background preloader

Le bruit en cours

Facebook Twitter

Bruit & santé. La France ne lutte pas assez contre les nuisances sonores. Ne respectant pas la directive de juin 2002 sur l'évaluation et la gestion du bruit dans l'environnement, Paris est menacé de sanctions financières par Bruxelles.

La France ne lutte pas assez contre les nuisances sonores

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout La France va-t-elle finir par prendre la mesure du fléau que représentent les nuisances sonores ? Bruit voisinage cle295414 1. Bruit - Pollution sonore.

Ressources sur la prévention de la santé

C'est pas sorcier - Bruit. INPES - Baromètre santé environnement 2007 - Bruit. Le bruit : un risque perçu de second rang Seule une personne sur cinq considère que le bruit constitue un risque très élevé pour la santé en général.

INPES - Baromètre santé environnement 2007 - Bruit

En revanche, les deux tiers des personnes interrogées s’estiment bien informées quant aux effets du bruit sur la santé. La lutte contre le bruit, l’affaire de chacun d’entre nous… Invités à indiquer qui est le mieux placé pour agir contre le bruit, la moitié des enquêtés répondent « chacun d’entre nous », un quart désigne plutôt les pouvoirs publics, un sur six les maires. Ces opinions diffèrent de ­celles observées pour les pollutions des sols et de l’air. ARS - Agences Régionales de Santé: Obligations réglementaires. Les bruits des activités professionnelles, sportives, culturelles ou de loisir sont définis et réglementés par les articles R. 1334-32 à 34 du code de la santé publique.

ARS - Agences Régionales de Santé: Obligations réglementaires

R. 1334-34 du code de la santé publique :« L’émergence spectrale est définie par la différence entre le niveau de bruit ambiant dans une bande d’octave normalisée, comportant le bruit particulier en cause, et le niveau de bruit résiduel dans la même bande d’octave, constitué par l’ensemble des bruits habituels, extérieurs et intérieurs, correspondant à l’occupation normale des locaux mentionnés au deuxième alinéa de l’article R. 1334-32, en l’absence du bruit particulier en cause.Les valeurs limites de l’émergence spectrale sont de 7 dB dans les bandes d’octave normalisées centrées sur 125 Hz et 250 Hz et de 5 dB dans les bandes d’octave normalisées centrées sur 500 Hz, 1 000 Hz, 2 000 Hz et 4 000 Hz. » Le constat du respect de ces dispositions consiste en une mesure de bruit.

Bruit. Définitions - Risques. L'audition L’oreille comprend trois parties : - l’oreille externe, pavillon et conduit auditif, guide le son jusqu’au tympan, membrane séparant l’oreille externe de l’oreille moyenne, dont le rôle est de capter les variations de pression sonore, comme le fait la membrane d’un microphone ; - l’oreille moyenne, constituée par une chaîne de 3 osselets - le marteau, l’enclume et l’étrier - transmet les mouvements du tympan à l’oreille interne ; elle est en communication avec le milieu extérieur par la trompe d’Eustache habituellement fermée et s’ouvrant à la déglutition. - l’oreille interne est au cœur du système auditif ; c’est un milieu liquide renfermant deux ensembles fonctionnels distincts : le vestibule, organe de l’équilibre, et la cochlée, dédiée à l’audition.

Bruit. Définitions - Risques

La cochlée abrite environ 15 000 cellules sensorielles ciliées qui ont un rôle déterminant dans l’audition. Par l’intermédiaire de ces cellules, la cochlée exerce une triple action : Bruit au travail, nuisances sonores au travail : les chiffres clés. Le bruit au travail et les nuisances sonores représentent un risque professionnel fréquent sur les lieux de travail.

Bruit au travail, nuisances sonores au travail : les chiffres clés

En milieu professionnel, les sources de bruit liées aux machines et procédés industriels sont multiples : travaux par percussion, manutention des matériaux, jets industriels, machines électriques, moteurs à combustion interne, rotors, pistons, explosifs, pompes ou compresseurs, matériel de forage, etc. Le bruit est reconnu comme cause de maladies professionnelles depuis 1963 (tableau n°42 des maladies professionnelles relatif à la surdité provoquée par les bruits lésionnels).

Le bruit et les nuisances sonores au travail Le bruit se définit comme un ensemble de sons provoquant une gêne et ne peut se mesurer que sur des critères perceptifs et biologiques. Lorsque le niveau sonore est trop élevé, le bruit perçu devient gênant mais aussi dangereux.