001, 8% of the email sent was spam. In 2008, according to industry experts, 64% to 85% of all email sent is spam. Spam is a huge productivity drain on business. The current popular tool for fighting spam is the spam filter. Spam filters have proved to be a necessary but imperfect tool in the war on spam. Where does spam come from? Should I worry? How to avoid being spammed. Find all occurrences of <a href=“mailto:myname@mydomain.com”>myname@mydomain.com</a> and replace with <a href="mailto:myname&#64;mydomain&#46;com">myname&#64;mydomain&#46;com</a> We tested several demo-version email harvesting programs and found that changing the "@" and ".

" to their Unicode equivalents was sufficient to fool the spambots. There are several other methods of hiding your email address, each with advantages and disadvantages. STEP TWO: Use “disposable” contact email addresses on your website. Does Unicode email encoding stop spam? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 8 Hackerspaces Changing the Arab World. Linux / libre / open source / hacking. Hack. Hacks/Tools. Open Source : Google n’attaquera pas avec ses brevets, mais répliquera.

Google veut faire la démonstration de son engagement en faveur de l’Open Source et assurer que ses brevets ne constituent en rien une menace à l’égard de ces technologies. Le géant américain vient ainsi d’officialiser l’Open Patent Non-Assertion (OPN) Pledge. En clair, il s’agit d’une promesse de non-agression sur la base de laquelle Google s’engage donc à ne poursuivre quiconque, distributeur ou développeur de logiciel Open Source, sur la base des brevets donnés, à moins d’être attaqué en premier.

Dans un billet de blog, le responsable des brevets chez Google, Duane Valz, précise ainsi que 10 brevets liés à MapReduce, un modèle de calcul permettant le traitement de larges volumes de données, entrent dans le cadre de cette démarche OPN. Google encourage par ailleurs d’autres détenteurs de brevets à appuyer cette initiative ou à en adopter une comparable, estimant qu’il s’agit d’un progrès en termes de transparence, tout en apportant une protection juridique aux acteurs de l’Open Source.

Japan Nuclear Plant situation. Algomas.

JusticeAvenue

Web 2 + Représentation démocratique = Arène de cirque ? Vidéos Pearltrees. Japan Nuclear Plant situation. Confidentialité : ce qui est reproché à Google - Europe1.fr - High-Tech. Why we're reporting on Sony's leaked info | The Verge. Today on The Verge we published a story about a major operation by the MPAA to broadly and significantly impact the distribution of information, which would impact how free speech works on the internet.

We obtained this information from a massive hack whose prime objective was to punish a US studio for exercising its free speech rights. The irony is not lost on us. The Sony leak is a story that lands at the intersection of tech, business, and entertainment; in other words, right in The Verge's wheelhouse. (I was brought on as the site's first dedicated entertainment editor last month.) But we missed some of the first big stories to come out of the Sony leaks, and if that goes down in our history as a loss, then as an editor I take at least partial responsibility. Information does not have feelings or agendas, but the people who grant us access to it often do Does the value of what we have learned outweigh how we learned it?

That brings us to today's report. We'd reblog it, though. Stephen Hawking warns artificial intelligence could end mankind. Media playback is unsupported on your device Prof Stephen Hawking, one of Britain's pre-eminent scientists, has said that efforts to create thinking machines pose a threat to our very existence. He told the BBC:"The development of full artificial intelligence could spell the end of the human race.

" His warning came in response to a question about a revamp of the technology he uses to communicate, which involves a basic form of AI. But others are less gloomy about AI's prospects. The theoretical physicist, who has the motor neurone disease amyotrophic lateral sclerosis (ALS), is using a new system developed by Intel to speak. Machine learning experts from the British company Swiftkey were also involved in its creation. Their technology, already employed as a smartphone keyboard app, learns how the professor thinks and suggests the words he might want to use next. Image copyright ALAMY "It would take off on its own, and re-design itself at an ever increasing rate," he said.

Rise of the robots. Neutralité du net : mauvaise nouvelle en Europe. Neutralité du Net : rencontre avec Christian Paul - techtoc.tv, web-tv communautaire rich media. Conducteur de l'émission partie 1 : économie et innovation Innover en bout de chaine : la net neutralité et la liberté d'entreprendre Après l'épisode des pigeons, la fin de la net neutralité en France va-t-elle amener certaines innovation française à s'expatrier pour mieux se développer ? Neutralité du Net et innovation De même qu'un internet neutre constitue une plate-forme de communication égalitaire pour la création et la diffusion de messages, tout service ou innovation peut être librement distribué sur le réseau, quand bien même il entre en concurrence avec les offres commerciales des opérateurs de réseaux.

Le concept d' « innovation sans permis » - caractéristique d'internet et qui permet à des start-ups de distribuer de nouveaux services à moindre coût et sans accord préalable des opérateurs de réseau - est au fondement même du développement d'internet. Partie 2 : NN et démocratie partie 2bis L'approche du CNNum et du ministère du numérique Existe-t-il des raisons d'espérer ? Vos traces numériques intéressent diablement les banquiers. S'il est un secteur qui regorge de données sur ses clients, c'est bien la banque. Il ne se passe pas une journée (ou presque) sans qu'un client ne soit en contact avec sa banque, ne serait-ce que via ses paiements par carte. Un acte qui, s'il est analysé, permet par exemple à celle-là de s'apercevoir que tel client se rend moins souvent que de coutume au restaurant et fréquente davantage des magasins à bas prix.

Ce qui peut laisser penser qu'il va au-devant de difficultés financières. Une intuition qui peut être corroborée par le décryptage de données externes, comme ses états d'âme sur Facebook ou Twitter. Le big data, c'est-à-dire l'analyse de ces monceaux de données provenant non seulement des systèmes d'informations des banques, mais également des réseaux sociaux, des forums de discussions sur Internet, etc., permet d'établir des profils de clients beaucoup plus précis qu'à l'aide de « simples » statistiques. Un facteur de différenciation. Le FBI veut mettre le Net sur écoute en temps réel. Comment "Code Is Law" s’est renversé en "Law Is Code" Comment "Code Is Law" s’est renversé en "Law Is Code" Mercredi dernier, j’ai eu la grande chance d’intervenir à l’invitation de @Skhaen dans le cadre du cycle de conférences "Il était une fois Internet".

Ce fut pour moi l’occasion de traiter un thème que je voulais approfondir depuis longtemps : comment "Code Is Law", cette phrase tirée d’un fameux article écrit par Lawrence Lessig en janvier 2000, est en train de se retourner aujourd’hui en "Law Is Code". Code binaire. Par Geralt. Voici le texte de présentation que j’avais donné pour expliquer le contenu de cette conférence : En janvier 2000, Lawrence Lessig publiait son fameux article "Code Is Law" – le Code fait Loi – dans lequel il expliquait que sur Internet, la régulation des comportements passait moins par les normes juridiques que par l’architecture technique des plateformes que nous utilisons.

Ci-dessous la présentation que j’ai utilisée lors de la conférence, qui devrait vous donner une idée de l’argumentaire que j’ai déroulé. Panopticlick. La NSA cherche à casser tous les cryptages avec un ordinateur quantique. En fournissant près de 80 millions de dollars à l’Université du Maryland pour développer un ordinateur quantique capable de casser tous les codes de chiffrement, la NSA veut devenir un super Big Brother. Crédit D.R. L'agence d'espionnage américaine finance un projet d'ordinateur quantique capable de casser tous les systèmes de chiffrement, selon le Washington Post.

L'Agence de sécurité nationale US tente de construire une nouvelle génération de super-ordinateurs qui pourrait théoriquement ne faire qu'une bouchée des systèmes de chiffrement actuellement utilisés pour sécuriser les communications numériques. Le projet de construire « un ordinateur quantique utilisable en cryptographie » fait partie d'un projet de recherche d'un montant de 80 millions de dollars baptisé « Penetrating Hard Targets » et localisé sur le campus de l'Université du Maryland, selon le Washington Post. Le journal américain a de nouveau bénéficié de documents fournis par Edward Snowden pour rédiger son article. Apple, la NSA, ta webcam, ton smartphone et le meilleur des mondes. NSA. Ici l’Amerique espionne le monde. Enquête au cœur de l’Utah sur les grandes oreilles de la NSA qui créent une crise diplomatique sans précédent. Dans les replis d’une vallée reculée de l’Utah, au cœur du pays mormon, les démiurges de l’Agence nationale de la sécurité américaine (NSA) ont inventé une machine infernale d’un genre nouveau.

L’œil du monde. Ses oreilles, aussi. Et, avant même sa mise en service, elle semble déjà avoir échappé à la maîtrise de ses créateurs. Depuis un an, le data center ­ultrasecret de Bluffdale subit des avanies spectaculaires. Treize incidents en onze mois. Cette Babel du renseignement sera chargée de capter, décoder et analyser toutes les données issues des communications classiques (conversations téléphoniques, e-mails, mots clés sur les moteurs de recherche...) mais aussi les ­informations issues du « Web profond » : données financières, transactions boursières, communications diplomatiques, dossiers médicaux... «La puissance des data centers de Google est unique.