background preloader

La cause animale

Facebook Twitter

L'élevage industriel viole le droit des animaux à une vie digne. L'élevage industriel viole le droit des animaux à une vie digne.

L'élevage industriel viole le droit des animaux à une vie digne.

C'est une telle vérité qui n'aura jamais été entendue lors de la dernière crise du monde paysan que nous venons de vivre. Les dizaines d'articles qui ont été publiés sur cette crise, articles que nous avons lus très attentivement, n'ont jamais mentionné la souffrance animale provoquée par l'élevage industriel tel qu'il s'est developpé à partir des années 50 en France et en Europe et tel qu'il s'est massivement imposé dans les campagnes. Il est incroyable et désolant qu'aucun article publié ces dernières semaines sur la question n'ait mentionné une seule et unique fois cette immense et tragique question de la souffrance des bêtes.

Il est également désolant de constater qu'aucun média n'aura jamais donné la parole, sauf cas exceptionnel, à quelqu'un défendant un point de vue prenant en compte les intérêts des animaux. Jaquis. BALLAST Aurélien Barrau : « Le combat animalier est frère des combats d’émancipation et de libération » Entretien inédit pour le site de Ballast L’anthropologue Claude Lévi-Strauss estimait que « l'homme a resserré trop près de lui-même les frontières de son humanité ».

BALLAST Aurélien Barrau : « Le combat animalier est frère des combats d’émancipation et de libération »

À ne plus appréhender le monde qui nous entoure autrement que par ce que nous pouvons y prendre, nous n'avons de cesse de surexploiter le milieu naturel et de menacer sa capacité de régénération. Aurélien Barrau, astrophysicien, chercheur et auteur de l'essai Des univers multiples, est de ceux qui regardent avec la même passion le très lointain — des trous noirs à la gravité quantique — comme ce que, juste à nos côtés, nous refusons trop souvent de voir : le sort infligé aux animaux afin qu'ils puissent régaler nos assiettes.

C'est sur ce dernier sujet, très précisément, que nous avons tenu à l'interroger. Je crois que le fil rouge, ce serait l’absence de fil rouge. Huit personnes témoignent: comment devient-on végétarien? De plus en plus de personnes se convertissent à un régime sans viande ni poisson, voire sans œufs ni fromage.

Huit personnes témoignent: comment devient-on végétarien?

Un choix personnel souvent lié à des lectures et des rencontres, accompagnant une lente prise de conscience de l'intérêt de la cause animale et des dangers sanitaires qui nous entourent, comme en témoignent huit végétariens pour nous. Ça n’est sans doute qu’un début: le végétarisme et ses dérivés gagnent du terrain. Que je vous le dise franchement: j'ai beau ne pas (encore) être végétarien, je m'en félicite sincèrement. Les végétariens, végétaliens et autres vegans disposent d’une batterie d’arguments extrêmement convaincants –enfin qui m'ont convaincu– pour vous pousser à imiter leurs comportements alimentaires et à dire adieu à tout de qui est synonyme de souffrance animale.

Mais franchir le pas n’est pas chose simple: il faut revoir son alimentation du tout au tout, apprendre ou réapprendre à faire les courses ou à cuisiner, dire adieu à certains péchés mignons. Andonia Dimitrijevic, l’attraction végétale. La directrice de L’Age d’homme a d’abord abandonné la viande, puis les œufs, le lait, le fromage.

Andonia Dimitrijevic, l’attraction végétale

Elle ne porte ni laine, ni cuir, ni soie. L214 - Notre vision. Interview engagée : Sébastien Arsac porte-parole L214 - Veggiebulle. Chez Veggiebulle, on aime assez les super-héros : Daredevil, Arrow, The Flash, etc.

Interview engagée : Sébastien Arsac porte-parole L214 - Veggiebulle

Pourtant, ce que l’on aime encore plus que les personnages de comics américains, ce sont les vrais héros : ceux qui agissent au quotidien, notre quotidien ! Du coup, interviewer Sébastien Arsac de L214, c’est un peu comme poser des questions à Superman, mais en mieux : rencontre avec l’un des porte-parole d’une organisation qu’on admire.

Bonjour Sébastien. Tout d’abord, quel a été l’élément déclencheur de ton véganisme et depuis quand travailles-tu avec L214 ? J’ai d’abord été végétarien. Le passage du végétarisme au véganisme a été un détail que je ne saurais même pas dater. Qu’est-ce qui t’a fait choisir L214 plutôt qu’une autre organisation ? Je suis un des co-fondateurs de L214. Manifestation pour l’égalité animale – 9 mai 1998 Tu es porte-parole : en quoi consiste ton travail au quotidien ? L214 semble être sur tous les fronts : comment faites-vous pour organiser tant de campagnes ? Lamya Essemlali : « Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré les animaux » Sept membres arrêtés aux îles Féroé pour avoir tenté de s’opposer à un massacre de dauphins, deux bateaux de pêcheurs illégaux dénoncés à la Gendarmerie Maritime en Méditerranée, plus de 3 tonnes de déchets et 500 mètres de filets dérivants retirés de l’eau… en cet été 2015, l’ONG maritime Sea Shepherd continue de prendre le mot « activisme » au pied de la lettre.

Lamya Essemlali : « Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré les animaux »

L’occasion pour Usbek & Rica de publier la version longue de l’interview que nous a accordé Lamya Essemlali, numéro 2 de l’association, ancienne coordinatrice des « missions Féroé » et organisatrice de l’opération Mare Nostrum en cours en Méditerranée.