background preloader

ARTICLES , BLOGS

Facebook Twitter

Amentet Neferet – Ancient Egyptian Religion. Egyptology in the 21st century. Égyptologie. Egyptian Monuments. Ancient Egyptian Cobra Project. The Eloquent Peasant / An Egyptologist’s blog about everything ancient Egyptian. Le secret du zodiaque de Denderah. Amun-Ra Egyptology Blog. Egyptian's. Isiopolis | A votive Work in honor of the Goddess Isis. Blog de egypte-ancienne2701. Dee Finney. David Wilcock, who is the reincarnation of Edgar Cayce - thus also of Ra-Ta has this to say: The question asked was this: When I understand well, Ra, the group who is One, came to earth. They came and were welcomed by some people. One of the people who welcomed them, was Ra-Ta. Does anyone know names of other people who have welcomed Ra? DW: The only explicit clue that is given in the Ra Material is that of Akhenaton.

Question: Who was P'tah in this? DW: For the record, I remember seeing the spelling "Ra-P'tah" more than once... so indirectly I would guess that accounts of P'tah, like accounts of Ra, have been distorted from the original story. Regarding the passing on of knowledge, all the world's secret societies and traditions (with the exception of Vedic science, perhaps,) are distorted versions of the original teaching that came from Ra through Ra-Ta in Egypt.

Hermes also was a great teacher as well, and I would imagine that Ra worked with him in some capacity as well. See: Isis Texts. The Biting Wires. Em Hotep - Egyptology. Tetisheri. EgyptCards. Ancient Egypt and a Maple Leaf. Religion | Fanny Fae. “Do not be arrogant because of your knowledge, but confer with the ignorant man as with the learned for the limit of skill (art) has not been attained, and there is no craftsman who has fully acquired his mastery.” - The Maxims of PtahHotep Sooner or later, we all have to come face to face with the spiritually arrogant. It may very well be, that we ourselves have bouts of spiritual arrogance of our own to contend with. It can be as simple as looking down our noses as to why we are right in our beliefs and the other party or parties are wrong. The whole phrase, “Religious tolerance”, is not the same as religious acceptance. Being Kemetic, I find that this often raises its head. One of the best cures that I have personally found for such an affliction is interfaith work.

Even with all of this, after a time, I realized that I was feeling particularly smug and condescending toward other Kemetics and Neo-Pagans in general. The experience was devastating. One of my favourite examples is Mr. Luxor Times. EES Minufiyeh Survey. 3rd October 2012 The days following the Ambassador’s visit have been busy, and also those just before. We had another special visitor last Thursday (27th September) - Salima Ikram - who spent the day with us, and particularly with Lisa Yeomans, to look through the recently analysed animal bones, as well as textiles from the falcon gallery and our small finds from the season.

Salima also came down into the falcon gallery trenches and had some very interesting observations regarding the depositing of bird mummies and subsequent rituals an application of various liquids/resins. The day really put a lot into perspective, given Salima’s wealth of experience in other bird and animal necropoli. Salima, Lisa and Jo in discussion in the falcon necropolis Saturday of course, was the Ambassador’s visit and on Sunday it was back to business as usual and a hive of activity in T5, T14 and the falcon necropolis (T12, 13 and 15). One of the students drawing in T15. One of the pottery classes underway. The Egyptiana Emporium. Neosalexandria. L'astronomie de l'Egypte ancienne. Si seulement la Bibliothèque d'Alexandrie avait résisté aux guerres et aux conquêtes ! Malheureusement, nos connaissances sur l'astronomie de l'Egypte ancienne sont très limitées et nous viennent de rares papyrus ainsi que de quelques inscriptions sur des tombes ou des temples.

L'astronomie avait une très grande importance pour la civilisation égyptienne, tant d'un point de vue religieux que dans l'organisation de la vie de tous les jours, en particulier dans la mesure du temps. Une année solaire de 365 jours Du fait de la révolution annuelle de la Terre autour du Soleil, la position apparente de notre étoile par rapport à la voûte céleste se déplace lentement vers l'est au cours de l'année. Par conséquent, chaque matin, de nouvelles étoiles qui étaient auparavant perdues dans les lueurs de l'aube deviennent visibles à l'horizon juste avant le lever du Soleil. On appelle cette première apparition dans l'année le lever héliaque (du mot grec pour le Soleil : helios). Une journée de 24 heures. Les dieux-scribes et l’invention de l’écriture en Égypte ancienne. Les dieux-scribes et l’invention de l’écriture en Égypte ancienne En Égypte ancienne, l’écriture investit tous les domaines, que ce soit l’art — on a parlé d’un « art hiéroglyphique » — ou le funéraire.

Les dieux qui président à l’écriture y ont donc une place prééminente, et en premier lieu, Thot, le « maître des hiéroglyphes » à tête d’ibis. Si les Grecs et les Romains lui ont attribué l’invention de l’écriture, les textes pharaoniques sont beaucoup moins explicites. En enquêtant sur l’origine du monde telle que la concevaient les prêtres égyptiens, il apparaît que d’autres divinités plus obscures sont à l’œuvre dans la création de l’écriture.

L’invention des hiéroglyphes : qu’en sait-on ? Le nom « hiéroglyphe » vient de l’appellation grecque : « ta hieroglyphica (grammata) », « les lettres sacrées ». Les dieux-patrons des scribes : Thot et Seshat. À partir du début de l’Ancien Empire, la figure de Thot se fait jour dans la documentation égyptienne. 1. 2. 3. Bibliographie sommaire. L'eau en Egypte ancienne. Pour les Égyptiens, l'eau est au centre de la création du monde,du fait, naturellement, de l'existence du Nil, omniprésent dans la viede la vallée, et dont celle-ci est un « don ». La formule d'Hérodoteest si bien entrée dans les mentalités qu'elle paraît une évidence.La simple observation du phénomène annuel de la crue - qui ne s'estdéfinitivement interrompu qu'en 1936 - n'a cessé d'en administrerla preuve. Et lorsque les partisans du déterminisme géographiqueentreprirent de constituer des modèles de développement économiques et sociaux, ils considérèrent l'Egypte comme la référence parexcellence. 1.

K. W. Le Nil, une ressource partagée. L'ancienne Egypte Depuis l'Antiquité, l'une des plus anciennes civilisation mène ici une vie étroitement liée aux eaux abondantes et limoneuses du fleuve. Les anciens Egyptiens appellent la vallée du Nil, "les vergers d'Osiris". Ils se désignent sous le nom de Remtou Kemi , "Hommes de la terre noire", par opposition aux Khasetiou , les nomades du désert...

Les Egyptiens ont découvert l'agriculture sur les rives du Nil et des techniques ancestrales comme le chadouf ci - contre existent encore mais l'irrigation intensive s'est développée en relation avec l'augmentation de besoins de la population croissante. Le rôle des crues Le Nil était célèbre dans le passé pour ses inondations saisonnières dues aux pluies estivales torrentielles. Selon Hérodote, « l'Égypte est un don du Nil ». D'après Aude Gros de Beler, Égyptologue à la Mission Française des Fouilles de Tanis Professeur d'égyptologie à HEC Calendrier des labours rythmé par les crues du Nil Source : www.inshea.fr. Le cycle du ba dans le rituel de l'embaumement.

Frédéric Servajean, « Le cycle du ba dans le Rituel de l’Embaumement P. Boulaq III, 8, 12-8, 16 », ENiM 2, 2009, p. 9-23. Télécharger cet article au format pdf (3316 téléchargements) - Comment citer cet article ? - Revenir au sommaire Soyez prévenu de la parution d'un nouvel article, Abonnez-vous ! 10203 consultations. Articles du même auteur : Frédéric Servajean Le ciel de Sinouhé et l’apaisement de Sésostris (ENIM 6, p. 79-91 — 29 avril 2013) 970 / 2307 Frédéric Servajean Le conte des Deux Frères (3). (ENIM 5, p. 103-113 — 12 mai 2012) 1118 / 2567 Frédéric Servajean Le conte des Deux Frères (2). (ENIM 4, p. 197-232 — 5 octobre 2011) 2089 / 3960 Frédéric Servajean Le conte des Deux Frères (1). (ENIM 4, p. 1-37 — 9 mars 2011) 2191 / 4467 Frédéric Servajean L’« héritier du temps ».

(ENIM 3, p. 1-21 — 25 janvier 2010) 2180 / 5466 Les derniers articles parus : Anne-Sophie von Bomhard Le début du Livre de Nout (ENIM 7, p. 79-123 — 18 juin 2014) 711 / 1567 Florence Saragoza, P. Sydney H. Contact. Béatrix Midant-Reynes, Les origines de l'Égypte. Quand se met en place la civilisation pharaonique, telle qu'elle nous apparaît à travers textes et monuments grandioses, l'Égypte a déjà un long passé. Car si l'histoire des premiers Pharaons remonte au début du IIIe millénaire, les racines de leur histoire plongent dans un passé bien plus lointain, dans une préhistoire qui s'est jouée au gré des variations climatiques de la dernière période du Quaternaire, l'Holocène, de 10 000 avant notre ère à nos jours. En effet, s'il est un lieu où les modifications environnementales ont tenu un rôle clé dans l'aventure humaine, c'est bien en cet endroit, à ces époques lointaines où les caprices des cieux ont entraîné les hommes à des défis toujours plus grands.

Une double appartenance, entre Afrique et Orient La scène s'éclaire courant Ve millénaire, avec l'apparition, au Fayoum et dans le delta du Nil, des premiers sites pleinement néolithiques. La culture de Badari La première culture de Nagada L'ensemble culturel de Basse-Égypte Avril 2005. Ancient Egyptians. Ancient Egypt Facts. Égypte vivante. Histoire de..... Ancient Egypt Magazine - articles. ISSUES CONTENTS LISTClick here for Reviews Index For current issue (bottom of page) click here 1 - Volume One Issue One (May / June 2000) Special Report: The Eighth Congress of the International Association of Egyptologists Cover Feature: Eternity of Princes Revealed Finding out about the Lost Tomb, KV5 Cover Feature: The Mummy Detectives: How DNA analysis is shedding light on hidden mummy secrets Cover Feature: The Cairo Museum - Wonderful Things! Cracking Codes: The Rosetta Stone and Decipherment People of Ancient Egypt: interesting times for a priest in the Temple of Amun Exhibition Previews and Reviews: The British Museum and Eton College 2 - Volume One Issue Two (July/Aug 2000) Undersea Cities Pharoahs of the Sun - As the "Pharaohs of the Sun" exhibition continues its successful progress, we bring you a report on its Boston sojourn.

Ramesses the Great Finding Pharaoh: The Discovery of the Royal Caches of Mummies at Thebes Ancient Temples Travellers Tales The British Museum: A Wealth of Knowledge. Egyptian pyramids | egyptian symbols: ancient egypt. Ancient man lived first by hunting and gathering wild foods. In the Nile Valley he learned very early to grow grain crops and to raise livestock. The Nile River overflowed its banks for about half of each year, leaving a deposit of fertile silt. There was little or no rain. To first drain the fields and to then irrigate them required men working together, and so the early Egyptians became organized into communities. Ancient Egyptian, the common language, was an Afro-Asiatic tongue related to the present-day Berber, Cushitic, and Coptic tongues. They have traditionally been called Hamites, but the term is no longer used by most scholars.The country divided naturally into two parts.

The south, from which the Nile flowed, was called Upper Egypt (because it was upriver). There was easy contact between them, because boats were carried northward on the Nile by the current and were propelled southward by the prevailing north wind. Diggings: Resources. We offer a range of resources for your pleasure and information. Every week there is a new picture for you to download. Bookmark this page and return every week for the next picture. (Please note that for commercial use you will need to obtain a licence from us.) We regularly write articles about discoveries in the Middle East. You can subscribe to our free offer and have a selection of these e-mailed to you from time to time. As a useful resource, we have a complete list of Egypt's dynasties according to the conventional chronology. We offer an internet correspondence course that will introduce you to the wonderful world of archaeology. There has been a lot of fuss over the so-called "Bible Code".

We have a selection of books based on the Middle East, including the tales of two early tourists to the Holy Land. "Préhistoire et protohistoire d'Égypte" Egypt on Pinterest. Richesses d'Afrique : l'Egypte / Archives de Ludovic. Le blog de nefertary. B.Menu / La notion de Maat dans l'idéologie pharaonique. L’Egypte ancienne. Beaucoup de femmes lors des civilisations Egyptiennes ont pris le pouvoir seule ou au côté du pharaon. Elles ont inspiré un Amour sublimé à leurs époux et aux artistes qui nous ont laissé d’elles de magnifiques fresques, statues ou monuments. L’histoire de l’ Egypte des pharaons perdure encore de nos jours grâce à elles. Les reines citées dans le texte qui suit ont exercé le pouvoir conjointement au pharaon ou seule et ont dirigé l’Egypte. Tétishéri ou téti-shéri vécu vers -1600 avant JC. Elle est la mère de Séquenenrê, Taô II qui épouse la grande épouse royale Ahhotep (Iâh- Hotep) » que le dieu lune soit accompli « .

Elle est la grand-mère de Kamôsis ( Kames) et d’ Ahmosis (Ahmose). Tétishéri vécu environ 70 ans et un décret la reconnut pour ses bienfaits rendus à l’Egypte pendant cette période troublée par la guerre avec les Hyksos (en Egyptien hekaou khasout, les chefs des pays étrangers). Ahmosis (né de la lune), son petit fils offrit à Tétishéri un domaine et une magnifique tombe. History: Egyptians. La psychologie des mystères dans l’Egypte antique selon Hérodote. Ce qui fait peut-être que la civilisation égyptienne soit unique dans le contexte de l'antiquité est justement cette forte valorisation métaphysique de la mort. D'ici la construction des pyramides et l'embaumement des cadavres. Un proverbe arabe dit: les dieux craignent une seule chose, le temps, mais le temps à son tour craint les pyramides. Ce fait est vrai au sens empirique du terme y compris.

Les pyramides d'Egypte ont survécu à tous les dieux égyptiens. Les problèmes liés à la foi dans l'immortalité de l'âme et le culte des morts chez les anciens égyptiens sont très communs et connus de telle manière que nous allons les évoquer brièvement sans citer un certain écrivain. Accompagnons le vieux Hérodote dans son Voyage en Egypte, raconté avec la simplicité et l'ingénuité spécifiques aux anciens dans le deuxième livre de ses Histoires.

Il y a encore des remarques quant au caractère des gens. Le sacerdoce était exclusivement pour les hommes, aucune femme ne pouvait être prêtresse. Step Pyramid of Djoser - What is the Step Pyramid of Djoser. Definition: The Step Pyramid of the Old Kingdom pharaoh Djoser [ruled about 2668-2649 BC] was the very first of any of the pyramids built in Egypt, built during the Old Kingdom's 3rd Dynasty. The pyramid and its related buildings are located at Saqqara; the pyramid itself is 254 feet tall, with seven steps. Djoser's tomb, as is the case with most other pyramids, is located deep beneath the pyramid, about 95 feet below the present day surface. Several vividly painted walls were inlaid with blue tiles. The Step Pyramid is said to have been built for Djoser by that master architect and ancient Egyptian legend, Imhotep, although that may be a misinterpretation of the data.

Sources Mark Lehner. 1997. Rosalie F. More on Egyptian Pyramids This glossary entry is part of the Dictionary of Archaeology. Also Known As: Djoser's Pyramid, Step Pyramid at Saqqara Alternate Spellings: Zozer's or Zoser's Pyramid. Passager Entre Deux Rives…: Egyptologie. Persée / Recherches articles , documents. UCLA: UCLA Encyclopedia of Egyptology.