background preloader

Controverses techniques et scientifiques - cartographie des cont

Facebook Twitter

Visualisation et cartographie des controverses (2013-aujourd'hui) Ce cours présente comment la visualisation de l'information est utile pour construire la cartographie de votre controverse.

Visualisation et cartographie des controverses (2013-aujourd'hui)

Il s’inscrit dans le cycle « Cartographie des controverses scientifiques et technologiques » qui s'adresse aux étudiants de 1ère année d'ESIEE Paris. Les controverses scientifiques Conférence de Bruno Latour. Méthode de recherche documentaire appliquée à la cartographie des controverses. La cartographie des controverses. Doc pour Docs met en ligne la synthèse d’une expérimentation en lycée autour de la cartographie des controverses.

La cartographie des controverses

Vous y trouverez des exemples de séances menées en ECJS, tout à fait transposable en EMC, et sans doute entrevoir des pistes déclinables en fin de collège dans le cadre de l’EMI.Nous remercions Marie-Madeleine Heitz, professeur documentaliste d’avoir accepté de vous proposer ces documents.A travers des questions-réponses ci-dessous, voici l’essentiel de cette expérimentation. Comment définissez-vous la cartographie des controverses ? La cartographie des controverses a été créée à l’Ecole des Mines par Bruno Latour, puis reprise à Sciences Po pour analyser les controverses scientifiques dans le paysage médiatique.Prenons par exemple la controverse suivante : Faut-il se faire vacciner contre la grippe ?

Pour en savoir plus sur la cartographie des controverses, veuillez consulter le site suivant : Pouvez-vous nous dire comment est née cette expérimentation ? L'étude de controverses pour expérimenter la culture numérique. J’ai pris le terme « expérimenter » dans le titre de cet atelier : Transmettre ou expérimenter ?

L'étude de controverses pour expérimenter la culture numérique

Atelier sur l’enseignement de la culture numérique En quoi l’étude de controverses permet-elle de développer chez nos élèves une culture numérique ? Je vous propose sur le sujet une infographie (que vous pouvez retrouver en ligne) qui résume les principaux éléments de la démarche : Pourquoi utiliser la méthode du document de collecte ? En utilisant la méthode du document de collecte analysé et retravaillé, on peut amener les élèves à dresser un panorama des discours qui s’expriment en fonction de la source (scientifique, médiatique, institutionnelle...). Avec ce type d’étude se dessine donc un travail approfondi sur les notions de source, de document et d’information. Il est peut être possible de dessiner une trame de progression avec une attention particulière portée. FORCCAST FORmation par la Cartographie des Controverses à l'Analyse des Sciences et des Techniques. Enjeux citoyens de compréhension des mécanismes médiatiques et informationnels liés aux sujets de controverses.

Je prends plaisir à relire ce texte de Anne Cordier sur «Et si on enseignait l’incertitude pour construire une culture de l’information ?»

Enjeux citoyens de compréhension des mécanismes médiatiques et informationnels liés aux sujets de controverses

, qui nous invite à à questionner l’incertuitude « Car si l’incertitude domine, c’est bien parce que ce principe gouverne nos environnements informationnels, mais aussi économiques, sociaux, culturels. Dès lors nous revient-il de penser urgemment pour chacun le développement du potentiel informationnel (information potential), c’est-à-dire la capacité de l’individu à augmenter ses compétences, quantitativement ou qualitativement (Yoon, 2008). Sujets de controverses-Scoop it Hélène Mulot. Cartographie des controverses Experimentation ECJS. L'éthique en pratique en école d'ingénieurs. Un article publié au VIIIe Colloque des Questions de Pédagogie dans l’Enseignement Supérieur, Brest, 17, 18 et 19 Juin 2015.

Intéressant, notamment pour sa bibliographie, pour l'EMC et les Sciences de l'Ingénieur – docaurore

L’Ecole nationale d’ingénieurs de Brest (ENIB) est une école publique d’ingénieurs du Ministère français de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, qui forme en 5 ans des ingénieurs généralistes en ingénierie des systèmes industriels dans les domaines de l’électronique, de l’informatique et de la mécatronique.

L'éthique en pratique en école d'ingénieurs

Former au métier d’ingénieur, c’est aussi sensibiliser l’étudiant à l’éthique de l’ingénieur par une réflexion et par une mise en pratique en cohérence avec le scientifique « honnête homme » du 21e siècle [Salomon et al, 1971]. II.1 Les ateliers d’éthique A l’ENIB, une première présentation de la charte d’éthique de l’ingénieur est faite aux primo-entrants dès leur pré-rentrée. L’ingénieur est avant tout un citoyen pleinement intégré dans la société civile.