background preloader

Bonheur et philosophie

Facebook Twitter

«Aujourd’hui, le bonheur est à vendre» 3 Mars 1794.

«Aujourd’hui, le bonheur est à vendre»

Lors d’un discours devant la Convention nationale, Saint-Just prononce une phrase devenue célèbre : «Le bonheur est une idée neuve en Europe». Une définition nouvelle du bonheur est en passe de voir le jour. Michel Faucheux, maître de conférences à l’Institut national des sciences appliquées de Lyon et auteur d’Histoire du bonheur (Oxus, 2007), revient sur les différentes représentations du bonheur qui ont traversé les siècles, du mythe paradisiaque à la possession matérielle de la société contemporaine. Qu’est-ce que le bonheur au XXIe siècle ? Le bonheur, tel qu’on nous le renvoie depuis les Trente Glorieuses et l’avènement de la société de consommation, est celui de la possession et de la marchandisation. Notre civilisation vit une crise majeure : économique, financière, écologique... Bonheur & Spiritualité. Christian Boiron – éthique et bonheur.

Transcription de la vidéo L’éthique, pour vous, est-elle très liée au bonheur ?

Christian Boiron – éthique et bonheur

Pour moi cette notion d’éthique est en connexion avec cette notion d’authenticité, qui elle-même est en connexion avec la notion de bonheur – sur laquelle j’ai particulièrement travaillé et qui m’a fait écrire un bouquin il n’y a pas très longtemps –, qui est en fait liée à la même chose. Cours de Philosophie - Bonheur et liberté. La question implique que soient mises en relation deux notions qui n’ont pas de rapport évident entre elles.

Cours de Philosophie - Bonheur et liberté

Si l’on doit établir un lien entre la liberté et le bonheur, il faudrait affirmer d’emblée que l’homme ne peut pas être heureux s’il n’est pas libre. Peut-on considérer, de manière symétrique, qu’il n’est pas libre s’il n’est pas heureux ? Faut-il privilégier, enfin, la liberté ou le bonheur, si nous devions choisir entre vivre libre ou vivre heureux ? 1. Définition des deux termes sous le rapport de la subjectivité et de l'objectivité a. On ne peut pas, selon Kant (1724-1804), définir le bonheur d’un point de vue objectif : "Le concept du bonheur est un concept si indéterminé, que malgré le désir que tout homme a d’être heureux, personne ne peut jamais dire en termes précis et cohérents ce que véritablement il désire et il veut" (Fondements de la métaphysiques des mœurs, II).

B. De la même manière, chacun apprécie selon son propre point de vue l’idée de liberté. 2. A. B. 3. A. La leçon de bonheur géniale d'un professeur à ses élèves ! Les lois du bonheur. Depuis l’Antiquité, les philosophes se penchent sur l’art du bonheur.

Les lois du bonheur

Depuis peu, les sciences humaines reprennent le problème sous un nouvel angle. N’existerait-il pas quelques facteurs fondamentaux – culturel, économique, social, relationnel et, pourquoi pas, génétique – qui prédisposeraient certains à être plus heureux, ou malheureux, que d’autres ? Le bonheur : de quoi parle-t-on ? « J’ai connu le bonheur, mais ce n’est pas ce qui m’a rendu le plus heureux », écrivait le malicieux Jules Renard. Joli paradoxe que l’on peut comprendre ainsi. La mesure du bien-être Plutôt que d’en rester à des considérations générales sur le bonheur, des chercheurs ont entrepris de le mesurer objectivement (1).Depuis plus de trente ans, des méthodologies diverses – « life satisfaction » (satisfaction de vie) ou « well subjective being » (bien-être subjectif) – ont été développées pour mesurer le niveau de satisfaction. Les humains seraient programmés pour le malheur Certains sont nés pour être heureux.

Les secrets du bonheur selon neuf philosophes - Edition du soir Ouest France - 22/06/2016. Aristote « Le bien humain réside dans une activité de l’âme conforme à la vertu. » Pour Aristote, philosophe grec de l’Antiquité (IVe siècle av.

Les secrets du bonheur selon neuf philosophes - Edition du soir Ouest France - 22/06/2016

J-C.) représentant de l’eudémonisme, le bonheur est le « souverain bien », le but ultime de toutes nos actions. Pour l’homme, le bonheur repose sur la conformité à la raison et à la vertu. Mais la vertu ne suffit pas au bonheur. Épicure « Le plaisir est le commencement et la fin de la vie heureuse. » L’autre courant de la philosophie qui tenta de définir le bonheur est l’épicurisme porté par le philosophe grec Épicure. Confucius.