background preloader

Source institut cancer

Facebook Twitter

Les dernières avancées - Les progrès de la recherche. Underlinesub Quelle que soit la discipline d'origine des acteurs de la recherche engagés dans cette lutte, tous poursuivent un même but : mieux comprendre les cancers en vue de proposer des traitements toujours plus efficaces et mieux adaptés au profil de chaque patient et de sa tumeur, et générant le moins d'effets secondaires possibles.

Les dernières avancées - Les progrès de la recherche

Grâce à des efforts de coordination et de structuration des organismes impliqués dans la recherche, les équipes mutualisent leurs moyens pour parvenir à des résultats plus rapidement. Cancers : les chiffres clés - Qu'est-ce qu'un cancer ? Le nombre total (ou « brut ») de nouveaux cas de cancers et de décès par cancer en France tend à augmenter mathématiquement, parce que la population française évolue continuellement et compte de plus en plus de personnes âgées.

Cancers : les chiffres clés - Qu'est-ce qu'un cancer ?

Observer uniquement ces données ne permet pas de faire des comparaisons sur une période de temps donnée. Pour s’affranchir de ces évolutions démographiques et pouvoir comparer objectivement, d’une année sur l’autre, le risque de développer un cancer ou d’en mourir, on utilise donc des taux dits « standardisés ». Ce mode de calcul a permis d’observer une tendance à la baisse du nombre de cancers et du nombre de décès par cancer en France. Le nombre de nouveaux cas de cancer (incidence) en France métropolitaine est estimé à 385 000 en 2015 : 211 000 chez les hommes et 174 000 chez les femmes. Chez les hommes, les trois cancers les plus fréquents sont ceux de la prostate, du poumon et du côlon-rectum.

Des facteurs de risque spécifiques - Cancers liés au travail. Amiante, poussières de bois, substances CMR, rayonnements ionisants...

Des facteurs de risque spécifiques - Cancers liés au travail

Chacun d'entre nous peut être exposé à une ou plusieurs substances ou agents cancérigènes sur son lieu de travail, souvent sans le savoir. Ces agents peuvent être de différentes natures : chimiques, physiques et/ou biologiques. Principaux facteurs de risque de cancer - Comment prévenir au mieux les cancers ? Certains facteurs de risque, dits « internes », sont liés à notre âge ou à notre histoire familiale.

Principaux facteurs de risque de cancer - Comment prévenir au mieux les cancers ?

En effet, même si des cancers peuvent apparaître à tout âge, ils sont plus fréquents au fur et à mesure que nous vieillissons. Cela est dû au cumul des agressions subies par les cellules et, probablement, à une moindre efficacité des mécanismes de réparation de l'ADN. Toutefois, certaines personnes présentent plus de risques de développer un cancer que d'autres parce qu'à leur naissance, elles portent certaines mutations dans un ou plusieurs de leurs gènes. La pollution atmosphérique - Environnement. Particules fines voire ultrafines, composés organiques volatiles (COV), résidus d'hydrocarbures...

La pollution atmosphérique - Environnement

Quantité de polluants de diverses natures circulent dans l'atmosphère. Certains de ces composants sont issus de phénomènes naturels, comme les éruptions volcaniques et l'émission de pollens. D'autres proviennent d'activités humaines, liées principalement au trafic automobile, au chauffage par combustion de bois, à la production d'électricité, aux activités industrielles et agricoles. La composition et la quantité de ces polluants dans l'air extérieur varient dans l'espace et dans le temps.

Elles dépendent également des conditions météorologiques. Les cancers - Patients et proches - informations cancer. Qu’est-ce qu’un cancer lié au travail ? - Cancers liés au travail. Cancers d'origine professionnelle : une réalité difficile à évaluer Certaines catégories de travailleurs sont exposées durant de longues périodes de temps à des concentrations élevées de produits « CMR » : cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques (c'est-à-dire toxiques pour la reproduction).

Qu’est-ce qu’un cancer lié au travail ? - Cancers liés au travail

Une période de latence pouvant aller jusqu'à 50 ans peut s'écouler entre l'exposition à un ou des agents cancérigènes et la survenue d'un cancer. L'Institut national de veille sanitaire (InVS) évalue la part des cancers d'origine professionnelle entre 4 et 8,5 % de l'ensemble des cas de cancers recensés chaque année en France, soit entre 11 000 et 23 000 cas.

Exposition aux rayonnements UV - Réduire les risques de cancer. Facteurs de risque - Cancer du rein. Le tabac La consommation de tabac favorise de manière significative de nombreux cancers dont le cancer du rein.

Facteurs de risque - Cancer du rein

Une personne qui fume a environ 1,5 fois plus de risque de développer un cancer du rein qu'une personne qui n'a jamais fumé. En ce qui concerne les personnes qui ont arrêté de fumer, plusieurs études* ont montré que le risque de cancer du rein pour les anciens fumeurs est moins élevé que celui des fumeurs ; il diminuerait d'environ 25 à 30 % après 10 à 15 ans d'arrêt.

Facteurs de risque - Cancer du col de l'utérus. Un facteur de risque désigne un élément qui peut favoriser le développement d’un cancer.

Facteurs de risque - Cancer du col de l'utérus

La présence d’un ou plusieurs facteurs de risque n’entraîne pas systématiquement l’apparition d’un cancer. L’infection par un virus, le papillomavirus humain, est la première cause du cancer du col de l’utérus. Cette infection est fréquente et, la plupart du temps, le virus est éliminé naturellement par l’organisme. Facteurs de risque - Cancer du côlon. On définit 3 niveaux de risque de développer un cancer colorectal : moyen, élevé ou très élevé.

Facteurs de risque - Cancer du côlon

A chaque niveau de risque correspondent des recommandations de suivi adaptées. Les personnes à risque moyen de cancer colorectal Les hommes et les femmes de plus de 50 ans sont considérés comme des individus à risque moyen de développer un cancer colorectal. Le cancer colorectal est en effet très rare avant 40 ans. Le risque augmente à partir de 50 ans. Facteurs de risque - Cancer de l'endomètre. Un facteur de risque désigne un élément qui peut favoriser le développement d'un cancer.

Facteurs de risque - Cancer de l'endomètre

La présence d'un ou plusieurs facteurs de risque n'entraîne pas systématiquement l'apparition d'un cancer. Inversement, un cancer peut se développer sans qu'aucun des facteurs de risque ne soit présent. Les principaux facteurs de risque du cancer de l'endomètre sont le surpoids et l'obésité, le diabète et un traitement par tamoxifène. Dans de rares cas, le cancer de l'endomètre est lié à une maladie génétique : le syndrome de Lynch ou syndrome HNPCC (Hereditary Non-Polyposis Colorectal Cancer ou cancer colorectal héréditaire sans polypose).

Facteurs de risque - Cancer du foie. Un facteur de risque désigne un élément qui peut favoriser le développement d’un cancer. Il peut s’agir par exemple d’une habitude de vie (tabagisme, consommation régulière d’alcool) d’un élément de l’environnement ou encore d’une prédisposition génétique. La présence d’un ou plusieurs facteurs de risque n’entraîne pas systématiquement l’apparition d’un cancer.

A l’inverse, un cancer peut aussi parfois se développer sans qu’il soit possible de le relier à un facteur de risque connu. Plusieurs facteurs de risque du cancer du foie sont identifiés : l'alcool ; les hépatites B et C ; le tabac ; l’hémochromatose, maladie liée à un excès de fer dans l’organisme ; la stéatose hépatique, un excès de graisse dans le foie. Facteurs de risque - Cancer de la prostate.

Malgré les progrès qui ont permis de mieux comprendre les mécanismes de développement des cancers, les causes du cancer de la prostate ne sont actuellement pas connues. Néanmoins, on a identifié des facteurs de risque qui semblent favoriser un cancer de la prostate. Les facteurs de risque établis. Facteurs de risque - Cancer du sein. On connaît un certain nombre de facteurs de risque du cancer du sein même s’il existe encore aujourd’hui des incertitudes quant à l’implication et au poids de plusieurs de ces facteurs.

Une personne qui possède un ou plusieurs facteurs de risque peut ne jamais développer de cancer. Inversement, il est possible qu’une personne n'ayant aucun facteur de risque soit atteinte de ce cancer. On distingue : Les facteurs de risque externes, liés à l’environnement et aux modes et conditions de vie ; Les facteurs de risque internes, c’est-à-dire constitutifs des individus (âge, sexe, histoire familiale, mutation génétique, etc.). Facteurs de risque - Cancer du pancréas. Un facteur de risque est un élément qui peut favoriser le développement d'un cancer. Il peut s'agir par exemple d'une habitude de vie comme le tabagisme, d'un élément de l'environnement ou encore d'une prédisposition génétique.

La présence d'un ou plusieurs facteurs de risque n'entraîne pas systématiquement l'apparition d'un cancer. A l'inverse, un cancer peut aussi parfois se développer sans qu'il ne soit possible de le relier à un facteur de risque connu. Pour le cancer du pancréas, il existe trois facteurs de risque identifiés : le tabac ; le surpoids ou l'obésité ; les prédispositions génétiques.

Facteurs de risque - Cancer de la thyroïde. Un facteur de risque est un élément qui peut favoriser le développement d'un cancer. Il peut s'agir par exemple d'une habitude de vie, d'un antécédent médical comme une exposition aux radiations, d'un élément de l'environnement ou encore d'une prédisposition génétique. La présence d'un ou plusieurs facteurs de risque n'entraîne pas systématiquement l'apparition d'un cancer.

A l'inverse un cancer peut aussi parfois se développer sans qu'il ne soit possible de le relier à un facteur de risque connu. Facteurs de risque - Tumeurs du cerveau. Facteurs de risque - Cancer du poumon.