background preloader

LA REVANCHE de CIPRIEL le BOITEUX

Facebook Twitter

LA REVANCHE DE CIPRIEL LE BOITEUX. Clovis Ier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Clovis Ier

Issu de la dynastie des Mérovingiens, il est le fils de Childéric Ier, roi des Francs saliens de Tournai, et de la reine Basine de Thuringe. Brillant chef militaire, il accroît considérablement le territoire du petit royaume des Francs saliens dont il hérite à la mort de son père pour unifier une grande partie des royaumes francs, repousser Alamans et Burgondes et annexer les territoires des Wisigoths dans le sud de la Gaule.

Clovis est considéré dans l'historiographie comme un des personnages historiques les plus importants de l'histoire de France ; la tradition républicaine reconnaît en lui le premier roi de ce qui devint la France, et la tradition royale voit en lui le premier roi chrétien du royaume des Francs[Note 2]. Les sources primaires[modifier | modifier le code] Clovis Ier - Maïeuta. Il est dans l'histoire de France, des instants solennels qui ne nous sont parvenus qu'enjolivés par la légende, celle-ci ayant souvent superposé au merveilleux historique un merveilleux factice.

Clovis Ier - Maïeuta

De trois grandes destinées, comme celles de Charlemagne, d'Henri IV ou de Napoléon, n'a-t-on pas trop souvent retenu la seule gloire des combats et le sinistre fracas des armes ?... Il en est de même pour Clovis, que la tradition épique nous présente un peu comme un soudard actif et brutal. Nous allons essayer de découvrir son caractère à travers les principaux faits de son existence. Clovis Ier Son enfance. Clovis et les Alamans. Clovis et les Alamans Par sa victoire sur Syagrius, Clovis s'est rendu maître du pays qui s'étend de la Somme à la Seine.

Clovis et les Alamans

Cette victoire a eu lieu pendant la cinquième année de son règne (486). Les dix années qui ont suivi restent les plus obscures de sa carrière. Au lieu de poursuivre sa marche sur le Midi, Clovis jugea prudent de se protéger à l'est. D'autres nations germaniques s'étaient, en effet, établies le long du Rhin, rivales inquiétantes qu'il convenait d'absorber ou, tout au moins, d'affaiblir. Les Alamans, qui ont donné leur nom à l'Allemagne, sont apparus dans l'histoire au IIIe siècle; ils formaient alors un rameau du peuple suève.

Nous ignorons aussi la cause du conflit, mais on la devine. Comme il disait ces mots, ajoute Grégoire de Tours, les Alamans tournèrent le dos et commencèrent à fuir. Les fils de Clovis. Les fils de Clovis En mourant, Clovis laissait quatre fils; l'aîné, Thierry, était né hors mariage; les trois autres, Clodomir, Childebert et Clotaire, avaient pour mère la reine Clotilde.

Les fils de Clovis

Ils partagèrent le royaume comme un bien de famille. Les fils de Clovis se montrent tels qu'ils étaient, égoïstes, cruels, cupides et souvent lâches. Seule, leur mère Clotilde conserve quelque grandeur d'âme. Implacablement attachée à ses souvenirs d'enfance, elle pousse ses enfants à venger les meurtres de son père et de sa mère, et à entreprendre une guerre contre les Burgondes. Grégoire de Tours raconte que la reine Clotilde, qui demeurait à Paris, affectionnait d'un amour exclusif les enfants, orphelins et encore en bas âge, de son fils Clodomir. Liste des monarques de France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des monarques de France

Louis XIV, dit le Roi Soleil a régné sur la France entre 1661 et 1715. Il est considéré par les historiens comme l'un des plus grands rois de son temps en Europe et l'un des plus importants de France[1]. La date de naissance de la France est sujette à controverse. La date admise la plus reculée est l'avènement de Clovis, en 481. Ses prédécesseurs à la tête du royaume franc ne sont généralement pas repris dans les listes des souverains français. Titulature[modifier | modifier le code] Titres officiels[modifier | modifier le code] Le titre des monarques français a évolué au cours des âges : Titres officieux[modifier | modifier le code] Au-delà du titre officiel, les monarques français bénéficiaient de deux expressions les désignant explicitement.