background preloader

La reine des neiges

Facebook Twitter

Contes danois (Andersen)/La Reine des Neiges/Texte entier. Voyons, nous commençons.

Contes danois (Andersen)/La Reine des Neiges/Texte entier

Quand nous serons au bout de notre conte, nous en saurons bien plus que maintenant, car nous avons parmi nos personnages un vilain merle, le plus méchant de tous, le Diable. Un jour, il était de bien bonne humeur ; il venait de confectionner un miroir qui avait une merveilleuse propriété : le beau, le bien s’y réfléchissaient, disparaissaient presque entièrement ; tout ce qui était mauvais et déplaisant ressortait, au contraire, et prenait des proportions excessives. Les plus admirables paysages, par ce moyen, ressemblaient à des épinards cuits. Les hommes les meilleurs et les plus honnêtes paraissaient des monstres ; les plus beaux semblaient tout contrefaits : on les voyait la tête en bas ; les visages étaient contournés, grimaçants, méconnaissables ; la plus petite tache de rousseur devenait énorme et couvrait le nez et les joues. Comparaison © La Reine des Neiges. Comparaison avec le film " la reine des neiges " de Disney Si vous avez lu le résumé du conte ou l'avez lu en entier, vous aurez remarquer que les deux histoires n'ont en fait rien à voir et que ce que Disney à concervé de la version originale tient plus du clin d'oeil que de la véritable adaptation.

Comparaison © La Reine des Neiges

Ce n'est pas quelque chose de rare chez cette companie qui aime prendre son indépendance par rapport aux oeuvres dont elle s'inspire. Aussi, il y a tellement de différence que nous allons plutôt souligner ce qui est semblable dans les deux versions. Le personnage de Elsa est bien évidement associé à la reine des neiges du conte originale. Bien que la reine du film soit gentille et n'ai rien à voir avec le caractère de celle d'Andersen, il faut tout de même noter que Disney avait pensé à en faire la méchante du film avant de changer d'avis suite à la prise de son des chansons.

Gerda et Kay, les deux personnages principaux de l'histoire se sont transformés en Anna et Kristoff. Les secrets de La Reine des Neiges - Frozen de Disney. Un article à propos d’un de mes sujets favoris : Disney, afin de vous partager mon impression suite à la découverte du nouveau film d’animation Frozen, ou La Reine des Neiges en Français.

Les secrets de La Reine des Neiges - Frozen de Disney

Inspiré du conte européen La Reine des Neiges La Reine des Neiges est à l’origine un conte écrit par Hans Christian Andersen en 1844. Ecrit en seulement 5 jours, il n’en reste pas moins le conte le plus long de l’auteur danois. L’histoire est divisée en 7 parties dont vous trouverez une version traduite en français et disponible gratuitement à cette adresse. Attention, le fond du site pique les yeux, c’est pourquoi j’ai décidé d’expérimenter e-book author sous mac et de vous partager l’eBook que j’ai créé à cet effet aux différents formats ci-dessous !

Sven (La Reine des Neiges) Sven est l’un des deux protagonistes, avec le bonhomme de neige Olaf, de la séquence humoristique inédite ayant servie de teaser au 53e Grand Classique des studios Disney.

Sven (La Reine des Neiges)

Les deux personnages tentent de s’emparer de la carotte qu’Olaf arbore en guise de nez après que celui-ci l’a perdu en éternuant violemment. Après plusieurs gags, c’est finalement Sven, le mangeur de carottes, qui parvient à récupérer l’appendice nasal d’Olaf, au grand dam de ce dernier… Mais voilà, l’appétit est une chose moins primordiale que l’amitié pour le grand cervidé qui restitue finalement la carotte à son sympathique copain, qu’il ne cherchait en fin de compte qu’à aider !

Sven figure au casting du court-métrage La Reine des Neiges : Une Fête Givrée (2015). Sven est aussi l’un des personnages issu de l’univers de La Reine des Neiges qui figure au casting de la quatrième saison de Once Upon a Time, une série live dont la diffusion a débuté en 2011. Culturina: La reine des neiges, critique. La reine des neiges, le conte le plus long d'Andersen!

Culturina: La reine des neiges, critique

Enfin adapté par Disney 70 ans après avoir été envisagé pour la première fois! (Et finalement en CGI). Mais au fait, qu'est ce que ce conte pour qui l'aurait oublié? Il commence avec de vilains trolls dont le chef fabrique un miroir ensorcelé. Paraît laid et mauvais tout ce qui s'y reflète de beau et bon. Le jeune garçon devient froid et insensible, et un jour d'hiver, accroche par jeu sa luge à un grand traîneau. Sortis de la ville, l'occupante propose à Kai de venir se réchauffer sous ses fourrures. La Reine des neiges. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Reine des neiges

"La Reine des neiges" : TOUT savoir sur le nouveau Disney ! - News films Tournages. Adaptation d'un conte, le court métrage proposé avant la projection du film, présence d'un renne dans les locaux de Disney...

"La Reine des neiges" : TOUT savoir sur le nouveau Disney ! - News films Tournages

A l'occasion de la sortie tant attendue de "La Reine des neiges", pleins feux sur les secrets de tournage du film ! © Walt Disney Andersen & Disney La Reine des neiges est l'adaptation d'un conte de Hans Christian Andersen du même nom. Les Studios Disney ont déjà adapté de nombreuses fois les oeuvres de l'écrivain dont le plus célèbre reste La Petite Sirène, grand classique de 1990. La Reine des neiges (film, 2013) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Reine des neiges (film, 2013)

Après plusieurs années de réflexion et de tentatives d'adaptation abandonnées, le film est définitivement mis en production en 2011 sur un scénario de Jennifer Lee, qui co-réalise le film avec Chris Buck. Idina Menzel, Kristen Bell, Jonathan Groff, Josh Gad et Santino Fontana prêtent leur voix aux personnages principaux (remplacés respectivement en français par Anaïs Delva, Emmylou Homs, Donald Reignoux, Dany Boon et Guillaume Beaujolais), la musique est composée par Christophe Beck, les chansons par Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez. Non, Disney n'a toujours pas sa princesse féministe. Par Nora Bouazzouni Mis à jour le , publié le Il était une fois une princesse qui avait un poignet aussi gros que son œil.

Non, Disney n'a toujours pas sa princesse féministe

« Frozen » : la Reine des Neiges m’a réconcilié avec Disney. Il faut bien passer le temps dans le train, et je n’avais pas spécialement le coeur à écrire : un peu moins de deux heures, c’est court pour s’y mettre.

« Frozen » : la Reine des Neiges m’a réconcilié avec Disney

Un petit tour par l’iTunes Store et me voilà à consulter les derniers films d’animation sortis en location (j’ai vu récemment « Dragons » qui m’avait beaucoup plu, alors j’ai voulu rester dans la même veine). Me voilà cliquant sur « La Reine des Neiges », dont on m’avait dit beaucoup de bien. Je comprends mieux pourquoi. D’abord, j’ai passé un excellent moment de divertissement : c’est une belle histoire, archétypale comme peuvent l’être les contes (et c’est ce qu’on leur demande), graphiquement très réussie et sans temps morts. Les vrais contes Disney.