background preloader

Internet et journalisme

Facebook Twitter

Documents traitant des évolutions du journalisme sur l'internet

Libération - Découvrez le nouveau site de Libé. Si vous lisez ces lignes, c’est que vous avez sous les yeux la nouvelle version du site de Libération.

Libération - Découvrez le nouveau site de Libé

Quelques semaines après une nouvelle formule du quotidien papier et du mensuel Next, liberation.fr évolue à son tour, à la fois dans son apparence et dans son organisation. Le principe général de ce nouveau libération.fr, conçu en partenariat avec l’agence Datagif : un site plus clair, qui reflète mieux les choix et l’identité de Libération, et s’adapte au nouveau tempo de l’information et à l’évolution des usages vers de plus en plus de mobilité. Libération.fr est un site d’actualité. Mais à l’heure où les news standardisées sont partout, nous souhaitons mieux mettre en valeur nos enquêtes et notre hiérarchie de l’info. Cette organisation se retrouve particulièrement sur la nouvelle page d’accueil du site. A droite, l’actu à chaud, à retrouver dans le direct, tout au long de la journée.

A gauche de la page d’accueil, nos choix. Attentat du #Thalys : Twitter avait les informations 1 heure avant les médias. Hier, nous sommes passés tout près d’un véritable carnage dans un Thalys.

Attentat du #Thalys : Twitter avait les informations 1 heure avant les médias

Cette situation de crise est pour moi intéressante par de multiples aspects (crise, communication, terrorisme, médias, France et Belgique). Il n’en fallait donc pas plus pour que j’en fasse une analyse via Visibrain Focus TM. La Syrie comme si vous y étiez : faire du journalisme avec la réalité virtuelle. Utiliser la réalité virtuelle (immersive et construite par ordinateur) pour vous faire comprendre la guerre : c’est le pari du « journalisme d’immersion virtuel ».

La Syrie comme si vous y étiez : faire du journalisme avec la réalité virtuelle

Est-ce que vous comprendriez mieux la guerre en Syrie si vous pouviez vivre en immersion le moment où une bombe explose dans une rue d’ Alep ? C’est ce qu’affirme Nonny de la Peña, l’auteure de « Project Syria », qui propose de vivre cette expérience en immersion, grâce aux technologies de la réalité virtuelle. Un mélange de vidéos et de réalité virtuelle. Eric Scherer prône un journalisme réinventé et augmenté. Après la fin de la télévision prédite par Jean-Louis Missika et la fin des journaux annoncée par Bernard Poulet, voici logiquement venue la fin des journalistes.

Eric Scherer prône un journalisme réinventé et augmenté

YouTube. "Le journalisme traditionnel n'est plus adapté à ce que le public recherche sur internet". S’appuyant sur des chiffres de l’“American Society of Newspaper Editors”, le Pew Research Center (PRC, un think tank américain spécialisé dans les tendances aux Etats-Unis et le monde – ndlr) a publié une enquête indiquant que le nombre de journalistes de presse quotidienne traditionnelle aux Etats-Unis avait chuté de 54 000 en 2006 à 38 000 en 2012, soit une baisse de 30%.

"Le journalisme traditionnel n'est plus adapté à ce que le public recherche sur internet"

Concernant la presse magazine, ce n’est guère mieux, avec une baisse de 26% des effectifs au cours des dix dernières années. Sans compter la suppression prochaine de 500 emplois chez l’éditeur Time Inc. prévue cette année. Cette enquête rapporte qu’à la même période, 5 000 nouveaux emplois ont été créés dans la presse numérique. BuzzFeed – qui a lancé son portail français l’année dernière – est passé d’une demi-douzaine d’employés en 2012 à 170 aujourd’hui. Journaliste à l’heure d’Internet, une profession à repenser. La semaine dernière, le talk-show phare de France 5, C dans l’air, se penchait sur sur les conséquences de l’arrivée des sites Web d’information sur le métier de journaliste et la presse écrite ou audiovisuelle.

Journaliste à l’heure d’Internet, une profession à repenser

Le sentiment général était qu’un profond malaise traverse les médias classiques, qui perdent en crédibilité alors même que les sources d’information disponibles pour le grand public se diversifient, sur un modèle gratuit ou quasi gratuit, avec parfois un aspect collaboratif qui va jusqu’à remettre en cause la nécessité même du journaliste. Que se passe-t-il vraiment ? Quelles sont les raisons de ce hiatus grandissant entre une profession qui croit voir le sol se dérober sous ses pas, et un public dont le besoin d’information va croissant mais qui se tourne de plus en plus massivement vers des sources d’informations "alternatives" ? Petit retour aux sources. 1/ Le 4e pouvoir ou la presse qui donne la bonne parole. Nouvelles technologies et journalisme : métiers en mutations: UNESCO-CI. Depuis l’introduction de l’informatique dans le monde des médias, les différents métiers qui concourent à l’exercice du journalisme connaissent de profondes évolutions et mutations qui touchent tous les maillons de la chaîne de l’information : sources, recueil, traitement, production, diffusion-distribution, « consommation » même et enfin archivage et stockage.

Nouvelles technologies et journalisme : métiers en mutations: UNESCO-CI

L’évolution des techniques, des équipements et des process de traitement révolutionnent les métiers qui font le journalisme. Trois tendances lourdes apparaissent clairement : convergences de certains métiers, avec des redéfinitions de tâches et de fonctions, suppressions ou disparitions de certains autres et, enfin, émergence de nouveaux métiers jusqu’ici étrangers au monde de la presse et du journalisme.