background preloader

Vote blanc

Facebook Twitter

Le vote blanc adopté définitivement par le Parlement. Publié le 12/02/2014 • Par Brigitte Menguy, avec l'AFP • dans : Actu juridique, France La proposition de loi visant à reconnaître le vote blanc aux élections a définitivement adoptée par le Sénat. Les bulletins blancs seront, à partir de mai 2014, décomptés séparément des bulletins nuls. Une enveloppe ne contenant aucun bulletin sera assimilée à un bulletin blanc.

Toutefois, ils n’entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés. Cette proposition de loi, qui avait été déposée par François Sauvadet (UDI) à l’Assemblée Nationale le 24 juillet 2012, prévoit qu’à partir du 1er avril 2014 les bulletins nuls seront décomptés séparément des bulletins blancs. Les électeurs pourront donc se saisir de cette possibilité dès le prochain scrutin européen en juin. Chaque électeur pourra voter « blanc » soit en introduisant dans l’enveloppe un bulletin blanc, soit en laissant cette enveloppe vide. Echos positifs dans la classe politique Haut de page. 339. (AN2) Article 1er Le troisième alinéa de l'article L. 65 du code électoral est complété par trois phrases ainsi rédigées : « Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal.

Ils n'entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés, mais il en est fait spécialement mention dans les résultats des scrutins. Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc. » (AN1) Article 2 Au premier alinéa de l’article L. 66 du même code, les mots : « blancs, ceux » sont supprimés. (AN2) Article 2 bis 3 L'article L. 268 du même code est complété par les mots : « , à l'exception des bulletins blancs ». (AN1) Article 3 4 Le 1° de l’article L. 391 du même code est abrogé. (S1) Article 4 5 (AN2) Article 5 6 La présente loi entre en vigueur le 1er avril 2014. Délibéré en séance publique, à Paris, le 12 février 2014. Le Président, Signé : Jean-Pierre BEL. Le vote blanc sera reconnu après les municipales. France Inter - (ré)écouter - Jeudi 22 Septembre 16:11:40.

Abstention, piège à cons. A l'approche des prochaines élections européennes, la question de l'abstention est revenu dans les discussions. J'y ai souvent participé et il ne surprendra aucun lecteur de ce modeste blog que je suis pour le vote et contre l'abstention. J'ai tenté de synthétiser mes différentes interventions en ce qui suit : Nous avons trois options "offertes" par notre système de représentation "démocratique" : - s'abstenir - voter blanc ou nul (inscrire "connards" ou "merde" sur son bulletin, tant qu'on a un bulletin) - exprimer son vote sans oublier le fait que de nombreuses personnes ne sont pas inscrites sur les listes électorales.

Cela fait donc plutôt quatre options possibles, en tenant compte du refus de s'inscrire : 1) Ne pas être inscrit (volontairement) C'est rejeter le système. C'est une position honorable mais qui n'est cohérente QUE si on rejette tout le système et qu'on crée le sien dans son coin. 2) S'abstenir Mais s'abstenir, c'est laisser les autres décider du choix. 4) Exprimer son vote Zgur. Vote blanc reconnu et comptabilisé.: du spectateur en démocratie. After cantonales: la victoire en chantant chez les Fans de Titine. Soutenez moi un peu (oups) [dons] Voila un appel à don, j’en fait régulièrement.

Vu que je ne re-trouve pas de travail, que les promesses de contrat des uns sont du vent et ne parlons pas des arnaques sur projets.. Et oui voila.. Ce n’est pas lié à l’actualité judiciaire du moment avec la plainte pour injure publique par M.Le Pen, même si celle-ci peut éventuellement me créer un peu quelques soucis. (more…) arnaque, arnaques, ASS, Blog, blogs, blogueurs, comm, complot, con, cons, contrat, CTU, Euro, GUE, lit, MES, moi, moi je, newsletter, PPE, projet, promesse, promesses, PS, pub, rance, réseau, son, travail, UE, us Hollande : 89% de Sarkozy un petit calcul s’impose , au sujet de la dette. D’après son projet de 2012 , le nain pestilentiel Sarkozy proposait de réduire la dette en faisant un total de 75 Milliards d’euros d’économies d’ici 2016 soit en 4 années pleines. et rajouter 40 Milliards d’impôts nouveaux pour arriver a l’équilibre budgétaire en 2016.

Posted by Rva in Hollandie (more…) Que pensez-vous du vote blanc ? Au lendemain de cette élection (forcément…) boudée, se pose tout aussi forcément de par la causalité de la chaîne de réflexions dont elle procède la question de la reconnaissance du vote blanc. Quant à moi, j’ai toujours trouvé injuste que celui-ci ne soit pas comptabilisé non pas comme un vote nul et inutile, mais comme un vote qui entendait exprimer haut et fort que les candidats en lice ne convenaient pas à l’attente des électeurs, ce qui selon moi serait déjà un bon début de réponse au phénomène de l’abstention, qui met encore plus gravement selon moi en danger notre démocratie que le vote FN, qui après tout peut constituer une soupape de sécurité pour des aigris de tous poils. Il vaut mieux que cela s’exprime ainsi que dans la violence d’une part de la population qui ne trouve pas de voix pour porter la sienne… et son mécontentement.

Le vote blanc n’a aucune existence légale strictement encadrée en France. Like this: J'aime chargement… Le vote blanc lave plus démocratique ? A chaque scrutin, le vote blanc refait surface... Pour Wikipédia « Le vote blanc consiste pour un électeur à déposer dans l’urne un bulletin dépourvu de tout nom de candidat (ou de toute indication dans le cas d’un référendum). » Sous la Cinquième République, le citoyen peut voter ou s'abstenir.

Les partisans du vote blanc affirment qu'il aurait la vertu de rendre les scrutins plus démocratiques... qu'il permettrait l'expression d'une opinion... Certes, mais laquelle ? A notre avis, le vote blanc dévalorise l'abstention . Il opère une nouvelle distinction (sociale ?) Quelle différence si l'abstention est active ou passive... surtout quand elle atteint des niveaux comme ceux des cantonales ! Aussi, l'abstention se suffit à elle-même. En guise de conclusion, n'oublions pas que la démocratie, c'est le pouvoir du peuple pour le peuple avec des représentants issus du peuple qui le représentent et le servent dignement ! Vote blanc : Muscadet, pour moi. « Dans ce contexte, le vote blanc ressemble une énième tentative d'enfumage ou de diversion pour éviter le véritable débat sur la nature même de la Cinquième République. » C’est dans ces termes que DPP termine son billet à propos du vote blanc dans lequel il me tague.

Je ne l’aurais pas exprimé ainsi. J’aurais dit que ça ne changerait rien, qu’il fallait bien élire des types pour nous gouverner, que si l’offre politique n’était pas satisfaisante il fallait bien faire, que de toute manière ce sont des hommes et des femmes pour qui on vote, pas pour des projets, que les élus ne sont pas obligés d’appliquer leurs programmes… Mais au final, ça revient au même et je reprends à mon compte sa formulation . On a beaucoup parlé d’abstention à propos de ces cantonales mais au final, dans les blogs politiques, les tauliers se sont lâchés : il faut aller chercher l’électeur, mouiller la chemise, reparler aux classes populaires, … J’en passe.

Alors, les cantonales, hein ? La peste et le coléreux. Nicolas me tague à la chaine, une véritable usine à liens ce blogueur, j'arrive même plus à le suivre :-) Bon je réponds à la précédente chaine, oui je sais je suis complètement à la ramasse : Suis-je bien dans mon blog ? ( c'est sa question) Oui ça va merci, c'est gentil de m'avoir posé la question Nicolas, je me sens comme chez moi ici, sauf que des fois il y a des gens pour me contredire, pas souvent, les habitués ont dû remarquer que j'avais sale caractère...bref, je viens tous les jours dans ce blog, sauf migraine épouvantable, retourner la terre, arracher les mauvaises herbes, tailler un costard ou deux, et puis je repars après avoir reniflé le parfum des roses, croqué un ou deux cornichons, semé quelques mauvaises graines : tout ça histoire de s'aérer l'esprit... ( bon, cette chaine c'est fait...la seconde maintenant, plus ardue...)

Nicolas, en plus, me demande ici, si j'ai tout bien compris, ce que je pense du vote blanc, devrait-on le prendre en compte ? Crédit photo. A toi l’honneur ! » Archives du Blog » Enfants gâtés de la démocratie. Les résultats des cantonales ont été sans surprise. Le PS s’en sort bien. Au FN, c’est le soleil d’Austerlitz qui brille tandis que pour l’UMP, c’est la Berezina. Et moi je dis que le seul résulat qui vaille le coup d’être relevé, ce sont les 55% d’abstentions. Plus de la moitié des gens qui avaient la possibilité de s’exprimer ne l’ont pas fait ! Chapeau ! Elle est belle notre démocratie locale. Alors globalement, que tous ces gens qui ont été élus hier ne savourent pas cette victoire, elle a un goût amer, celui de l’abstention. Certes, les Français se désintéressent de la politique, la responsabilité en incombe indubitablement aux partis traditionnels qui ne savent plus capter ni la confiance ni l’attention des électeurs.

Je vous ressers le couplet du vote blanc, la meilleure façon selon moi d’exprimer son désaccord. Hessel vous fait bander avec son Indignez-vous ! Vous n’êtes que les enfants gâtés de la démocratie. Folie passagère 602. D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr. Cantonales… hélas, je m’abstiens. Aujourd’hui, je suis normalement appelé à renouveler mon « cantonnier » et bien pour la première fois de ma vie de citoyen « actif », je n’irai pas voter. Loin d’un simple geste de mauvaise humeur, il traduit mon état d’esprit vis à vis de notre classe politique et plus particulièrement de la Gauche.

Il y a quelques temps que j’affiche un certain scepticisme du fait de partis politiques incapables de se remettre en question sur leurs pratiques, sur leurs propositions. Hélas ces dernières jours n’ont pas inversé la tendance et dans un avenir proche, je ne vois pas ce qui pourrait changer. Pour moi, la situation à gauche est particulièrement inquiétante à 14 mois du premier tour de la Présidentielle. Et surtout qu’on n’essaye pas de me culpabiliser, que tu le veuilles ou non Jua n, . Doit on pourtant tout laisser tomber, attendre un hypothétique « printemps occidental » ? Je ne le pense pas. En passant, je vous recommande l’article de Marianne2 sur ces questions.

A voté ! (Le suspense est à son acmé.) C'était bien, il n'y avait personne. Juste le maire et ses deux assesseurs – si toutefois c'est bien ainsi qu'on appelle les deux larrons encadrant l'édile. L'Irremplaçable a commencé par faire sévèrement la leçon à celui de droite, chargé de vérifier nos cartes d'électeur, leçon qu'il a acceptée avec une certaine humilité, ce qui est normal : il s'agissait de l'électricien du coin, qui devait venir travailler chez nous la semaine dernière et qui, bien entendu, en bon artisan qui se respecte, ne s'est point montré.

Après quoi on est passé chacun dans un isoloir. Ça tombe bien, il y en avait deux. Quand on est ressorti de la mairie, et tandis qu'on déambulait sous le soleil entre les sépultures récentes et anciennes du cimetière jouxtant l'église, Catherine m'a avoué qu'elle n'avait finalement pas pu résister au plaisir de glisser un bulletin dans l'enveloppe. Et je lui ai confessé avoir fait la même chose. Parce que, finalement, le vote blanc c'est trop nase.