background preloader

Domidepremorel

Facebook Twitter

Réseau des CCI en région Centre -  / Accueil. Relais_lean_centre - Actualités Odyséé 2013 La CCI Centre organise, le 26 septembre prochain à Orléans, la 3ème édition du forum régional pour le développement international des entreprises : Odyssée 2013 [...] relais_lean_centre - Prix Lean région Centre Félicitation aux entreprises récompensées au Prix Lean La remise du 1er Prix Lean s'est déroulée le 12 juin dernier au CFSA de l'AFTEC et à mobilisé pas loin de 80 personnes. [...]

Réseau des CCI en région Centre -  / Accueil

Assemblé Générale et Prix Lean - 12 Juin L’Assemblée Générale du Relais Lean Centre se tiendra le 12 juin prochain, avant la clôture du premier "Prix Lean" [...] Démarrer avec le Customer Development (Cust Dev) C’est l’un des grands trends (buzzword ?)

Démarrer avec le Customer Development (Cust Dev)

En ce moment, aux côtés de l’échec, de la lean startup, et de quelques autres courants de pensée en entrepreneuriat : le Customer Development. Mis en lumière par Steve Blank dans The 4 steps to the epiphany, le Customer Development c’est un ensemble d’étapes très concrètes pour vous permettre, au moment où vous allez lancer une startup, de ne pas passer 12 mois dans votre garage à développer un produit génial… mais que personne ne voudra au final.

Il s’agit donc bien de se mettre dans la peau des clients potentiels, de très vite développer un premier produit, de le tester, de mesurer ce qui marche ou pas, d’en tirer des conséquences, et d’avancer ainsi par très petites boucles de validation. Avec l’avantage de ne pas se prendre un gros mur sans l’avoir vu venir… En gros, il y a 4 très grosses étapes dans le Customer Development : la découverte des clients, ou Customer Discovery. Aller à la pêche aux informations chez vos clients – Customer Development. Comme vous le savez – le suspense est insoutenable, je sais – je remonte une boîte, avec l’équipe et sans l’idée.

Aller à la pêche aux informations chez vos clients – Customer Development

Bon, ok, maintenant on commence d’affiner un peu et on se met doucement en mouvement. Et pour cela, nous suivons avec Guillaume les étapes du Customer Development, qui nous a fait poser quelques hypothèses sur notre vision et le premier produit que nous pourrions sortir. Next step : rencontrer le maximum de monde pour valider, modifier, invalider, bouger les hypothèses. C’est primordial ici de sortir de derrière son PC, et de prendre son téléphone, sa malette, et de s’enquiller plein de rendez-vous. Rassurez-vous, c’est un peu stressant au début mais tout le plaisir de la création d’entreprise est là Bref, comme je suis en train de passer par là, voilà quelques conseils bien pratiques pour vous aussi mettre le nez à la fenêtre et tenter – avant de taper la moindre ligne de code – de vous assurer que vous répondez bien à un besoin !!!

L’Obeya, une réussite projet en huis clos. L’Obeya, une réussite projet en huis clos Article publié le 17 juillet 2012 L’Obeya (terme japonais signifiant « grande salle »), ou Obeya room, désigne une pièce où se rencontrent régulièrement l’ensemble des acteurs d’un projet pour y faire le point sur son avancement.

L’Obeya, une réussite projet en huis clos

A priori, cela ne dénote rien d’extraordinaire, à ceci près que les murs d’une Obeya room sont entièrement consacrés à l’affichage de tous les outils de pilotage incontournables à la conduite du projet : tableaux de bord, indicateurs de suivi, planning, listing des problèmes rencontrés, etc. Tant et si bien que la moindre parcelle d’espace est bien souvent recouverte. Ce concept, né chez Toyota et initialement utilisé dans l’industrie automobile, s’invite de plus en plus dans la gestion de projet SI. Pour comprendre le concept de l’Obeya, penchons-nous d’abord sur un courant de management dérivé de l’AGILE appelé le Lean, signifiant littéralement : « maigre », « sans gras » et né lui aussi dans la célèbre firme nippone. Sauver un projet en crise avec la méthode Obeya.

La gestion des équipes selon les principes du Lean, issu du Toyotisme et l'Obeya fait son apparition en France.

Sauver un projet en crise avec la méthode Obeya

Et c'est à l'occasion de l'université du SI des 2 & 3 juin d'Octo Technology que Sandrine Olivencia, coach Lean pour Operae Partner s'est exprimée sur les atouts de ces pratiques. Beaucoup de projets informatiques n'arrivent pas à l'heure du fait d'une mauvaise maitrise du "lead time" (rétro-planning du projet). Les DSI, qui se sentent désarmés, pointent le manque de visibilité de leurs projets, le manque d'organisation et le fait qu'ils ne gèrent que des projets en crise.

Dans la pensée Lean on appelle cela un problème et la démarche de résolution du problème s'oriente tout d'abord vers une visualisation de la production. Cette visualisation se fait grâce à l'Obeya ou Obeya room. Ainsi chaque pan de la salle est réservé à une partie du dossier. Sandrine Olivencia a illustré son propos par un cas qu'elle a elle-même vécu. Illustration : une Obeya room (D.R)