Le maire UMP de Lompret (59) en garde à vue pour consultation de sites pédophiles L'élu consultait des sites à caractère pédopornographique. Michel Loosvelt, maire de Lompret (2.300 hab.) depuis 2001, a été interpellé au petit matin ce mardi à son domicile par des gendarmes de la section de recherche régionale de Villeneuve d'Ascq. Il comptait se représenter Le maire UMP de Lompret (59) en garde à vue pour consultation de sites pédophiles
Valls : Il faut s'attaquer au cyberdjihadisme
Loppsi : le décret sur le blocage extrajudiciaire des sites est sur les rails On connaît la chanson. Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent, surtout en politique. Dernier exemple en date, la loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI 2). En effet, les engagements de Fleur Pellerin sur le décret de l'article 4 relatif au filtrage extrajudiciaire des contenus pédopornographiques ont vécu. Promis à l'abandon, il sera finalement publié. Loppsi : le décret sur le blocage extrajudiciaire des sites est sur les rails
LOPPSI : le décret sur le blocage administratif des sites sera bien publié Avec la loi du 14 mars 2011, la France a adopté un système inédit de blocage des sites Internet. Il autorise l’administration à stopper l’accès à un site pédopornographique sans passer par l’intermédiaire d’un juge. Retardé, puis annoncé enterré, le décret d’application de l’article 4 de la LOPPSI va finalement bien être publié. C'est en tout cas ce qu'annonce Manuel Valls dans une réponse à une question parlementaire. L’article 4 de la loi LOPPSI 2 donne au ministère de l’Intérieur un pouvoir important : notifier les intermédiaires techniques afin de les contraindre à bloquer l’accès sans délai à des sites d’images pédopornographiques. LOPPSI : le décret sur le blocage administratif des sites sera bien publié
Un texte de Bruno Maltais Le gouvernement fédéral abandonne son projet de loi C-30, une initiative controversée qui aurait permis aux corps policiers de faire de la surveillance sans mandat sur Internet. Présenté l'an dernier, ce projet de loi visait la protection des enfants contre les cyberprédateurs, mais était perçu comme une brèche importante dans la vie privée des Canadiens. Le ministre de la Justice, Rob Nicholson, a annoncé l'abandon du C-30 lundi, lors du dépôt d'un autre projet de loi visant à ajouter de nouvelles mesures de protection de la vie privée à la disposition existante du Code criminel sur la mise sur écoute. Ce projet de loi vise à répondre à une décision de la Cour suprême, rendue en avril 2012, qui a invalidé la loi fédérale qui permettait aux autorités de procéder sans mandat à de l'écoute électronique dans des cas urgents. Ottawa laisse tomber son projet de loi sur la surveillance d'Internet Ottawa laisse tomber son projet de loi sur la surveillance d'Internet
Claude Guéant veut laisser son empreinte avant de quitter la place Beauvau. Afin que la très controversée loi sur la sécurité Loppsi 2, voulue par Nicolas Sarkozy et Brice Hortefeux, ne reste pas au fond des tiroirs - comme beaucoup de lois votées -, le ministre de l'Intérieur a fait paraître au Journal officiel du 8 mai le décret d'application d'une des mesures phares de la Loppsi 2, le "fichier d'analyse sérielle". Derrière cette dénomination barbare se cache une véritable arme atomique contre la vie privée, puisqu'il s'agit ni plus ni moins d'exploiter ensemble toutes les données dont disposent l'État et ses services sur un individu. Cela inclut les données qui peuvent être réclamées à des entreprises, par exemple l'ensemble de l'activité sur Facebook, les communications par email, les sites web consultés depuis un abonnement à Internet, etc. Fichier géant : le cadeau de départ de Claude Guéant Fichier géant : le cadeau de départ de Claude Guéant
LOPPSI 2 : l’Article qui n’aurait jamais du être…. LOPPSI 2 : l’Article qui n’aurait jamais du être…. C’est avec une certaine satisfaction, et un certain soulagement que nous avons appris hier la sage décision du Gouvernement Ayrault de renoncer à l’article 4 de la loi LOPPSI2. Pour rappel, cet article s’inscrivait dans la lutte contre la cybercriminalité, notamment la lutte contre la pédopornographie sur Internet. Motif louable s’il en est, cependant la méthode employée n’en était pas moins contestable.
PC INpact Touch Hier soir, à l’Assemblée nationale, lors d’une rencontre du Club Parlementaire du Numérique, Fleur Pellerin a annoncé devant les participants que le décret sur l’article 4 de la LOPPSI ne serait tout simplement pas publié. Ce décret devait organiser le blocage des sites sans passer par l’intervention du juge. Le fameux article 4 de la LOPPSI oblige les intermédiaires techniques à bloquer « sans délai » les sites relevant de l'article 227-23 du Code pénal, ceux contenant des images pornographiques de mineurs. PC INpact Touch
« En effet, nous commençons à mettre en place les développements nécessaires au filtrage par DNS des sites pédopornographiques ». Orange nous a confirmé ce matin nos informations selon lesquelles il architecturait son réseau pour mettre en place un système de blocage par DNS dans le cadre de la LOPPSI. Par contre, Orange se refuse à valider le moindre calendrier. Si, en interne, on table techniquement sur la date du 1er janvier 2013 (notre actualité), officiellement, la direction nous dit simplement « attendre la publication de la liste des sites à bloquer qui viendra à travers le décret ». Un décret important puisque celui-ci doit aussi fixer « les modalités d'application d'empêchement d'accès aux adresses électroniques » et « notamment les modalités de compensation des éventuels surcoûts résultant des obligations mises à la charge des opérateurs. » LOPPSI : Orange nous confirme un futur blocage par DNS LOPPSI : Orange nous confirme un futur blocage par DNS
The Pirate Party's Next Target: The French Parliament PARIS - Founded in 2006 by a group of Swedes close to the Pirate Bay illegal download website, the Pirate Party has spread across Europe. The Pirates are the spiritual heirs of the libertarian hackers from the late 20th century, who dreamed of a free circulation of culture and knowledge on the Internet. But unlike these hackers, the European Pirates have chosen legal political action to make their voices heard. The Pirate Party's Next Target: The French Parliament
[Express Yourself] Pour sa dernière semaine de fonction, Claude Guéant a décidé de jouer son tapis avant de tirer sa révérence. Le ministre de l'Intérieur a fait paraître au Journal officiel du 8 mai le décret d'application d'une mesure majeure de la loi sur la sécurité "Loppsi 2", "le fichier d'analyse sérielle". Ce qui signifie grosso modo que l'État et ses services pourront désormais utiliser toutes les données détenues sur un individu incluant Facebook, Mail, sites consultés... Une bien mauvaise nouvelle. L'actu en dessin: "Claude Guéant joue son tapis sur Loppsi 2" L'actu en dessin: "Claude Guéant joue son tapis sur Loppsi 2"
Consultation des sites terroristes : la Gaule des logs Le gouvernement a fait publier l’étude d’impact au projet de loi sur la répression du terrorisme. Le texte de Claude Guéant, voulu par Nicolas Sarkozy après la tragédie de Toulouse-Montauban, compte notamment réprimer d’un délit la simple consultation de site « terroriste ». À la clef : deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende pour celui qui « consultera de façon habituelle » de tels contenus. L’étude d’impact vient définir les objectifs poursuivis en exposant les motifs, l’état du droit ou ses modalités d’application. Autant dire un document précieux lorsque les détails sont flous.
Ces derniers mois et ces dernières semaines, nous avons eu plusieurs fois l'occasion de voir que le discours de Marine Le Pen concernant Internet et la défense des libertés numériques paraissait exemplaire, en nous demandant même pourquoi le Front National était le seul des grands partis politiques français à avoir un discours aussi ferme contre Hadopi, l'ACTA, la loi Loppsi, et toute forme de filtrage du net. Nous avions donné un élément de réponse lorsque Marine Le Pen a lancé sa " toile bleu marine " en espérant rassembler autour d'elle tous les anti-Hadopi qu'elle a tenté de séduire, pour lui servir de relais d'opinion sur Internet. Or voilà qu'elle fait une première entorse de taille à cette défense soit-disant ardente des libertés sur Internet, dans une interview accordée au Mouvement de jeunesse catholique et politique ( France Jeunesse Civitas ). Marine Le Pen veut censurer Internet
Mise à jour 15 mars 2012Aujourd'hui 15 mars, l'article 4 peut théoriquement entrer en application. Toutefois, comme on peut le constater dans le Journal Officiel du jour, le gouvernement n'a pas publié le décret organisant les modalités pratiques du blocage. De même, ni le CNN ni l'ARCEP n'ont été saisis d'un quelconque projet. On saura rapidement si l'Intérieur compte malgré tout transmettre la fameuse liste des 1000 sites à bloquer, et surtout, quelle sera l'attitude des FAI : collaboration active malgré l'absence de décret ou posture défensive devant le Conseil d'Etat. Blocage version LOPPSI : jour J-3 et toujours pas de décret
Russie: les webcams n’empêchent pas les fraudes PPour calmer la contestation du mois de décembre à propos du déroulement du scrutin législatif, Vladimir Poutine avait promis cette fois-ci d’installer des webcams dans tous les bureaux de vote du pays. De nombreuses imperfections sont observées sur le site censé diffuser en temps réel les images des 180 000 webcams mises en place. Beaucoup de ces images ne montrent pas véritablement les urnes, ou de trop loin, pour qu’il puisse y avoir un véritable contrôle. Une webcam installée dans un bureau de vote du Daguestan montrent un bourrage d’urne: plusieurs personnes glissent pendant des dizaines de bulletins dans deux urnes. Un électeur qui s’approche pour voter est même contraint de patienter jusqu‘à la fin des opérations pour pouvoir glisser son bulletin dans l’urne.
Internet: la police a accès à toutes vos données personnelles La publication du décret au Journal Officiel a immédiatement provoqué une levée de boucliers des défenseurs de la liberté sur le web.Sites de commerce en ligne, fournisseurs d'accès à Internet, gestionnaires de comptes e-mail ou plateformes de vidéo (YouTube, Dailymotion...) doivent désormais conserver pendant un an l'intégralité des informations renseignées par l'internaute sur les sites concernés. Les données en question sont notamment: les nom, prénom et raison sociale; adresses postales; pseudonymes utilisés et mots de passe; adresses électroniques et mot de passe associé; numéros de téléphone; adresses IP; heures et dates précises de connexion et de déconnexion. En clair, l'ensemble des informations personnelles des internautes, y compris les plus confidentielles, sont désormais mises à disposition des autorités.
LOPPSI et blocage des sites : décret rédigé, prêt à être publié
La censure sur le web - Corinne Lepage - Rencontre avec les blogueurs
Rencontre mercredi 21 décembre : « Numérique et présidentielles ? Quels enjeux pour 2012 ? »
Bientôt 1000 sites bloqués en France sans contrôle judiciaire
Détail d'un article de texte
Quand le FN donne une leçon de discours sur la question numérique
EG8 FORUM : 3 questions à Jérémie Zimmermann‬‏
Gmail - Prioritaire - jlobjoit
Benjamin Bayart : LOPPSI est quelque chose de dangereux
Infowar - J5 de l'Empire - LOPPSI NON ! - Du Fond du Lac
Translate
Les nouvelles fuites de WikiLeaks concernent "tous les grands sujets" (Assange) | 24 heures
Eric Besson se dit parfaitement l'aise dans le nouveau gouvernement
4chan vs tumblr, guerre aux pays des geeks
La LOPPSI 2 : Des nouveautés à l'examen au Parlement | Par Murielle Cahen
Le retour de la LOPPSI à l'Assemblée nationale ...
Le Monde

Tu es un terroriste / Du bist terrorist / You're a terrorist - une vidéo Actu et Politique
Quand la vidéosurveillance devient de la vidéoprotection... | actualite de Net-iris n°25373
Sanctions encourues en cas d'usurpation d'identité | actualite de Net-iris n°25372
The Paranoid Kit
Les observations de la CNIL sur les nouvelles dispositions de la
ItEspresso

Le maire de Villeurbanne refuse la "videosurveillance imposée" |
framablog

pc inpact

Loppsi, les FAI ne lui disent pas merci
Facebook : pédophilie, mensonge et presse anglaise
La cyber-infiltration au service de la lutte contre la pédophili
“Dubaï eleven”, ou la vanité de la vidéo-surveillance… | Parergo
01net

LOPPSI : Hortefeux prépare un sale coup, et c’est pour mercredi