background preloader

Travail collaboratif

Facebook Twitter

Étude Google : rôle, impact et bénéficiaires des outils collaboratifs en entreprise. Google se lance avec de plus en plus d’insistance dans le monde du travail, notamment avec ses outils Google Apps for Work. Google fait du collaboratif une pierre angulaire de ce nouvel environnement de travail. Pour montrer à quel point cette nouvelle façon de considérer le travail pouvait être intéressante pour les entreprises, Google a conduit une grande étude sur les opportunités et freins du travail collaboratif. À la lecture de l’étude, on comprend que par extension, Google étudie plus globalement ce qu’on appelle aujourd’hui la « digitalisation » des entreprises.

Pour mener à bien cette étude, le géant du web s’est associé à Raconteur et a étudié 258 entreprises d’Amérique du Nord, voici les principaux résultats mis en avant. 4 types de culture d’entreprise face aux changements technologiques Les pionniers : les collaborateurs sont libres d’utiliser les technologies de leur choix dans leur vie de tous les jours. Les principales menaces à ne pas se transformer. Le kit numérique de rentrée : des outils pour mieux travailler en équipe.

Bonne résolution de rentrée : et si on travaillait plus efficacement en groupe ? Plusieurs applications permettent de mieux organiser son travail en équipe, et de mener des projets de façon plus collaborative. L'Usine Digitale en recense quelques-unes pour adopter de nouvelles habitudes. Slack, unifier ses communications Slack est l'outil idéal pour se tenir au courant de l'avancée d'un projet commun, sans avoir à échanger une montagne de mails avec chacun des membres de l'équipe.

L'outil centralise les sources de communication externes multiples dans une même interface, simple d'accès. Glip, piloter la gestion des taches Glip ressemble beaucoup à Slack mais tente de se démarquer avec des fonctionnalités supplémentaires. Jive Chime, garder le lien avec son équipe Jive Chime (issu du réseau social d'entreprise Jive) possède beaucoup moins de fonctionnalités que les deux outils précédents et se focalise sur la messagerie de groupe.

Yammer, gérer un projet en mode "réseau social" Au plus près des agents | Cap'Com, Le réseau de la communication publique et territoriale. Il y a un écart entre le sentiment de dynamique, de rapprochement, de mobilisation qui se dégage des expériences de participation, notamment celles qui ont été présentées lors des Rencontres de la communication interne du réseau Cap’Com, et ce qu'en tant que sociologue, on peut constater sur le terrain en termes d'attitudes, de perception des agents.

Un écart manifeste avec ce qui a été analysé dans le cadre de l'étude "Dans la peau des territoriaux" de l’Observatoire social territorial de la MNT, confirmé dans diverses études quantitatives. Régularité et diversité Au delà du ressenti, qu'en déduire ? Formulons quelques hypothèses. Tout d'abord, que la participation n'est sans doute pas encore suffisamment développée et qu'elle ne guide pas l'action de bon nombre de collectivités territoriales.

La construction de cette règle d'interprétation peut s'opérer, semble-t-il, aux travers de deux axes. Le sens de la mission des agents s’inscrit dans la perspective du service à la personne. Les collectivités territoriales doivent "passer à une gouvernance contributive" Née au début des années 2000, en Californie, avec le partage de maisons ou de voitures, ce modèle qui privilégie « l’être » sur « l’avoir » permet un meilleur « vivre ensemble ».

Covoiturage, coworking, cofinancement, cohabitât… Même les collectivités territoriales sont gagnées par le phénomène du « co » ! En témoigne Michel Briand. Élu municipal à Brest, en charge d’internet et du multimédia, et vice président de Brest métropole Océane, en charge de l’Economie sociale et solidaire et de l’aménagement numérique du territoire, il appelle les collectivités locales à une « gouvernance contributive ». Comment définiriez-vous l’économie collaborative ? Dans ce modèle de consommation et de production, l’usage est privilégié sur la possession. Les outils du numérique permettent un partage de l’abondance des offres et des demandes de biens et de services. Est-ce un élément de contestation du système actuel ? Un monde ne remplace pas complètement un autre. La première, c’est le « faire avec ». 'management' in Travail collaboratif dans les collectivités locales. ETS-2012_Agents-et-TIC-jouer-perso-ou-collectif_FINAL_FINAL.pdf. Retour d'expérience de SAFRAN sur l'adoption de SharePoint 2013.

[Retour d'Expérience] – Déploiement d’un nouvel Intranet collaboratif et social à l’Elysée. Lecko était présent au « Salon Intranet et travail collaboratif » qui s’est tenu du 24 au 26 mars à la Porte de Versailles. Ce fut notamment l’occasion d’assister à un retour d’expérience fort intéressant d’Arnaud Mazier, DSI de la Présidence de la République, autour du déploiement de l’Intranet collaboratif et social de l’Elysée. « Maîtriser le patrimoine informationnel de la Présidence » Pour comprendre ce qui fait la particularité de cette expérience, attachons-nous au contexte. L’Elysée n’est pas n’importe quelle structure publique.

DSI de l’Elysée depuis près de deux ans, ce haut-fonctionnaire est responsable d’un service d’une quarantaine de personnes : 25 travaillent à la DSI et 15 sont assignées au standard téléphonique de l’institution, « le standard d’Etat-major le plus sollicité de France » selon ses mots. D’un intranet plat et peu dynamique à une logique de «Boîte à outils» Pourquoi s’être lancé dans le chantier de refonte de l’intranet de l’institution présidentielle ? Le Réseau d'Echanges Réciproques de Savoirs (RERS) - V-Technologies. Retour d’expérience sur un projet de réduction des emails internes avec un outil de travail collaboratif. Wellness Training installe et gère des Espaces de Remise en Forme dans les entreprises et anime des ateliers sur les thèmes de la prévention santé : sommeil, activité physique et nutrition.

L’objectif ? Améliorer la santé et le bien-être des salariés, pour le bénéfice de tous. Pour faire remonter les informations courantes et problèmes liés à leur salle à leur responsable et au siège, les managers utilisaient l’emailing [la messagerie électronique] : incidents, informations et tâches étaient ensuite répertoriés dans Excel. Wellness Training a fait le constat d’une perte de temps et d’informations lié à un modèle classique d’échange d’information et a opté pour un outil de gestion de projet collaboratif.

Remplacer les outils classiques par une solution centralisée Félicité des Nétumières “Tous les échanges se font désormais sur l’outil de gestion de projet centralisé, même sur des projets qui ne me concernent pas. . « L’outil est facile à comprendre et à utiliser. Partenaire de DantotsuPM. Les 5 bonnes raisons d’adopter un Réseau Social d’Entreprise en 2015. A l’occasion du salon intranet et RSE 2015, Lionel Ferraris (UCANSS) accompagné d’Alain Garnier (CEO de Jamespot) et Isabelle Mougeolle (COVEA) accompagné de Jérôme Poincheval (directeur associé, pôle conseil, Peppercube) se sont réunis le 25 mars dernier dans le cadre d’une table ronde pour définir les 5 bonnes raisons de déployer un RSE.

Lionel Ferraris et Isabelle Mougeolle ont alors exposé celles qui ont entrainé la mise en place d’un réseau social d’entreprise au sein de leur société. Le retour d’expérience de Lionel Ferraris – UCANSS (union des caisses de la sécurité sociale) L’UCANSS est une fédération qui regroupe l’URSSAF, les caisses primaires, et les caisses d’allocation. Cette fédération a pour but de coordonner ces organisations entièrement autonomes dans leur gestion. Organisé en communautés métiers, le réseau social d’entreprise met en relation des collaborateurs qui partagent les mêmes problématiques métier au-delà des frontières géographiques. Retour-dexpériences-Nuit-de-lOptimisme-2015.

Idée Manager » Blog Archive » L’INA : le collaboratif au secours d’une fusion. Les espaces collaboratifs sont des démarches et des outils de plus en plus intégrés dans les projets de changement dans les organisations. L’objectif consiste souvent à favoriser des échanges et des partages d’expériences, de connaissances voire de compétences entre des acteurs. Mais aussi à favoriser la co-construction de projets ou encore à développer des dynamiques de co-formation. Qu’apportent aujourd’hui ces démarches et ces outils dans la conduite du changement et dans la formation ?

C’est ce que nous vous proposons d’aborder à travers l’exemple et le témoignage de nos clients. Nous remercions L’INA d’avoir bien voulu se prêter au jeu. Le métier de documentaliste à l’INA A l’Institut National de l’Audiovisuel (INA), il existe un métier que nous connaissons tous, depuis le développement des émissions de télévision et de radio qui utilisent les archives de la télévison ou les archives radio, c’est le métier de documentaliste audiovisuel.

La fusion entre deux services Frédéric BOTTER. Le travail à l'heure du collaboratif. Même si le malaise des cadres et le stress sont des réalités - très médiatisées - dans l'entreprise en France, il existe aussi un autre visage de la vie au travail. Celui de l'entraide et de la solidarité. Stimulées par l'essor constant du 2.0, ces pratiques vitaminent le lien social et la convivialité. Qu'il s'agisse d'échanger de l'expertise ou des objets, de partager des laboratoires de fabrication (fab labs), des espaces de coworking, ou même le pouvoir, voici un focus sur cinq tendances inspirantes, à copier sans modération. 1 - L'essor des fab labs Les entreprises manifestent un intérêt croissant pour les "fab labs", ces locaux ouverts où se rencontrer et concevoir des objets. Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont théorisé le concept de ces "laboratoires de fabrication" dans les années 2000.

"L'innovation collaborative s'accélère depuis deux ans, constate Muriel Garcia, présidente d'Innov'Acteurs, association d'organismes engagés dans la démarche. Travail collaboratif en ligne : soyez efficace et utilisez les bons outils. Un entrepreneur comme vous et moi, mobile ou non, ne travaille que très rarement seul sur un projet. Il travaille avec ses associés, ses partenaires, ses clients, ses prestataires… Et c’est grâce au travail collaboratif en ligne qu’il peut le faire de manière mobile, dématérialisée, sans devoir être physiquement au côté de ses collaborateurs. Pour pouvoir exercer mes activités depuis n’importe où dans le monde, je me suis intéressé de près à ces nouveaux modes de travail et aux outils qu’il faut utiliser pour travailler de cette manière. J’ai établi et partagé avec mes collaborateurs plusieurs méthodes de travail qui nous permettent de nous organiser à distance et de gagner en efficacité.

Dans ce dossier, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour travailler de manière collaborative en ligne. Un coworking space à Guadalajara, au Mexique Voici la définition du “Travail collboratif” sur Wikipédia, qui est d’ailleurs un excellent exemple de projet mené de manière collaborative : Coopérer et/ou collaborer? La question pour choisir outils et méthodes | E-Entraînement et E-Formation. Que veut dire coopérer? Que veut dire collaborer? Souvent ces deux termes sont utilisés pour dire travailler ensemble, sauf qu’ils ne veulent pas du tout dire la même chose, et les objectifs sous-tendus ne sont pas les mêmes… Pourtant en formation à distance ou en animation de réseaux nous utilisons très souvent collaboration et coopération, et il me semble important d’identifier ces deux modes afin de mieux définir ses stratégies.

Pour cela, je proposerai tout d’abord deux exemples concrets puis un éclairage sémantique et une analyse produite par Charlotte Chellé: Dans l’article WordPress comme agrégateur… , je propose un bloc d’outils destiné au Travail collaboratif. En effet, un Google Drive, qui permet de travailler à plusieurs en différé ou en simultané, permet de collaborer pour élaborer un document commun. Collaborer ou coopérer alors? Analyse de Charlotte: Voilà des éclaircissements qui permettent de mieux définir les objectifs que l’on poursuit et donc de faire les bons choix. EcritureCollaborative. Conçu comme un support à la construction d'un savoir collectif, le Web 2.0 a profondément amené à concevoir l'information de manière différente. Libérant l'écriture de l'univers clos du support imprimé, il a engendré une profonde modification dans ce domaine. Il est désormais possible d’écrire à plusieurs sur le même document et en même temps !

Le succès rencontré par l'Encyclopédie Wikipédia, l'un des sites les plus consultés au monde, a ouvert la voie à de nouvelles pratiques d'écriture. Se définissant elle-même comme un "projet d'encyclopédie libre, écrite collectivement", elle a démontré combien la collaboration était porteuse de qualité et pouvait doter l'écrit d'une plus grande richesse. Richesse pour la communauté qui bénéficie de la rencontre de points de vue différents sur un même sujet. Co-écrire, un processus difficile La réalisation d'un écrit collaboratif est le fruit d'un processus souvent jugé complexe et difficile. 1. Trois approches pour réaliser un écrit collaboratif. Travail collaboratif : il reste encore du boulot. On dit souvent que l’union fait la force. Il en est de même dans l’apprentissage : la mise en commun de diverses idées et approches permet d’enrichir la réflexion et les solutions trouvées.

Pourtant, l’organisation de cette mise en commun, dans un cadre professionnel ou de formation ne coule pas toujours de source. Le MOOC, ou l’illusion du travail collaboratif ? Le MOOC part d’une bonne intention : accès gratuit aux connaissances, diversité des ressources disponibles, possibilité d’être acteur de sa démarche d’apprentissage… Pourtant, moins « magique » qu’il n’y paraît, le MOOC ne possède pas encore la faculté de fédérer les apprenants. Sur 100 inscrits à un cours, un seul, (bien seul), échangera sur son expérience via les forums et réseaux sociaux.

C’est pourtant ce minime pourcentage qui retirera le plus de bénéfices du suivi du MOOC. Dans le jeu aussi, l’indépendance domine Pour un travail coopératif, misez sur le visuel Vous souhaitez plus de collaboration entre les acteurs ? PreView | Booster votre entreprise avec le travail Collaboratif. Les temps sont durs ! Avec une concurrence accrue et un marché difficile, les entreprises peuvent rapidement être en difficulté si elles ne s’adaptent pas et ne se démarquent pas.

Innover est donc devenu une question de survie… Selon la définition du Larousse, Innover c’est « Introduire quelque chose de nouveau pour remplacer quelque chose d’ancien ». Cela implique donc en amont une discussion autour de ce qui doit être changé (et pourquoi ?) Et par quoi le remplacer (comment ?). Afin de faciliter cette innovation, voici quelques pistes pour instaurer une méthode de travail collaboratif au sein de votre entreprise. Il faut considérer 2 dimensions bien distinctes. Dans un premier temps, évoquons la vision interne de votre entreprise : il faut instaurer une méthode de travail où les collaborateurs évoluent de manière décloisonnée en favorisant les liens sociaux et les conversations. Le point crucial dans le travail collaboratif va être également de partager l’information. Quels sont les outils à utiliser pour le travail collaboratif ? Le travail collaboratif ne se décrète pas, il se prépare. Au-delà des formations à mettre en place pour le personnel, l'adoption d'outils performants s'avère être la clé de cette organisation des tâches.

Qu'est-ce que le travail collaboratif en entreprise ? Au sein d'une entreprise, un groupe de personne participe à l'élaboration et la réalisation de chaque étape d'un projet en vue de sa réalisation. Son organisation repose sur trois grands axes : - tous les collaborateurs doivent garder à l'esprit que chaque tâche fait l'objet d'une amélioration continue ; - le travail peut être divisé en séquences auxquelles chacun apporte sa compétence ; - les informations doivent circuler rapidement et être modifiables par tous. L'intérêt du travail collaboratif consiste à associer les capacités de création de tous pour obtenir de meilleurs résultats. Quels sont les outils les plus appropriés au travail collaboratif ? Les points importants à respecter Donnez une note à cet article À propos de l'auteur. 9 outils puissants pour faciliter le travail collaboratif.

Travail Collaboratif. Wiki Anjou est un site collaboratif territorial — Wiki-Anjou.