background preloader

Infra réseau

Facebook Twitter

Proxy inverse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Proxy inverse

Schéma de principe du reverse proxy Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code] Le proxy inverse est installé du côté des serveurs Internet. L'utilisateur du Web passe par son intermédiaire pour accéder aux applications de serveurs internes. Le proxy inverse est parfois appelé substitut (surrogate). Applications[modifier | modifier le code] Cette technique permet : Mémoire cache : le proxy inverse peut décharger les serveurs Web de la charge de pages/objets statiques (pages HTML, images) par la gestion d'un cache web local. Répartition de charge. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Répartition de charge

Répartition de charge entre deux serveurs accédés par 4 postes clients, ici le switch et le répartiteur sont deux points de panne potentiels, aucun des deux n'est doublé. Ces techniques sont par exemple très utilisées dans le domaine des services HTTP où un site à forte audience doit pouvoir gérer des centaines de milliers de requêtes par seconde. La répartition de charge est issue de la recherche dans le domaine des ordinateurs parallèles. L'architecture la plus courante est constituée de plusieurs répartiteurs de charge (genres de routeurs dédiés à cette tâche), un principal, et un ou plusieurs de secours pouvant prendre le relais, et d'une collection d'ordinateurs similaires effectuant les calculs. Data Source Name. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Data Source Name

En informatique, un nom de source de données (DSN, parfois connu sous le nom de la source de base de données si les sources de données ne sont pas limitées à des bases de données) est une structure de donnée utilisée pour décrire une connexion à une source de donnée. Le plus souvent utilisé en référence à ODBC, DSN peut également être défini pour JDBC et d'autres mécanismes d'accès aux données. Attributs[modifier | modifier le code] Les attributs du DSN peuvent inclure, mais ils ne sont pas limités à : Domain Name System. Le Domain Name System, généralement abrégé DNS, qu'on peut traduire en « système de noms de domaine », est le service informatique distribué utilisé pour traduire les noms de domaine Internet en adresse IP ou autres enregistrements.

Domain Name System

En fournissant dès les premières années d'Internet, autour de 1985, un service distribué de résolution de noms, le DNS a été un composant essentiel du développement du réseau. À la demande de la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency, « Agence pour les projets de recherche avancée de défense ») américaine, Jon Postel et Paul Mockapetris ont conçu le « Domain Name System » en 1983 et en ont rédigé la première implémentation. Rôle du DNS[modifier | modifier le code] Les équipements (hôtes) connectés à un réseau IP, comme Internet, possèdent une adresse IP qui les identifie sur le réseau. Ces adresses sont numériques afin de faciliter leur traitement par les machines. Network Time Protocol. Modèle OSI. Histoire[modifier | modifier le code] Le modèle OSI a été conçu dans les années 1970, sur fond de rivalités entre trois architectures de conceptions différentes : la DSA lancée par CII-Honeywell-Bull innove dans l'informatique distribuée en mettant en avant les mini-ordinateurs Mitra 15 puis Mini 6, tandis que Decnet, de DEC, et SNA d'IBM donnent une plus grande place au site central, contrôlant l’ensemble des ressources matérielles et logicielles, les utilisateurs y accédant pour une "session" via des terminaux passifs.

Modèle OSI

C'est en mars 1978 que Charles Bachman présente son modèle de communication en 7 couches dans le document ISO/TC97/SC16/N34. Routeur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Routeur

Histoire[modifier | modifier le code] Routeur AvayaERS 8600 (2009). Ces passerelles se distinguaient des relais de paquets en ce sens qu'elles permettaient les connexions entre réseaux dissemblables, comme des liens série et des réseaux locaux. D'autre part, elles opéraient en mode sans connexion et n'assuraient pas le transport fiable de bout en bout, laissant la tâche de vérifier la bonne délivrance des données aux hôtes aux extrémités du réseau[pas clair].

Ces idées furent développées pour créer des réseaux opérationnels : d'une part le programme DARPA qui développe la suite de protocoles TCP/IP qui constitue aujourd'hui le protocole au cœur de l'Internet[4], et d'autre part le PARC Universal Packet (en) développé par Xerox PARC, qui obtint moins d'attention en dehors de Xerox[5]. Les premiers routeurs Xerox sont opérationnels en 1974. Jusqu'aux années 1980, ce sont des ordinateurs à usage général qui servent de routeurs. Commutateur réseau. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Commutateur réseau

Switch AvayaERS 2550T-PWR 50 ports (2007). Switch modulaire professionnel Cabletron SmartSwitch 6000 (2000). Implémentation réelle[modifier | modifier le code] Fonctionnement[modifier | modifier le code] Le commutateur établit et met à jour une table, dans le cas du commutateur pour un réseau Ethernet il s'agit de la table d'adresses MAC, qui lui indique sur quels ports diriger les trames destinées à une adresse MAC donnée, en fonction des adresses MAC source des trames reçues sur chaque port.