background preloader

Sudies about OGM

Facebook Twitter

OGM et RoundUp Monsanto : les 3 points capitaux de l'étude de Séralini. Roundup de Monsanto : le professeur Séralini teste le produit dans son laboratoire, le 16 janvier 2009 (M.

OGM et RoundUp Monsanto : les 3 points capitaux de l'étude de Séralini

DANIAU/AFP) Auteur de sept publications scientifiques sur la toxicité du Roundup [1], j’ai pris connaissance avec une particulière attention de la publication de Gilles-Eric Séralini, dont les résultats sont très importants sur le plan scientifique et sur le plan sociétal. La publication de l'équipe de Gilles-Eric Séralini est dans un journal très coté en toxicologie, "Food and chemical toxicology", et a été analysée et expertisée par les "arbitres" du journal. Trois points majeurs des résultats suscitent mon intérêt. EXCLUSIF. Oui, les OGM sont des poisons !

(Cet article paraît dans le "Nouvel Observateur" daté du 20 septembre 2012) C’est une véritable bombe que lance, ce 19 septembre à 15 heures, la très sérieuse revue américaine "Food and Chemical Toxicology" - une référence en matière de toxicologie alimentaire - en publiant les résultats de l’expérimentation menée par l’équipe du français Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen.

Une bombe à fragmentation : scientifique, sanitaire, politique et industrielle. Elle pulvérise en effet une vérité officielle : l’innocuité du maïs génétiquement modifié. Lourdement toxique et souvent mortel Même à faible dose, l’OGM étudié se révèle lourdement toxique et souvent mortel pour des rats. Lepage : "Tout est organisé pour qu'il n'y ait pas de recherches sur les OGM!" Dans l’Obs : oui, les OGM sont des poisons ! OGM : vers une alerte mondiale ? "Oui, les OGM sont des poisons !" : l'étude qui change tout. Santé : l'étude qui accable les OGM.

Ccessible depuis hier après-midi sur le site du Criigen (1), une étude conduite par le professeur Gilles-Eric Séralini (université de Caen) affirme démontrer « les effets toxiques graves » du maïs OGM NK 603 et du Roundup, « l'herbicide le plus vendu au monde », développés par le géant américain de l'agrochimie Monsanto.

Santé : l'étude qui accable les OGM

L'étude repose sur « des tests effectués sur 200 rats, pendant deux années sur plus de 100 paramètres ». Les résultats, publiés dans la revue américaine « Food and Chemical Toxicology » révèlent « des mortalités plus rapides et plus fortes au cours de la consommation de chacun des deux produits ». Les OGM, "un poison": la charge française provoque une onde de choc. A charge alarmante contre les OGM et l'herbicide Roundup menée par l'équipe constituée autour du Pr Gilles-Eric Séralini a été si bien orchestrée que le pouvoir politique et les autorités sanitaires ont accusé le coup hier.

Les OGM, "un poison": la charge française provoque une onde de choc

Mais les critiques du protocole suivi par les scientifiques français, franchement militants anti-OGM, n'ont pas tardé. Entraînant la vive réaction de l'ex-ministre de l'Écologie, Corinne Lepage, très impliquée dans cette affaire. Victoire à Paris contre la cabale de Monsanto. C’est l’une des nouvelles vraiment positives venant de Paris, une ville avec plus que sa part de mauvaises nouvelles ces derniers temps.

Victoire à Paris contre la cabale de Monsanto

Une grande victoire juridique pour la voix de la science et de la raison contre la cabale des OGM dirigée par Monsanto. Ses implications se feront sentir dans le monde entier. Si notre monde a toujours la volonté de débarrasser le 21ème siècle du fléau mortel de la peste présentée sous le nom d’Organismes génétiquement modifiés ou OGM, il sera redevable d’une énorme dette de reconnaissance envers le travail courageux du professeur Gilles-Eric Séralini et de sa remarquable équipe de scientifiques consciencieux du CRIIGEN, le Comité français de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique. Pour cette raison, le verdict en faveur de Séralini dans un procès en diffamation que la Haute Cour de Paris vient de prononcer est doublement une bonne nouvelle. Fellous n’est pas lui-même un banal quidam. Une autre faute flagrante NEO, F. Nouvelle étude de G.E Séralini : “Les tests de laboratoire sont faussés” - France 3 Basse-Normandie.

Studies debriefing (Monsanto Arguments/"Answers") France Inter - (ré)écouter - Mercredi 26 Septembre 13:40:34. Dot Rose - Google+ - réecouter absolument ce 7-9 de ce matin sur  france inter… Contre-offensive de Monsanto : Comment piéger les journalistes crédules ? Comme nous l’avons bien compris, c’est une guerre sans merci que se livrent les sociétés qui nous concoctent leurs chimères transgéniques, et leurs opposants.

Collusion encore une fois. Indépendance des médias ? Psss ! Ce qui est marrant c'est que Monsanto a laissé passer une grosse semaine avec la réaction des scientifiques séides et ensuite très diplomatiquement diffuse un communiqué aseptisé. Un vaste plan tout ça. – alwen

Véritable bras de fer engagé, pour discréditer ceux qui essayent de mettre en évidence les dangers de ces plantes modifiées .

Contre-offensive de Monsanto : Comment piéger les journalistes crédules ?

Il va de soi que si nous n’y prenons garde, les brevets sur le vivant vont se multiplier, et nous n’aurons pas d’autres choix que d’y adhérer contraints et forcés par la frilosité de nos politiques. Un nouveau maïs OGM a été proposé à l’U.E le maïs MIR 162, par Sygenta et la commission Européenne sera seule à décider de la vente de ce maïs en Europe, il est à signaler que la France c’est abstenue de voter, laissant le soin à d’autres de décider. Ca ne change pas, on s’abstient, comme pour le M.E.S. Chers moutons est ce que nous sommes maitres de quelques chose?? Polémique sur les OGM : « Personne n'ose se confronter aux lobbys » Ournaliste d'investigation, Marie-Monique Robin a notamment publié « Le Monde selon Monsanto » (Arte/La Découverte) et « Notre poison quotidien » (idem).

Polémique sur les OGM : « Personne n'ose se confronter aux lobbys »

Evaluations habituelles défaillantes. Équipe ogm & monsanto. OGM et pesticides: la mort accélérée.


  1. alwen Oct 3 2012
    Ben Monsanto reste très mesuré et assez vague somme toute (les règles de l'OCDE ? Le type de maïs ? La variété de rats utilisée). Pas grand chose de nouveau. Je vais quand même te l'emprunter et le mettre dans les questions sur l'étude. Merci ! Mais moi ce qui me chiffonne c'est l'évaluation habituelle des PGM (plantes pesticides). Elle est clairement insuffisante et ce que l'étude de Séralini prouve au moins c'est qu'il faut la remettre à plat, en toute indépendance (alors que Monsanto se plaint de ne pas avoir les données sur les préparations des rations ou les dégâts des cellules ^^) et sur de longues durées. Je n'ai pas vu non plus le Syndrome du Titanic mais il me rappelle un film passé sur Arte il y a peu (sur le progrès). Et oui les effets des PGM agissent comme les faibles doses radiactives, petit à petit... Mais je reviens à l'évaluation et aux conflits d'intérêts, ils sont aussi au coeur de la dérégulation financière. Il faut nettoyer tout ça !
  2. drone Oct 3 2012
    Pour info j'ai mis dans Monsanto Arguments/"Answers" about this studies ==>
  3. drone Oct 2 2012
    Oui alwen, il serait bien temps ( Une contre-enquête autonome serait nécessaire, bien que je n'aie personnellement pas de doute sur la dangerosité de Mosanto.
  4. alwen Sep 19 2012
    Il est temps que cette toxicité soit prouvée. ;)