background preloader

Campus NOé

Facebook Twitter

/!\ VEILLE biomimétisme, VIGILANCE techno-nano /!\ Biomimétisme naturellement génial. Robots bioinspirés. Science participative et biodiversité urbaine- Biodiv'ille. » Interview à Ecocity 2013 – l’économie symbiotique. Les innovateurs. "L'Arbre à vent", une éolienne pour exploiter les courants d'air en ville - 30/11/2014. CEUM - Transforme ta ville. La 2e édition de Transforme ta ville est un appel aux citoyens pour réaliser des interventions qui créent des villes pour tous.

CEUM - Transforme ta ville

Parce que comme Lucia Kowaluk, membre fondatrice du CEUM, nous croyons que ce qui fait les villes, ce sont les gens qui y habitent. Objectifs Les transformations proposées ont pour but de : améliorer la qualité de vie d’un lieu de la ville; démontrer le potentiel des espaces publics; encourager les élus à réaliser des mesures similaires; permettre aux citoyens de s’approprier la ville. Les Jardins de Gally : Jardins, Jardin 2014.

Ecologie et biomimétisme. La nature ingénieuse. Gilles Bœuf : "Savons-nous encore aimer la planète ?" Acteurs de l'économie : La planète est en crise, la biodiversité est en crise, les rapports que l'homme entretient avec la nature sont en crise.

Gilles Bœuf : "Savons-nous encore aimer la planète ?"

Au Siècle des Lumières a succédé un XXe siècle que vous qualifiez « d'embrasement ». L'homme s'impose comme le principal moteur d'une accélération dont les conséquences se retournent désormais contre lui. Depuis environ 600 millions d'années, une soixantaine d'épisodes et, parmi eux, cinq grandes crises, d'extinction des espèces ont été répertoriées. Docs en FRANCAIS. Empreinte écologique. L'économie symbiotique. Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui

Danone communities :<br/>la laiterie du berger - Wave, Un projet imaginé et produit par BNP Paribas. WAVE : exposition imaginée et produite par BNP Paribas sur l'ingéniosité collective. Pr Roger SUE, Bien commun, Economie de la société quaternaire et Ressource. V... L'état de la France et du travail dans les 25 prochaines années selon le CESE. Publié le 05-FEB-15 par ANACT | Imprimer Quel sera le monde du travail à l’horizon 2030 ?

L'état de la France et du travail dans les 25 prochaines années selon le CESE

Le Conseil économique social et environnemental (CESE) dresse, dans son rapport annuel de l’état de la France en 2014, quatre scénarios de futurs possibles du travail. Le développement durable fait-il fausse route? #3eme révolution. Le vivant, nouveau matériel de l’innovation. Petit guide de l’anthropocène : Changeons le système, pas le climat ! Les pays ayant débuté leur industrialisation au 18e et 19e siècles sont responsables de près des trois-quarts de la concentration actuelle de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Petit guide de l’anthropocène : Changeons le système, pas le climat !

Toutes les sociétés industrielles et productivistes, à l’Est comme à l’Ouest, ont fortement accru leurs émissions après la Seconde guerre mondiale. Plus récemment, la globalisation économique et financière, le libre-échange débridé et la montée en puissance de pays qui empruntent la voie du développement productiviste et consumériste entretiennent cette augmentation. Comment l’agriculture urbaine est en train de réussir son pari improbable de devenir rentable.

Atlantico : L’agriculture urbaine est-elle un phénomène nouveau et en croissance ?

Comment l’agriculture urbaine est en train de réussir son pari improbable de devenir rentable

Christine Aubry : C’est une agriculture située dans la ville ou dans sa périphérie mais en lien fonctionnel fort avec la ville, notamment à travers ses produits. Les villes mordernes, des «machines à vivre» «Machines à vivre», voilà comment on qualifie les villes modernes dans le documentaire Pour des villes à échelle humaine, qui sera présenté de lundi à jeudi au Cinéma du parc.

Les villes mordernes, des «machines à vivre»

Le Centre d’écologie urbaine de Montréal propose de plus une discussion avec un invité après chaque visionnement. Métro s’est entretenu avec le directeur général de l’Ordre des urbanistes du Québec (OUQ), Claude Beaulac, qui prendra parole au lancement lundi. La biodiversité n'est pas une ressource naturelle. A propos d’Économie et biodiversité : produire et consommer dans les limites de la biosphère, de Marc Barra, Laurent Hutinet et Gilles Lecuir.

La biodiversité n'est pas une ressource naturelle

Un plaidoyer bien documenté pour ne pas oublier l’esprit de la biodiversité quand on pense au climat ou aux énergies renouvelables. J’ai repris dans ce billet des extraits de la postface que j’ai rédigée pour ce livre de très bonne facture, présenté de façon particulièrement agréable et didactique, qui vient d’être publié par Marc Barra, Laurent Hutinet et Gilles Lecuir, dans le cadre de l’agence régionale et laboratoire d’idées natureparif, liée au Conseil régional d’Île-de-France. MOOCs / COOLs. La biodiversité vue par 3 chercheurs du ... Économie circulaire : les nouveaux “business models” Cette start-up chinoise transforme de vieux containers en fermes urbaines. ECOLOGIE URBAINE, VILLE DURABLE. L'écologie industrielle et territoriale. Capital savoirs. Site Entreprises et Biodiversité. » L’économie symbiotique.

Depuis 40 ans, des acteurs du monde entier ont développé de nouvelles stratégies durables dans tous les secteurs : agriculture, énergie, habitat, gestion des déchets et de l’eau, mobilité, biens d’équipements et de consommation… Bien qu’élaborés dans des contextes très différents et sans concertation, ces modèles économiques présentent une admirable récurrence de fonctionnement et une cohérence globale qui a été peu dégagée à ce jour.

» L’économie symbiotique

Leur émergence parallèle et non concertée montre qu’un vrai nouveau souffle irrigue notre époque et avance de façon autonome et forte, rassemblant de plus en plus d’industriels, de territoires, de citoyens et de consommateurs dans un mouvement qui a dépassé les signaux faibles. Parce que notre analyse montre que ces modèles couplent la rentabilité économique avec la restauration des écosystèmes et la résilience sociale, nous l’appelons « l’économie symbiotique ».

> Une économie qui utilise l’intelligence des écosystèmes > Une économie propre. ECONOMIE DE FONCTIONNALITE. La véritable richesse. À travers l’histoire de l’humanité, on observe que la notion de richesse évolue de manière constante.

La véritable richesse

Pour chaque besoin, la richesse se définit d’abord comme avoir assez pour survivre. Afterres 2050 : le scénario qui imagine l'autre modèle agricole de demain. Pays de la Loire, 2050.

Afterres 2050 : le scénario qui imagine l'autre modèle agricole de demain

Dans les champs, le maïs a cédé la place aux prairies, avec des légumineuses (comme les haricots, les lentilles, le trèfle ou la luzerne) [1]. Les vaches qui y pâturent sont de race « mixte » : ce sont de bonnes laitières et elles peuvent aussi fournir de très bons steaks. Puy-Guillaume, le village qui dit non aux supermarchés. Economie circulaire. Les Aternatives énergétiques (articles)