background preloader

12/05 - 18/05

Facebook Twitter

Spotify va lancer son propre service de streaming vidéo. Malgré des résultats financiers en baisses, Spotify le leader de la musique en streaming envisage le lancement d’un service de vidéo sur internet. Le marché de la vidéo en streaming est déjà fortement concurrentiel, mais cela ne semble pas inquiéter Spotify qui serait en train de mettre en place un service de vidéo, mis en ligne le 20 mai prochain. Spotify veut se lancer dans la vidéo L’information a été relayée par plusieurs médias dont le très sérieux Wall Street Journal, qui évoque le lancement probable du service de vidéo de Spotify à la date du 20 mai.

Spotify pourrait donc rapidement venir concurrencer un acteur comme Netflix. Spotify a discuté par exemple avec les acteurs qui collaborent actuellement avec YouTube, il s’est également dirigé vers plusieurs sociétés de médias classiques. Spotify en quête d’une nouvelle croissance Toutes ces rencontres avec des fournisseurs de contenu sont donc le gage d’un catalogue qui promet d’être intéressant et espérons-le, complet ! Source. Avec son bouton "Buy", Google va s'attaquer à... Amazon. Google va intégrer des boutons "buy" ("achetez") sur ses pages de résultat dans les prochaines semaines, selon le Wall Street Journal.

La nouvelle n'est évidemment passée inaperçue dans le landerneau du e-commerce, puisque cette décision semble signer le virage de la firme de Mountain View vers le e-commerce. Où l'attendent de pied ferme Amazon et d'eBay. Selon plusieurs personnes concernées par ce lancement, Google va raisonner en "mobile first", puisque le géant de la recherche va d'abord afficher les boutons lorsque les gens recherchent des produits sur des appareils mobiles -smartphones et tablettes.

Les boutons seront affichés en haut de page, à côté de résultats de recherche sponsorisés. Les entreprises devront payer pour afficher ce bouton, mais en revanche il n'est pas prévu qu'elles versent à Google un pourcentage des ventes réalisées avec ce système. Concrètement, comment-cela fonctionnera-t-il ? Le principal concurrent de Google ? Android One : le smartphone à bas prix de Google arrive en Europe. L'Android One est destiné aux marchés émergents. Après l'Asie, l'offre low cost de Google gagne à présent l'Europe. © Google Android One : le smartphone à bas prix de Google arrive en Europe - 2 Photos Présenté il y a bientôt un an à la conférence Google I/O avant d’être lancé à l’automne 2014 en Inde, Android One se présente comme une réponse globale bon marché (terminal et système d'exploitation) destinée aux marchés émergents.

Après l’Asie (Bangladesh, Inde, Indonésie, Népal, Philippines et Sri Lanka), cette solution gagne désormais l’Europe via la Turquie et General Mobile. Ces modèles estampillés Android One se caractérisent par leur système d’exploitation épuré, sans artifices comme des programmes joints ou des surcouches logicielles souvent rajoutés par les constructeurs. Présentation d’Android One lors de la conférence Google I/O en juin 2014. © Google Par défaut, Firefox OS inclut la gestion des appels, de la messagerie, des e-mails et de la caméra.

Sur le même sujet. Sigfox & Samsung démontrent le réseau M2M bas-débit au salon IoT World. A l’occasion du Salon IoT World 2015 qui se tient jusqu’à demain à San Francisco, Sigfox et Samsung donneront un aperçu de l’étendue des possibilité du réseau M2M bas-dédit de l’opérateur français dans la baie de San-Francisco. A titre d’exemple, Sigfox va montrer la facilité d’utilisation de son réseau de télécommunication pour les objets connectés en s’intégrant à la plateforme ARTIK de Samsung. L’opérateur français, installé près de Toulouse, a récemment déployé sa technologie de réseau au sein de la baie de San-Francisco et la nouvelle plateforme ARTIK de Samsung donne un cas concret : une application simple pour détecter et retrouver les vélos volés. ARTIK de Samsung aide à accélérer le développement d’objets connectés et des applications associées.

Curtis Sasaki, VP of Ecosystem chez Samsung Electronics, a expliqué : En Europe, la France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Espagne, le Portugal et des villes majeures de Russie sont notamment équipées de la même technologie. Réseaux sociaux et messageries instantanées captent 60% du temps passé sur les applis Android aux US - JDN. L'étude d'AppAnnie pour le 1er trimestre 2015 permet de se rendre compte qu'il est difficile pour les autres types d'applications de se faire une place. Messenger, Facebook, Instagram, Youtube, WhatsApp...

Ces applications trustent depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, le top des applications les plus téléchargées sur iOS et Android. Pas étonnant donc que 60% du temps passé sur des applications Android au 1er trimestre 2015 concerne des services de communication et des réseaux sociaux, aux Etats-Unis, en Allemagne et au Royaume-Uni, selon AppAnnie. La proportion est légèrement moins élevée au Japon et en Corée du Sud, avec 45% du temps passé sur cette même période. Enfin, la réputation des pays asiatiques vis à vis des jeux mobiles n'est pas usurpée. Un détenteur d'Android japonais passe ainsi quatre fois plus de temps que son homologue américain à jouer des jeux sur son smartphone. Facebook teste son propre moteur de recherche pour évincer Google. 01net. le 12/05/15 à 11h33 Facebook cherche à se passer du navigateur de la firme de Moutain View. Facebook l’a bien compris, désormais une grande partie de son audience se fait sur mobile. Aussi pour garder le plus possible ses membres sur son appli, le réseau social teste actuellement son propre moteur de recherche.

Cet outil permettrait de partager des articles avec des amis directement dans son statut sans sortir de Facebook. Il est actuellement accessible à une poignée d’utilisateurs américains équipés d’un iPhone. Leur version de l’appli propose un nouveau bouton « Add a link » (Ajouter un lien, en anglais). En cliquant sur ce bouton, ils ont accès à une boîte de dialogue dans laquelle ils peuvent taper leur requête. Pour l’instant, il ne s’agit que d’un test à petite échelle. Ce test s’inscrit dans une autre démarche de Facebook. Facebook va concurrencer eBay et LeBonCoin sur les petites annonces - JDN. Le réseau social teste et déploiera bientôt un moteur de recherche permettant d'afficher et de filtrer les annonces postées par les membres des groupes d'achat-vente. Facebook est déjà très utilisé par ses membres pour poster des petites annonces, qu'il s'agisse de vente d'objets, de services ou de location immobilière. Elles sont souvent partagées au sein de groupes publics qui, à l'échelle d'une ville ou d'un département, peuvent regrouper plusieurs milliers d'utilisateurs.

Et depuis février, les membres de ces groupes disposent d'un outil leur permettant d'ajouter le prix, des photos, une description et la localisation de l'article qu'ils mettent en vente. Pour mieux encore tirer parti de ce phénomène, le réseau social teste actuellement un moteur de recherche, grâce auquel les internautes peuvent afficher toutes les annonces postées au sein des groupes dont ils font partie, mais aussi filtrer les produits par catégorie ou les classer par prix ou date de parution.

Satellite TV revenues to overtake cable in 2015 | Digital TV News. Wednesday, May 13th, 2015 Satellite TV [DTH or DBS] revenues will overtake total cable TV revenues in 2015, according to Digital TV Research. Covering 138 countries, the Digital TV World Revenue Forecasts report estimates that satellite TV accounted for 44% of the total in 2014, rising to 46% by 2020. However, cable TV revenues (both analog and digital) will drop from 46% of the total in 2014 to 40% in 2020. Meanwhile, IPTV – the fastest growing platform – will climb from a 10% share in 2014 to 13% by 2020. Source: Digital TV Research Ltd Satellite TV revenues will reach $94.8 billion in 2020. The US will remain satellite TV market leader.

Global cable TV revenues peaked at $93.8 billion in 2012, and will fall to $81.9 billion in 2020. Digital cable TV revenues will climb by 5.6% from $76.1 billion in 2014 to $80.3 billion in 2020 – or up by nearly $19 billion between 2010 and 2020. IPTV revenues will climb to $27.9 billion in 2020; triple the 2010 figure. Links: Digital TV Research. Warner Music gagne de plus en plus avec le streaming et veut généraliser le payant - JDN. Au trimestre dernier, la part du chiffre d'affaires de Warner Music Group issue de la musique en streaming a dépassé pour la première fois celle issue des téléchargements. Le chiffre d'affaires de Warner Music issu du streaming musical –celui reversé par des sociétés comme Spotify, Deezer ou Youtube- a enregistré une hausse de 33% au deuxième trimestre. Les revenus globaux issus du numérique, qui incluent également les téléchargements de musiques sur des plateformes comme iTunes, n'ont augmenté que de 7% sur la même période.

Ainsi, si les téléchargements perdent en popularité, le streaming ne cesse de se développer. Surtout, la part du chiffre d'affaires issue de la musique en streaming a dépassé pour la première fois celle issue des téléchargements, a révélé Warner Music. Diminuer la part des abonements gratuits Warner a bien compris ce glissement et tente donc de diminuer la part d'utilisateurs adeptes du streaming musical gratuit avec publicités. Partenariats avec Snapchat et Vessel. Android One, premiers pas en Europe. En septembre dernier, Google annonçait le programme Android One. L'objectif : viser les marchés émergents avec des smartphones vendus sous ou autour de la barre des 100/200 dollars. Ceux-ci ont été pensés pour correspondre avec les besoins du marché local et embarqueront un système de double carte SIM, une radio FM et un slot pour carte Micro-SD.

L'offre logicielle est contrôlée par Google. Ce programme permet aux OEM de bénéficier du soutien de Google et de designs de référence afin de construire et de développer des smartphone low cost. Présent dans 8 pays d'Asie, Android One fait aujourd'hui une entrée remarquée en Europe via la Turquie. Les marchés émergents sont particulièrement attractifs pour les constructeurs de smartphones, le taux d’équipement moyen de la population est encore relativement bas, ce qui promet une croissance importante. Reste à savoir si cette entrée en Europe préfigure le lancement d'Android One dans d'autres pays.