background preloader

Davedab

Facebook Twitter

Images Site Web pour cette image Dans cette carte mentale, on remarque tout d'abord le visage d'un bonhomme ...

Les lois du bonheur. Depuis l’Antiquité, les philosophes se penchent sur l’art du bonheur.

Les lois du bonheur

Depuis peu, les sciences humaines reprennent le problème sous un nouvel angle. N’existerait-il pas quelques facteurs fondamentaux – culturel, économique, social, relationnel et, pourquoi pas, génétique – qui prédisposeraient certains à être plus heureux, ou malheureux, que d’autres ? Le bonheur : de quoi parle-t-on ? « J’ai connu le bonheur, mais ce n’est pas ce qui m’a rendu le plus heureux », écrivait le malicieux Jules Renard.

Joli paradoxe que l’on peut comprendre ainsi. 14 signes montrant que vous êtes vraiment heureux (et comment le rester) Si quelqu’un dans la rue vous demandait si vous êtes heureux, que répondriez-vous ?

14 signes montrant que vous êtes vraiment heureux (et comment le rester)

De nombreux facteurs influencent notre humeur au quotidien – que ce soit un problème au travail ou dans notre vie privée – et beaucoup de ces facteurs peuvent entamer notre sentiment de bien-être. Et nous ne sommes pas seuls : selon le World Happiness Report 2013, les pays d’Amérique du Nord sont aujourd’hui moins heureux qu’il y a cinq ans. Mais comme la recherche scientifique l’a découvert, le bonheur est, dans une certaine mesure, un choix. Pourquoi semble-t-il parfois si difficile de choisir d’être heureux ? La société de consommation mène t'elle au bonheur ? La « société de consommation », c’est fou comme ce terme s’est progressivement doté d’une connotation vulgaire et insultante.

La société de consommation mène t'elle au bonheur ?

Alors que de plus en plus de voix s’élèvent contre cette société dans laquelle l’achat de biens devient une finalité et contre toutes les dérives compulsives qu’elle engendre, il est particulièrement intéressant de noter que l’INSEE mesure encore son indice de « moral des ménages » sur la seule base du degré de capacité à consommer. Dans nos cultures occidentales, le bonheur pourrait-il être corrélé à cette idéologie mercantile outrancière ? Peut-on mesurer le bonheur ? Réflexions sur les indicateurs de bien-être — Sciences économiques et sociales. La mesure du bonheur est un problème qui a été posé dès la naissance de l'économie classique.

Peut-on mesurer le bonheur ? Réflexions sur les indicateurs de bien-être — Sciences économiques et sociales

Comme le rappelle Annie L. Cot : « avec Jeremy Bentham, l'économie politique trouve une ambition pour deux siècles à venir : la volonté, héritée des lumières, de faire advenir une société transparente et rationnelle, ordonnée sur la base du double principe de l'intérêt individuel et du plus grand bonheur pour le plus grand nombre » [1]. La doctrine utilitariste à travers le calcul des peines et des plaisirs constitue un fondement de la théorie marginaliste qui elle même a produit les outils de raisonnements de l'analyse néoclassique contemporaine. Toutefois, avec l'essor de la macroéconomie et la mise en place d'agrégats de comptabilité nationale, les économistes ont orienté leurs réflexions vers les explications de la croissance économique et des fluctuations cycliques.

Nous procéderons en trois temps pour répondre à cette question. Les 6 critères du bonheur, selon le rapport 2013 de l'ONU. BONHEUR - Rappelez-vous, c'était il y a un peu plus d'un an: la publication du premier World Happiness Report, le Rapport annuel sur le bonheur, par l'ONU.

Les 6 critères du bonheur, selon le rapport 2013 de l'ONU

Sa finalité: mesurer le bien-être des individus pays par pays évidemment, mais aussi déterminer quels sont les critères les plus importants dans la mesure du sentiment de bonheur. Rendu public dimanche 8 septembre, le second World Happiness Report permet d'y voir un peu plus clair.