background preloader

Byod

Facebook Twitter

OneDrive. 600.000 ebooks gratuits. Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un eReader comme le Kindle d’Amazon, ou tout simplement que vous voulez télécharger des ouvrages sur votre iPhone, vers quelles sources légales vous tourner ? Où télécharger des eBooks gratuits en français ? Vous trouverez ci-après la plus grande liste disponible sur le web de sites proposant des eBooks gratuits au format PDF ou ePub à télécharger avec le nombre d’ebooks disponibles en français pour chaque ressource. Si vous voyez une erreur, un lien brisé ou un site de téléchargement d’ebooks manquant n’hésitez pas à nous le signaler dans les commentaires. Quelques sites de référence en Français d’ebooks gratuits Des moteurs de recherche dédiés aux eBooks Quelques sites plus confidentiels pour trouver des ebooks D’autres ressources intéressantes d’ebooks gratuits Si dans tout ça vous ne trouvez pas votre bonheur… eBook, livre PDF, livre numérique : quelques définitions ePub, PDF, mobi : quels sont les principaux formats d’eBooks ?

Ebook gratuit ebook. Plan du site | FreeNuX : The Wimpy Web. Plan du site | FreeNuX : The Wimpy Web. Plan du site | FreeNuX : The Wimpy Web. Recherche eBooks - epub. Ebooks gratuits | Bibebook - La BIBliothèque d'EBOOKs. LiLi, une bibliothèque de livres numériques libres et gratuits. Présentation du projet A l’origineD’un côté les œuvres tombées dans le domaine public, œuvres de plus de soixante dix ans pour la France, constituent un fonds réellement immense et couvrent entièrement, en littérature par exemple, ce que l’on appelle communément « les classiques ». Le fichier informatique (pdf, epub, etc) d’une œuvre tombée dans le domaine public n’est, lui, pas obligatoirement libre, mais il existe fort heureusement de nombreux projets qui proposent des ebooks libres et gratuits...D’un autre côté, depuis quelques versions déjà, le logiciel documentaire BCDI propose le catalogage de livres et périodiques numériques (Type de document : Ressource en ligne ou Ressource électronique), choix qui apparaît de manière très lisible maintenant dans les réponses lors d’une recherche dans le portail Esidoc.C’est pourquoi nous avons imaginé une bibliothèque, ou plutôt un catalogue, de livres numériques libres et gratuits accompagnés de leur notice BCDI.

Sitographie d'e-books gratuits. Manual de usuario de calibre — Manual de usuario de calibre. Equipement individuel mobile pour apprendre : Guide pratique et méthodologique. Eduscol, portail national des professionnels de l’éducation, propose une nouvelle publication essentielle de la Direction du Numérique pour l’Education (DNE) à savoir le Cadre de référence pour l’Accès aux Ressources pédagogiques via un équipement MObile (CARMO) via des équipements individuels mobiles (EIM) – 124 pages (en pdf) dont la première édition a été diffusée en juin 2015. Ce guide pose des jalons méthodologiques et pratiques en fournissant orientations et des recommandations pour l’élaboration et la mise en oeuvre des projets d’équipements mobiles pour l’accès aux ressources pédagogiques numériques.

Cette publication est bien sûr destinée aux établissements scolaires et enseignants, directions informatique et numérique des collectivités mais également par déclinaison aux espaces publics numériques (EPN) pour élaborer des projets pédagogiques en tenant compte de 3 éléments principaux : l’équipement individuel mobile (dit EIM),la ressource numérique,et l’utilisateur. (Via Eduscol)

Selfie vidéos et Twitter pour apprendre et échanger en anglais. Le portail Langues de l’Académie de Versailles met en avant 2 séquences pédagogiques innovantes avec des élèves en section européenne anglais du collège Le Racinay à Rambouillet qui a consisté à utiliser Twitter en langues vivantes pour un dispositif d’éducation aux médias sociaux et pour l’autre un échange de selfie vidéos dans le cadre d’un échange avec des correspondants américains.

Ces activités numériques peuvent également être développées en partenariat avec des EPN (espaces publics numériques) en prenant en compte bien évidemment les questions de droit à l’image (et la responsabilité parentale). Twitter pour apprendre l’anglais Pour la première activité pédagogique : Utiliser Twitter en cours de langues vivantes, l’idée était de réfléchir à l’utilisation des réseaux sociaux (dont Facebook et Twitter) en mettant en place un compte Twitter spécifique : Selfie videos pour échanger avec des correspondants américains. BYOD : Une école intègre les objets connectés dans sa charte d’utilisation des appareils mobiles. Une innovation qui pourrait faire des émules dans des établissements scolaires francophones : l’école Alex Manoogian, école arménienne de langue française à Montréal (Canada) vient d’intégrer à sa charte d’utilisation du réseau sans-fil et de l’utilisation d’appareils mobiles – en pdf (à destination des élèves et du personnel éducatif) la thématique des objets connectés : à savoir les montres intelligentes et lunettes connectées.

Extrait : « L’École souhaite favoriser l’utilisation des ordinateurs, des tablettes, des baladeurs numériques, des lunettes et des montres intelligentes (ci-après appelés appareils mobiles) appartenant aux élèves et enseignants tout en encadrant cette utilisation par une Charte visant à sensibiliser et à responsabiliser l’utilisateur. » Pratiques BYOD pour les élèves et les enseignants Certes, on connaissait jusqu’alors la tendance BYOD au sein de lieux partagés de type coworking ou centre de télétravail.

BYOD et EPN Licence : Apprendre en mode BYOD (Bring Your Own Device) : Dossier complet. Infobourg, portail réputé sur l’éducatif et le numérique au Canada a mis en ligne fin février 2015 un dossier sur la thématique du BYOD autrement dit le Bring Your Own Device ou en français l’AVAN (« Apportez Votre Appareil Numérique ») : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques. Le BYOD : Qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que ça change ?

Ce type de configuration est de plus en plus prisé dans des contextes d’apprentissage, de formation et bien évidemment dans le monde scolaire et éducatif. Si le fait de travailler avec ses outils personnels confère certains avantages, il reconfigure grandement l’environnement d’apprentissage et la relation apprenant – enseignant/formateur/animateur. Ce dossier vise à toute à la fois à marquer des repères sur l’utilisation du BYOD mais également à apporter un éclairage scientifique sur ce nouveau contexte pour comprendre et apprendre avec le numérique. 8 articles pour apprendre avec le numérique en mode BYOD 1.

Project Tomorrow | Speak Up. Formation et innovation : les six avantages du BYOD – Formation 3.0. Le BYOD – Bring Your Own Device – est une nouvelle tendance lourde du monde numérique. La traduction de cette expression est « Apportez votre propre appareil ». Les apprenants viennent donc avec leur appareil familier pour apprendre. Dans l’article sur la formation innovante paru hier, je cite entre autres innovations, le BYOD. Cet acronyme constitue une nouvelle tendance lourde du monde numérique. Il consiste à proposer aux employés d’une entreprise ou aux participants d’une formation d’apporter leur propre appareil (BYOD = « Bring Your Own Device ») au lieu d’utiliser ceux de l’école, de l’entreprise ou du centre de formation.

Multiplicité des appareils et standardisation des applications Tablettes Android, Windows et iPad. Ce n’est pas une curiosité intellectuelle pour le BYOD qui m’a conduit à le pratiquer. La réponse était évidente : trouver une application qui puisse fonctionner sur tout ! XMind « tourne » sur tous les PC, mais sur aucune tablette. Les ados, adeptes naturels du BYOD.

L’OCDE vise le modèle « Bring-Your-Own-Device » avec Windows Server 2012. Services de Bureau à distance améliorésTransfert d’applications métier sur appareils grand public et sécurité des données renforcéeSouplesse de développement et administration simplifiée Issy-les-Moulineaux, le 19 décembre 2012 – L’OCDE, l’Organisation internationale de Coopération et de Développement Économiques, adopte Windows Server 2012 pour améliorer l’utilisation de ses bureaux distants et, à terme, permettre à ses 2 700 collaborateurs d’utiliser leurs appareils mobiles personnels pour se connecter où qu’ils soient, aux ressources de l’organisation et gagner ainsi en efficacité. L’OCDE s’est appuyée sur les équipes de Microsoft Services pour la mise en place d’un projet pilote des Services de Bureau à distance de Windows Server 2012 auprès d’une trentaine de développeurs internes, basés sur trois sites différents.

Des collaborateurs parmi les plus exigeants en termes de performances, de bande-passante et d’accès aux données de l’entreprise. Phase 3 : Des bénéfices déjà concrets. 219661f. ICT africa fr. 219641e. 219637E. Principes directeurs de l'UNESCO pour l'apprentissage mobile - Google Livres. Presentation projet BYOD. BYOD : Pour quelles raisons j’autorise les élèves à utiliser en classe leur smartphone, ou iPod, ou éventuellement tablette | Pédagogie Agile. L’apprentissage est en premier lieu un processus, un mouvement, une évolution. Rien n’est figé, immuable et définitif. Les interdictions sont incompatibles avec les progrès émergents grâce aux compétences. En début d’année, j’annonce aux élèves, toujours très surpris, que la salle dans laquelle ils se trouvent est une «salle-laboratoire» et que leur cahier est un «cahier-laboratoire» : ils vont émettre des hypothèses toute l’année, tâtonner, faire des erreurs et s’améliorer. Je leur annonce qu’ils sont autorisés à travailler en groupe ou avec leurs voisins.

Ils apprendront à travailler ainsi grâce au Kanban. Je leur annonce encore qu’ils sont autorisés à se lever pour prendre et utiliser un dictionnaire ou un des nombreux manuels scolaires (de français, d’histoire-géographie, de biologie ou de physique) disponibles au centre de la classe. Je leur annonce qu’ils sont autorisés à respecter les autres, qu’ils sont autorités à ne pas rire quand quelqu’un dit une erreur. un petit en-cas. E-Learning - the French touch, L and C. Discussion twitter. BYOD Archives. Le marché des salles de classes collaboratives s’accroît L’étude prend en compte la situation actuelle et les perspectives de croissances du marché mondial des systèmes de gestion de salles de classes collaboratives pour la période 2015-2019.

Pour calculer la taille de ce marché, l’étude intègre les revenus générés par les segments de l’école primaire et de l’enseignement supérieur. Le marché mondial des systèmes […] Utilisons le Smartphone en maths-sciences! Avec un Smartphone, on a déjà un certain nombre d’outils à disposition, comme la calculatrice, un tableur, un graveur, ou encore des outils de mesure pour les sciences, un chronomètre, des outils de prise directe comme l’appareil photo ou la caméra par exemples. Avec le Smartphone, ils peuvent aussi prendre des notes pendant les expériences […] Mise en place du BYOD au collège : exemple au collège d’INGWILLER dans le Bas-Rhin Explorer pour mieux généraliser : la mission d’incubation de la DNE voit le numérique en «Grand» L'Agence nationale des Usages des TICE - Le BYOD : pour quel projet pédagogique ? Par Karine Aillerie * BYOD (ou BYOT) est l’acronyme de l’expression anglophone « Bring your own device/technology ».

Plusieurs traductions francophones ont été proposées, telles que : AVAN (« Apportez votre appareil numérique »), PAP (« Prenez vos appareils personnels ») ou AVEC (« Apportez votre équipement personnel de communication »), retenue par la Commission générale de terminologie et de néologie française. Ce phénomène est apparu aux états-Unis au tournant des années 2000. Il est contemporain de la multiplication des équipements personnels et mobiles, de la diffusion des pratiques connectées dans les divers contextes sociaux (personnels, famille, école, travail…).

Concrètement, il s’agit pour l’individu de recourir à ses équipements propres, en contexte professionnel ou scolaire, afin de poursuivre des objectifs professionnels ou scolaires (Alberta Education, 2012). Interroger le potentiel BYOD Une nécessaire réflexion sur l’accès aux ressources Conclusion. Innovations numériques | D A N – Grenoble. Le BYOD pour personnaliser son apprentissage L’acronyme BYOD est l’abréviation de l’expression anglaise « Bring Your Own Device », qui signifie en français : apportez vos appareils numériques. Actuellement, l’usage du numérique dans les établissements scolaires ne peut plus se cantonner à la seule utilisation de la salle informatique; en raison des diverses contraintes qu’elle présente. Aujourd’hui, les enseignants et les élèves possèdent souvent des terminaux mobiles performants (smartphone et/ou tablette). Par conséquent, nous pouvons nous demander dans quelles mesures est-il possible d’utiliser ces appareils personnels à des fins pédagogiques ?

À partir de l’analyse de pratiques du BYOD en classe, nous tenterons également de répondre à ces interrogations : Comment mettre les outils numériques du quotidien de l’élève au service des apprentissages ? Collèges Connectés Web radio D’Col. MOBYLE – MOve, BYod & LEarn languages. Pourquoi utiliser les "BYOD" dans une classe ? 8 Shares Share Tweet Email L’idée est intéressante, mais est-ce aussi facile qu’on le dit ? Le BYOD représente-t-il une ouverture technologique de l’école ou plutôt une complexification pédagogique? Selon plusieurs études récentes, l’utilisation d’un outil précis dans une salle de classe présente déjà des difficultés de gestion au quotidien. Pourtant, certains établissements scolaires (Outre-Atlantique) ont fait le choix du BYOD. À titre d’exemple, le Peel District School Board, en Ontario, propose depuis 2013 aux élèves d’utiliser leur propre appareil.

Afin d’intégrer au mieux le projet BYOD dans les écoles, le conseil scolaire a même mis en place des outils pour aider les parents et les élèves. Une vidéo explicative, un guide pour les parents, un code de conduite numérique et un ensemble de ressources pour les parents viennent ainsi aider l’intégration dans les classes. Des questions pertinentes surgissent alors pour le pédagogue : par où dois-je commencer ? Les avantages Les inconvénients. Forum de LVM: Bring your own device (BYOD) (1/8) Bring your own device (BYOD) Stéphanie de Vanssay (SE-UNSA) sur "Adjectif.net" : "Téléphone mobile et école : irréconciliables ? " (12/04/2011) On voit bien que la réponse est dans la question...

Connectez-vous pour voir le message entier. Commentons un peu cet article révolutionnaire de notre "apprentie chercheuse". L’usage des téléphones mobiles perturbe la classe et déconcentre les élèves, c’est pour cela qu’en France, leur utilisation est le plus souvent interdite dans les établissements scolaires. Une remarque de bon sens : l'article commence plutôt bien. D’un autre côté, l’utilisation des nouvelles technologies à l’école est freinée par un problème de moyens ; équiper les établissements avec du matériel récent est très coûteux. Il faut donc en conclure que le smartphone suppose un usage "non programmé" ? Alors pourquoi ne pas utiliser tout simplement ce que les élèves ont déjà en grande majorité avec eux ? Affirmation très discutable... Á quoi un smartphone peut-il servir en classe ?