background preloader

Prospection

Facebook Twitter

Comment prospecter par téléphone avec succès. Plus d'efficacité pour votre prospection téléphonique. La prospection téléphonique est un excellent levier de développement commercial mais nécessite de disposer de patience, de courage, de persévérance, d’audace et enfin de technique. J’ai récemment pris le temps de lire un très bon livre blanc proposé par IKO System dont je vous propose de commenter quelques infographies qui en sont extraites : La productivité comme facteur de réussite de votre prospection téléphonique.

Ce qu’il est important d’avoir à l’esprit c’est le volume total d’appels à passer pour transformer un prospect : Réalisons une simulation avec un minimum de 60 appels passés : Appels composés : 60 Appels argumentés : 18 Succès : 1Échec : 17Appels non argumentés : 42 Ne répond pas : 25A rappeler : 13Barrage ou refus de répondre : 4 1er cas : vous passez 60 appels, 18 répondent et vous en transformez 1 (en vente ou en rendez-vous). Vos taux de transformation : Sur les appels totaux : 1.5%Sur les appels aboutis et argumentés : 5% Augmenter le taux d’appels argumentés : Stratégie multi-canal : L’éternel maillon faible... Adopter une stratégie multi-canal est aujourd’hui la base de toute stratégie marketing. Les canaux (emailing, mobile, site web, réseaux sociaux, etc.) en sont les différents piliers qui assurent une représentation de la marque avec une même orientation stratégique, une même ligne éditoriale et le même investissement… D’après une étude réalisée par OnePoll pour Teradata, 48% des entreprises déclarent qu’une stratégie multi-canal permet de gagner du temps et de l’argent et 86% reconnaissent avoir une présence sur les réseaux sociaux.

Ces chiffres témoignent, si il le faut, de l’utilisation massive des nouveaux canaux de communication de la part des entreprises actuelles. 1. Développer plusieurs canaux, c’est bien, communiquer sur leur existence, c’est encore mieux ! Votre site est responsive ? 2. Le social CRM, ou SRM (pour Social Relationship Management) désigne les différentes pratiques utilisées pour communiquer à travers les réseaux. 3. 4. Crédits photo : shutterstock. 10 bons conseils pour prospecter et fidéliser + 4 outils pour vendre plus ! Le but de cet article est de vous présenter 10 bons conseils pour améliorer l’efficacité de vos actions de prospection et de fidélisation, et en complément la présentation de 4 outils qui vont vous permettre d’améliorer les performances de vos commerciaux.

Pourquoi Prospecter ou fidéliser ? Avant de commencer, il faut déjà rappeler pourquoi il est intéressant de prospecter et de fidéliser… Le but est simple : chaque année les entreprises perdent quasi-systématiquement un certain pourcentage de leurs clients, et donc il faut soit faire consommer plus à ses clients actuels ou en trouver de nouveaux. Parmi ces clients, un certain nombre ont pu faire faillite, travailler avec un autre fournisseur ou tout simplement ne plus vouloir travailler avec vous.

Une étude du Harvard Business Review a calculé que les entreprises perdaient en moyenne 50% de leurs clients tous les 5 ans (soit près de 10% chaque année !). Comment prospecter et fidéliser efficacement ? "21 jours pour bloguer comme un Pro​" Le top 5 des outils de prospection commerciale. Avoir un CRM n’est plus différenciant aujourd’hui, et impose la recherche de nouveaux outils “d’accompagnement du commercial”. Il est vrai qu’avec la multiplication des outils à destination des commerciaux, nous assistons au développement d’un commercial suréquipé ; ou plutôt en suréquipement devrions-nous dire.

Car, à travers l’addition de toutes ces “aides numériques”, se pose la question du tri et de la sélection des “quelques” outils nécessaires pour conserver ou accroître son efficacité. La recherche et le choix ne sont d’ailleurs pas facilités par les nombreux contenus racoleurs se fendant d’un simple “Téléchargez mon logiciel parce que c’est le meilleur !” Pour justification officielle. C’est pourquoi, aujourd’hui et à travers cet article, nous avons décidé de vous présenter les 5 outils dorénavant indispensables pour accélérer et optimiser la conversion de vos prospects en client ! Outil numéro 1 : L’emailing comme vous ne l’avez jamais vu avec Mailchimp Comment ?

Les outils et techniques de prospection. Comment doper sa conquête clients ? Toutes les entreprises se posent cette question. Pourtant, elles ne sont pas si nombreuses à mettre en place une véritable politique de prospection commerciale capable de doper leur business et leur chiffre d’affaires. Les outils de conquête clients se sont pourtant largement démocratisés ces dernières années. Entre internet, mailing, e-mailing, réseaux, salons, nouveaux réseaux sociaux, les moyens ne manquent pas pour améliorer les performances de vos commerciaux. 1.

A. Cet outil de base récapitule les informations utiles sur le prospect : Information de base : adresse, téléphone, profession…Les informations de qualification : nom de l’interlocuteur, fonction, moyens de communication actuels, dernière campagne publicitaire effectuées… Ces informations alimentent ensuite la base de données de l’entreprise. Exemple : Pages Jaunes, annuaire spécialisé (Kompass), site internet d’entreprise, contact lors d’un salon… b. C. 2. A. B. C. D. A. B. C. D. E. Comment réussir son projet de CRM ? Les 6 clés pour réussir votre projet CRM La mise en place d’une solution CRM est souvent initiée par une volonté d’améliorer juste un élément de la chaîne de la relation client d’une entreprise… Par exemple faire un suivi des ses opérations marketing, prendre des commandes directement chez les clients pour les intégrer dans la foulée dans son système d’informations, avoir un meilleur suivi des ventes de ses commerciaux, mettre en place des opérations de fidélisation sur sa base clients, mieux gérer son SAV … Pourtant très vite on se rend compte que pour mettre en place cet élément, il faudra repenser l’organisation actuelle et parfois revoir les relations avec les autres services de l’entreprise.

Tout ceci donnant naissance au projet de CRM, et non plus à la mise en place d’un simple outil. Bien entendu, il est possible de considérer le CRM comme un simple outil supplémentaire, mais c’est se priver de gains de productivité très importants, qui sont vraiment le cœur d’un projet de CRM.