background preloader

L'image de la femme au travail (AI)

Facebook Twitter

Gouv.fr.

7 Novembre

Egalite Femmes Hommes T3 bd. VIDEO. Inégalités salariales hommes/femmes: Pouvez-vous vraiment vous mettre en grève ce lundi à 16h34? SOCIAL Alors qu’un mouvement appelle les Françaises et les Français à cesser le travail, « 20 Minutes » fait le point sur le droit de grève dans le secteur privé… Le 24 octobre dernier, des milliers d’Islandaises quittaient leur travail, à 14h38. Une manière de rendre visible leur mécontentement face aux inégalités salariales homme-femme qui, dans leur pays, sont estimées à 14 %.

Ce lundi 7 novembre à 16h34, les Françaises en feront-elles autant ? Elles y sont en tout cas invitées par le collectif Les Glorieuses. Qui n’a pas choisi la date au hasard : à partir de ce lundi 16h34 et 7 secondes, les femmes commenceront à travailler « bénévolement » jusqu’à la fin de l’année, puisqu’elles sont en moyenne payées 15,1 % de moins que les hommes (sources Eurostat 2010). Deux grévistes sinon rien « La grève est un droit individuel qui s’exerce collectivement », avance Eric Rocheblave, avocat spécialisé en droit du travail. Pas de préavis à respecter Mots-clés :

%

Les 10 inégalités entre salariés du public et du privé. Recrutement Le privé, qui recrute sur CV et sur entretien, paie pour le recrutement et la formation des trois fonctions publiques. Sitôt recrutés, la plupart du temps sur concours, les lauréats bénéficient du statut de fonctionnaire-stagiaire. Ce qui leur garantit une formation rémunérée. Sécurité de l’emploi Être dans la fonction publique c’est pouvoir suivre les statistiques du chômage sans jamais s’inquiéter. Rémunération moyenne L’emploi à vie des fonctionnaires a longtemps été justifié comme la contrepartie d’un salaire moindre que dans le privé. Jours de congés Les fonctionnaires disposent d’un régime de congés XXL.

Jours de carence En cas de maladie, les salariés du privé sont soumis à trois jours de carence non remboursés par la Sécurité sociale. Absentéisme En 2013, la Cour des comptes recensait en moyenne 23,6 jours d’absence par agent pour raison de « santé » dans la fonction publique territoriale contre 16,6 jours dans le privé, selon le cabinet de conseil Alma Consulting Group.

Carnet de bord + carte mentale