background preloader

Dossier outils nomades à lécole

Facebook Twitter

Exploiter des tablettes au CDI de la 6ème à la classe prépa. Marie-Claude Rage est actuellement professeure-documentaliste au Lycée Laure Gatet de Périgueux.

Exploiter des tablettes au CDI de la 6ème à la classe prépa

Elle revient pour SavoirsCDI sur son utilisation de tablettes Apple et Android l'an dernier à la Cité scolaire Bertran de Born de Périgueux. Marie-Claude Rage : L’an dernier, j’ai travaillé sur tablettes avec des élèves de la Cité scolaire Bertran de Born de Périgueux, en partenariat avec l’atelier Canopé de la Dordogne qui nous a successivement prêté une flotte de 5 iPads sur 6 semaines puis de 5 tablettes androïd sur 6 autres semaines.

Ces prêts ont été le point de départ d’une réflexion avec les différentes équipes pédagogiques ainsi qu’avec Virginie Esparel, responsable de l’ingénierie éducative et numérique à l’atelier Canopé de la Dordogne, en vue de l’acquisition d’un ensemble de tablettes numériques propres à l’établissement. Il s’agissait pour nous de comparer les différentes utilisations possibles en milieu scolaire (collège, lycée, prépa). Mieux enseigner avec les tablettes, 5 erreurs à éviter. Plan numérique pour l'éducation : le déploiement pour 2016 se poursuit avec un nouvel appel à projets destiné aux collèges. Annoncé en mai dernier par le président de la République, le plan numérique pour l’éducation qui vise à préparer l’école et la jeunesse aux enjeux d’un monde en transformation, s’inscrit dans le cadre de la stratégie globale mise en place par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Plan numérique pour l'éducation : le déploiement pour 2016 se poursuit avec un nouvel appel à projets destiné aux collèges

Depuis la rentrée 2015, environ 600 collèges et écoles pilotes de ce plan expérimentent progressivement de nouvelles formes d’enseignement et d’apprentissage grâce au numérique. Dans ce contexte d’engouement des établissements scolaires et des familles pour le numérique éducatif, Najat Vallaud-Belkacem et Louis Schweitzer, Commissaire général à l’investissement, ont lancé, ce mardi 24 novembre, l’appel à projets "collèges numériques et innovation pédagogique", qui concrétise davantage le déploiement du plan numérique pour l’éducation.

Plan numérique pour l'éducation : 500 écoles et collèges seront connectés dès 2015. Comme l'a annoncé le Président de la République aujourd'hui, 500 écoles et collèges seront connectés dès 2015, marquant la première étape du plan numérique pour l'éducation.

Plan numérique pour l'éducation : 500 écoles et collèges seront connectés dès 2015

Ce sont ainsi plus de 70 000 élèves et 8 000 enseignants qui expérimenteront, dès la rentrée prochaine, de nouvelles formes d'enseignement et d'apprentissage grâce au numérique. Apprendre avec des tablettes tactiles, des TNI - Tablettes tactiles : retours d'expérimentations et potentialités pédagogiques. À ce jour, l'introduction des tablettes tactiles dans l'écosystème scolaire a rendu possible la mise en place de nouvelles pratiques pédagogiques qui développent des modalités d'apprentissage plus collaboratives et permettent un meilleur accompagnement des élèves.

Apprendre avec des tablettes tactiles, des TNI - Tablettes tactiles : retours d'expérimentations et potentialités pédagogiques

Intégrées aux pratiques innovantes des professionnels de l'éducation, ces nouveaux supports permettent de mettre en œuvre des activités diversifiées, adaptables à des contextes d'apprentissage variés et aux besoins spécifiques de chaque apprenant. Le caractère individuel de ces objets connectés favorise un apprentissage stimulant l'autonomie et la créativité des élèves. Ces tablettes sont également conçues comme des outils de communication, favorisant les interactions en classe et le partage. Toutes ces caractéristiques ancrent donc ces supports au cœur de l'évolution de l'école et des pratiques pédagogiques à l'ère du numérique. Discours du Président de la République. Après les TBI et les tablettes, les smartphones ? Quelle innovation à l'école ! Si l'année scolaire 2012-2013 a été marquée par le remplacement des TBI par les tablettes, dans le paysage des TIC en éducation, l'année 2013-2014 sera-t-elle celle qui verra le triomphe des smartphones ?

Après les TBI et les tablettes, les smartphones ? Quelle innovation à l'école !

Observant depuis plus de trente années que les objets techniques se succèdent et se remplacent dans le paysage médiatique, on peut être tenté de penser que cela va continuer. Une enseignante qui déclarait abandonner une expérimentation qu'elle avait menée durant quatre ans avec ses élèves n'a pas hésité à penser qu'il lui suffirait de prendre la nouveauté technique d'après, pour continuer à être "en haut de la vague" médiatico-technologique. Relayés par les concepteurs et vendeurs, ces enseignants, que l'on dit parfois innovants (?) Sont souvent les alliés objectifs, parfois revendiqués, des sphères qui les promeuvent.

Mobiles, MDM, MAM, MCM : quelle couche pédagogique ? La multiplication des ordinateurs, et plus récemment de leurs descendants, les tablettes et autres smartphones suppose, du point de vue des responsables informatiques, une gestion dite de "flotte", ou de "parc".

Mobiles, MDM, MAM, MCM : quelle couche pédagogique ?

Ces logiciels de gestion de grand nombre d'ordinateurs se couplent, en milieu scolaire ou universitaires, d'environnements numériques de travail accessibles à partir d'un navigateur web et d'un accès à Internet. Le développement des tablettes a vu se démocratiser les acronymes MDM (mobile device management), MAM (mobile app management), MCM (mobile content management) qui font leur entrée dans les établissements scolaires. Jérôme Lagaillarde : Le smartphone en français pour apprendre ? Quand le matériel informatique de l’établissement manque ou défaille, pourquoi ne pas faire appel à celui des élèves ?

Jérôme Lagaillarde : Le smartphone en français pour apprendre ?

Au lieu d’interdire les smartphones, ne serait-il pas plus pertinent d’en inventer des usages pédagogiques ? C’est la question, cruciale, du BYOD (« Bring Your Own Device », « apportez votre propre matériel »). C’est le pari lancé et gagné par Jérôme Lagaillarde, professeur de lettres au collège Georges Méliès à Paris. Il éclaire ici les modalités, les possibilités et les enjeux d’une utilisation des smartphones en cours de français : un choix que certains jugeront risqué, et qui s’avère pourtant essentiel pour renforcer certains apprentissages tout en éduquant à la responsabilité. L’usage du smartphone est officiellement interdit dans les collèges : pourquoi avez-vous décidé d’autoriser vos élèves à l’utiliser envers et contre tout ? Concrètement, dans quel cadre avez-vous mis en place cette utilisation ? L’appareil photo est en effet un outil que j’utilise beaucoup.