background preloader

Thermes

Facebook Twitter

LES THERMES - la Numidie antique. Les Romains portaient aux thermes une attention particulière.

LES THERMES - la Numidie antique

En effet, ces édifices devaient figurés dans la ville même si l'acheminement de l'eau exige des travaux et des aménagements coûteux. Les thermes étaient de véritables institutions ou se regroupaient les habitants pour se délasser et discuter. Certains étaient même dotés de bibliothèques. La situation des thermes dans la ville ne répondait à aucun critère particulier, sauf celui des exigences techniques à savoir l'adduction et l'évacuation des eaux usées.

Les thermes étaient également d'un traitement architectural particulier. Les surfaces occupées par les thermes sont considérables dans les villes : Cuicul (Djemila) : 2600 m² ;Lambasaeis :3000 m²Timgad : 4000 m² Sur le plan composition, les thermes composés des espaces suivants : Apodyterium : vestiaire ou le baigneur doit laisser ses vêtements.Laconicum : c'est une salle chaude avec étuves ;Caldarium, chambre chaude Tepidarium : chambre tièdeFrigidarium : chambre froide. Liste de thermes romains. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste de thermes romains

Les thermes romains sont un des éléments essentiels de la civilisation romaine, autant dans la vie quotidienne que dans les monuments construits pour les abriter et les alimenter (aqueducs). Cette liste alphabétique par pays recense de façon non-exhaustive les thermes du monde romain. Dans la mesure où les informations sont suffisantes, un article détaillé a été créé ou est en cours de création. Dans les autres cas, les informations disponibles à ce jour sont résumées. Thermes de Dioclétien, Rome. Albanie[modifier | modifier le code] Buthrote Algérie[modifier | modifier le code] Annaba (Hippone ou Hippo Regius) : Thermes du SudKhenchela (Mascula) : Hammam Essalihine (Aquae Flavianae)Djemila (Cuicul) : Thermes de Commode, fouillés une première fois entre 1952 et 1957 par Yvonne Allais[Fevrier 1].Tiddis : petits et grands thermes[1]Timgad (Thamugadi) : Thermes de TimgadTipasa : thermes mentionnés sur le site de l'Unesco [2]

Thermes de Trajan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thermes de Trajan

Les thermes de Trajan (en latin : Thermae Traiani ou Thermae Traianae) sont des bains publics de Rome situés sur la partie méridionale de la colline de l'Oppius, au nord-est des thermes de Titus, recouvrant les fondations et vestiges de la Domus Aurea de Néron. Ils sont situés à la périphérie des quartiers les plus développés, mais à l'intérieur de l'enceinte délimitée par la muraille Servienne.

Les thermes, inaugurés le 22 juin 109, constituent pour l'époque un ensemble monumental gigantesque, les thermes les plus vastes construits jusqu'alors, qui ne seront surpassés en taille que par ceux de Caracalla et ceux de Dioclétien. Histoire[modifier | modifier le code] Construction et inauguration[modifier | modifier le code] Au début du Ier siècle, les bains publics ouverts à Rome ne suffisent plus à satisfaire la demande croissante de la population.

Thermes - maquettes historiques (Rome) Les Thermes de Néron coincés entre le Stade de Domitien, à droite, et le Panthéon à gauche.

Thermes - maquettes historiques (Rome)

Les Thermes du côté du Jardin Public d'Agrippa. Hypocaustes. Textes latins En complément de l’article sur le chauffage par hypocauste nous présentons ici un recueil de textes d’auteurs antiques traitant de ce système et de son utilisation dans des structures thermales.

Hypocaustes

Ce recueil n’est pas exhaustif mais présente quelques textes relatifs au système d’hypocauste. Outre le texte original en latin vous y trouverez une traduction française ainsi que quelques renseignements biographiques sur les auteurs. Decimus Magnus Ausonius (310-395 après J. -C.) fut professeur de grammaire et d’art oratoire dans sa ville natale de Bordeaux avant d’être appelé à Trèves pour devenir le précepteur du futur empereur Gratien. Que dire de ces bains construits sur la grève du fleuve ? Macrobius Ambrosius Theodosius fut un sénateur romain qui vécut à la fin du IVème et au début du Vème siècle après J. C’est Sergius Orata qui fut le premier à avoir des bains suspendus, le premier à établir un parc à huîtres près de Baïes.

PLINE LE JEUNE, Lettres, V, 24-26 Historique. LES THERMES DE CARACALLA.pdf. Hypocauste. Le bain (balneum)