background preloader

PRISM

Facebook Twitter

Where “nothing to hide” fails as logic. Every April, I try to wade through mounds of paperwork to file my taxes.

where “nothing to hide” fails as logic

Like most Americans, I’m trying to follow the law and pay all of the taxes that I owe without getting screwed in the process. I try and make sure that every donation I made is backed by proof, every deduction is backed by logic and documentation that I’ll be able to make sense of three to seven years later. Because, like many Americans, I completely and utterly dread the idea of being audited. Not because I’ve done anything wrong, but the exact opposite.

I know that I’m filing my taxes to the best of my ability and yet, I also know that if I became a target of interest from the IRS, they’d inevitably find some checkbox I forgot to check or some subtle miscalculation that I didn’t see. Sadly, I’m getting to experience this right now as Massachusetts refuses to believe that I moved to New York mid-last-year. Of course, it’s not just one’s own actions that can be used against one’s likeness. Vous avez un message. C'est vous. Quelques grands écosystèmes informationnels contrôlent aujourd'hui l'essentiel des interactions et des comportements connectés de la planète.

Vous avez un message. C'est vous.

Leurs noms : Google, Facebook, Apple, mais aussi Microsoft, Yahoo, Amazon et quelques autres. Ceux là mêmes qui nécessitaient, dans leur phase d'amorçage et de lancement, de se nourir d'externalités (import de nos contacts mail dans Facebook, indexation du web pour les moteurs, etc.) peuvent aujourd'hui se permettre de fonctionner quasiment en "circuit fermé". C'est l'avènement des "jardins fermés" de Tim Berners Lee, d'un "internet des silos". A propos du 1er d'entre eux (Google), j'écrivais et expliquais en 2006 que sa stratégie se résumait à une formule d'inspiration pascalienne : "un écosystème dont le centre (la clé) est partout et la circonférence nulle part".

Ecosystèmes performatifs. L'argent est une pièce jointe. Moteur ... eeeeeeet ... Et comme l'argent est désormais une pièce jointe, je vous laisse imaginer la suite du/des scénario(s) ... Ne pas lâcher le PRISM pour l'ombre. Bradley Manning est un soldat américain.

Ne pas lâcher le PRISM pour l'ombre.

Qui encourt actuellement la prison à vie pour avoir mis à disposition de Wikileaks, plus de 700 000 documents classés "confidentiel défense". Le code militaire de la grande muette ne permet hélas pas d'être très optimiste sur son sort. Et même s'il a merdé, même si certains des documents ont pu un temps rendre certains dîners diplomatiques assez rock'n roll, même s'il n'est pas avéré que lesdites fuites ensuite rendues publiques par Wikileaks aient compromis ou menacé des vies de soldats américains en opération, il y a de grandes chances pour que l'on ne dispose jamais de la réponse à la seule vraie question de toute cette histoire : comment un soldat lambda, même pas informaticien de génie, peut accéder à 700 000 documents classifiés "secret défense" ???

Edward Snowden est un civil. Il a 29 ans, est expert informatique et travaillait pour la NSA puis pour divers de ses "sous-traitants". Tout oppose Bradley Maning et Edward Snowden. Prism : à quel endroit vos données sont-elles le plus protégées ? Des photos sur Flickr.

Prism : à quel endroit vos données sont-elles le plus protégées ?

Des vidéos sur Youtube. Des échanges privés sur Gmail, Skype et Facebook. Rien de ce qui est privé ne semble pouvoir échapper aux indiscrétions de la NSA? Paranoïa ou besoin de discrétion, la question se pose de savoir si les données sont plus sûres de l’un ou l’autre côté de l’Atlantique. Heml.is - The Beautiful & Secure Messenger. Opt out of PRISM, the NSA’s global data surveillance program - PRISM Break. Immersion: a people-centric view of your email life.